0

Vous renforcer à CDG

Augmenter et sécuriser les recrutements de contrôleurs. Assurer la capacité de formation de l’ÉNAC. Voilà deux défis majeurs à relever pour ces prochaines années. CDG a été particulièrement touché par le sous-effectif avec des équipes fonctionnant à 13 PC, diminuant de fait les droits à congés. En mettant en place les expés à CDG, le SNCTA a limité et équitablement réparti les contraintes liées à ce sous effectif, le tout dans un cadre national limité dans le temps.

Le SNCTA a également obtenu lors du dernier protocole de mettre fin à la chute des effectifs au niveau national. En attendant, le SNCTA continue d’agir : depuis les assises du transport aérien, et grâce à nos interventions partout où nous le pouvons (comme dernièrement au Sénat), les politiques sont maintenant convaincus du besoin urgent de recruter plus de contrôleurs.

Lors du dernier GT Effectif, l’USAC-CGT était absente et n’a pas voulu assumer la gestion des dernières ressources issues de son protocole 2013. L’UNSA quant à elle a demandé l’affectation de 2/3 des sorties ÉNAC dans le Sud et l’Ouest, ce qui aurait de facto mis fin à toute mobilité pour les ICNA de CDG, et ce pour un certain nombre d’années… Ce ne sont en effet pas des pseudo-critères qui garantissent la mobilité : s’il n’y a pas de places disponibles à l’arrivée, alors pas d’ouverture de postes ! Le SNCTA a réussi à maintenir la mobilité des ICNA en répartissant de manière cohérente les ressources ÉNAC.

Il a aussi réitéré son exigence qu’un effectif de référence en salle et hors salle soit défini, pour tous les centres de contrôle, y compris CDG, afin d’éviter les guerres d’influence entre centres. En objectivant le nombre de contrôleurs nécessaires en fonction des ouvertures de secteurs, tout en garantissant 25 % de droits à congés dans tous les centres, les ICNA ne seraient alors plus tributaires de manœuvres politiciennes ou comptables. À CDG, les effectifs sous le casque seraient sanctuarisés et les subdivisions correctement dimensionnées sans risquer de se voir déshabillées au profit de la salle.

Votez SNCTA les 4, 5 et 6 décembre, pour porter nos spécificités de CDG.

LFPG - Flash Info - Vous renforcer à CDG (4.7 MiB)