Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Archive for May 2017

0

Flash Info — BO : révisions au point d’arrêt

Personnage tenant un boulier

Si la révision des BO n’est pas une mesure nouvelle du protocole 2016, l’un des mandats du GT 8 est la définition de nouveaux BO en approches. Il a donné lieu à plusieurs mois de travail et à de nombreuses réunions dans les différents organismes de groupes A à C. Son animateur et la DO doivent aujourd’hui en convenir : la formule actuelle servant à réviser les BO n’est ni consensuelle, ni adaptée. En s’appuyant sur les 984 heures de contrôle moyennées sur l’année et sur un coefficient d’ajustement (k = 1,1) qui ne correspond à rien de précis, cette formule, purement théorique, ne permet assurément pas de dimensionner objectivement un organisme.

Le SNCTA revendique donc la fin de cette méthode et a demandé à la DO d’en étudier une autre plus pragmatique, simple, équitable et transparente.

Celle-ci devra être en cohérence avec la logique opérationnelle : le besoin quotidien en secteurs doit déterminer le nombre nécessaire de contrôleurs opérationnels présents auquel il faut ajouter les absences réglementaires pour formation ou congés. Elle devra être également applicable dans son principe aux CRNA et prendre en compte l’éventuelle saisonnalité des centres. Pour le SNCTA, elle devra enfin garantir des droits à absences moyens identiques pour tous avec un minimum de 25 % en période de charge.

Face à la volonté du SNCTA appuyé par les autres organisations syndicales signataires, et alors que la DO accélérait ses travaux d’analyse des BO, celle-ci a décidé de geler toute décision afin de laisser au GT 8 le temps de travailler et d’évaluer ce nouveau mécanisme de dimensionnement des effectifs.

Aucune révision de BO ne sera donc présentée au CT DO du 30 mai.

Le SNCTA profite du GT 8 pour revendiquer la mise en place d’une méthode transparente et équitable. Cependant, aucune méthode actuelle ou future ne pourra pallier les recrutements insuffisants de ces dernières années ! L’administration centrale a d’ores et déjà annoncé que des mesures de gestion seront encore nécessaires le temps que les effectifs obtenus au protocole 2016 deviennent opérationnels.

Flash Info — BO : révisions au point d’arrêt (1.5 MiB)

0

2017 : La modernisation technique de la DSNA au milieu du gué

Engrenages

Que ce soit pour l’en-route avec 4-Flight ou pour les tours et approches avec SYSAT 1 et 2, la DSNA se retrouve engagée sur plusieurs programmes de modernisation dont certains devraient déjà être en service d’après les plannings initiaux de 2011. Les mises en service des systèmes modernes sont complexes, risquées et, par conséquent, sans cesse retardées. Le risque de voir les budgets de MCO (maintien en conditions opérationnelles) de nos vieux systèmes exploser est bien réel et les conséquences non maitrisées…

4-Flight : objectif 2019

Le 23 mars dernier, un forum 4-Flight se tenait à Orly. Les différents niveaux de management de la DSNA (échelon central, DO, DTI et centres opérationnels) s’étaient donnés rendez-vous pour accompagner, voire rectifier, le programme 4-Flight afin de tenir une mise en service à l’horizon de fin 2019 / début 2020 pour les CRNA Est et Sud-Est. Valider les conditions pour lancer le compte à rebours MESO J-1000, lever et résoudre les écueils, tels étaient les objectifs affichés de ce séminaire.

Pour tenir le calendrier, de nombreux défis restent à relever :

  • techniques (fiabilisation du système et synchronisation des dépendances externes) ;
  • opérationnels (transition, mise en service, suivi, ainsi que formation des utilisateurs) ;
  • organisationnels (transformation des services et des processus) ;
  • capacité à s’organiser et fonctionner en mode « compte à rebours ».

Read more

0

Breizh Info — L’heure de la consultation a sonné

Urne et enveloppes bleues
  • Suite à son entrevue avec la DO, le chef de centre nous a annoncé la tenue d’un CT le 7 juin prochain.
  • À l’ordre du jour, le nouveau tour de service (et le tableau d’absences associé) qui sera applicable au CRNA-Ouest à compter du 4 septembre 2017 et jusqu’à fin mars 2019.
  • Au vu du calendrier très serré et conformément à ses engagements, le SNCTA proposera une alternative au projet de l’administration ; il organisera une consultation des personnels à partir du 29 mai, et invite, une nouvelle fois, les autres OS à se joindre à lui.

Proposons, votons, avançons.

Breizh Info — L’heure de la consultation a sonné (438.8 KiB)

0

Minorité de blocage et consultation : ne mélangeons pas tout

  • Selon le protocole : « des expérimentations pourront être menées […] à condition qu’elles ne suscitent pas l’opposition des syndicats représentant au moins un tiers des contrôleurs de l’organisme ».
  • Cette opposition peut s’exprimer librement lors du vote en CT.
  • Ce cadre ne parle pas d’une éventuelle consultation de la salle ; les deux sujets sont totalement distincts.

Le but de la consultation n’est pas de permettre à certaines OS d’essayer de légitimer leur vote CONTRE en CT. Il est de permettre à chaque agent de voter POUR le tour de service de son choix.

Proposons, votons, avançons.

BI Minorité De Blocage 10 05 2017 (5.5 MiB)

0

Été 2017 à Aix : Rien ne bougera !

Réveil à 8 h 01, post-it « too late! »

Suite à l’affirmation ferme de sa position au mois de mars dernier, la section SNCTA a été invitée par le DO pour une réunion bilatérale le 20 avril. Nous y avons réaffirmé notre refus d’un travail au rabais pour un changement d’horaires en 2017, et demandé les intentions de l’administration.

Pour rappel, le DSNA avait en mars adressé par courrier au chef de centre sa volonté de faire évoluer notre tour de service à brève échéance (lisez dès cette année). Le préavis laissé pour l’été étant ridicule, nous n’avions d’autre choix que de refuser tout changement imposé dans ces conditions pour 2017.

Les revendications du SNCTA entendues, mais les difficultés ne font que commencer :

Le DO, par un message adressé au chef de centre et au chef SE cette semaine, a validé notre demande pour cet été. Il n’imposera pas de changement de cette manière au CRNA SE en 2017. C’est la moindre des choses au vu de la gestion faite par l’administration de ce dossier au cours des derniers mois.

En revanche, il sera imposé au CRNA SE de trouver des solutions RH pour les périodes de charge et la transfo. 4-Flight à partir de cet automne, à mettre en place dès le 1er janvier 2018. Un GT « horaires » doit débuter au plus tard en septembre.

Le SNCTA participera à ce GT, s’il se réunit.

Nous travaillerons à trouver une solution équilibrée et valorisée, à même de concilier la performance demandée par la DO (dans les limites du protocole) et la protection des conditions de travail (travail en équipe, durée des vacations, jours de congés) des contrôleurs du CRNA SE qui sera bien entendu notre priorité.

Les risques :

Notre objectif sera d’éviter au CRNA SE la mise en place d’un tour de service « performant » selon l’arrêté 2002. Par mandat du DO, l’administration y imposerait :

  • la disparition des JRH, par la réduction de la durée du cycle en hiver ;
  • des vacations toujours plus longues, en poussant au bout les textes en été dans les 2 zones.

LFMM ETE 2017 (678.3 KiB)

0

Communiqué du comité national

Comité national

Le comité national s’est réuni le 2 mai 2017 à Athis-Mons.

Il se félicite de la publication des arrêtés fixant le nouveau régime indemnitaire des corps techniques de la DGAC et les excluant du RIFSEEP. Dans la continuité du dispositif précédent qui est sécurisé, ils permettent, au 1er juillet, les premières revalorisations indemnitaires prévues au protocole. Ceci constitue le résultat d’un long travail d’analyses et de négociations menées par la commission professionnelle du SNCTA et le bureau national.

Le comité national rappelle par ailleurs sa détermination à voir rapidement aboutir les travaux concernant les experts opérationnels et le référencement d’une mutuelle.

Dans un contexte de croissance du trafic aérien sans équivalent depuis de nombreuses années, le comité national constate une nouvelle fois l’incapacité de la DO à proposer une méthode de calcul des BO moderne, innovante, technique et non dogmatique. Les contrôleurs attendent au contraire des effectifs adaptés à leurs missions tant en position de contrôle que dans les subdivisions et répartis de manière transparente et équitable.

Le comité national dénonce le nouveau retard dans le projet SysAT alors même qu’une panne récente à Charles-de-Gaulle démontre, une nouvelle fois, la nécessité urgente et absolue de renouveler l’ensemble des systèmes de contrôle tant en approches qu’en CRNA.

Le comité national salue le professionnalisme dont ont fait preuve les personnels de Cayenne qui ont continué à effectuer leurs missions de service public malgré un contexte social particulièrement dégradé.

Communiqué du comité national (64.6 KiB)