Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Author: BN SNCTA

0

Flash Info — Transformer l’essai

Mêlée de rugby

Pour un accord DSNA en 2015

Dire ce que l’on fait, faire ce que l’on dit

Après l’échec des négociations protocolaires, le SNCTA s’engageait, dans son communiqué du 3 septembre 2013, à trouver les vecteurs lui permettant de porter haut l’intérêt des contrôleurs et de la navigation aérienne (1). Rejoint sur une courte période par une autre organisation syndicale qui, finalement, fit le choix, dès décembre 2013, de jouer seule sa partition, le SNCTA a poursuivi la mission que les contrôleurs lui ont confiée depuis près de cinquante ans : défendre leurs intérêts et assurer la promotion de leur profession.

Après avoir informé et mobilisé les contrôleurs au premier semestre 2014, le SNCTA leur a proposé en juin de s’engager avec lui dans une démarche innovante et prometteuse. Cette démarche, c’est la mission RP2.

Au vu de l’ensemble des avancées obtenues fin juin, les contrôleurs ont alors massivement fait le choix de faire confiance au travail et à la force de négociation du SNCTA, plutôt que de suivre un mouvement à l’issue incertaine. Cette confiance engage le bureau national et les équipes du SNCTA. Le SNCTA ira donc chercher un accord pour la DSNA au premier semestre 2015, comme il s’y est engagé devant les contrôleurs en septembre 2013.

Obtenir un accord nécessaire à la DSNA et respectueux des spécificités des contrôleurs

Le protocole 2013 n’est qu’un plan de restructuration qui ne prend en compte ni les spécificités des contrôleurs ni les enjeux de la DSNA. Prenant cet accord pour alibi, les pouvoirs publics et la direction voulaient dérouler le plan de performance DSNA et remettre en cause les conditions d’exercice de nos métiers et de renouvellement de nos licences (cf. audit EASA).

  • Le SNCTA est allé chercher seul les financements des activités de la navigation aérienne par une augmentation de la redevance de 6,5 % alors que la direction prônait, en 2013 devant le Parlement, la stabilisation des tarifs de la DSNA (2).
  • Avec votre soutien, le SNCTA ira chercher les conditions d’un accord qui permettra à la DSNA et aux contrôleurs d’aborder l’avenir dans les meilleures conditions.
(1) ↑ CDA no 687 du 3 septembre 2013
(2) ↑ Projet de loi de finances 2014 – Programme 612

Faites entendre votre voix :
le 4 décembre, votez SNCTA.

Flash Info — Transformer l'essai ! (1.6 MiB)

0

Flash Info — Rapport d’étape de la mission sur les métiers ICNA

Mission RP2

Comme il s’y était engagé, M. J.-M. Vernhes, chargé de piloter la mission RP2, vient de nous transmettre le rapport d’étape qu’il a remis au ministre.

Ce rapport fait les états des lieux technique, RH et organisationnel de la DSNA. M. Vernhes fait certains constats et propose quatre axes de travail pour la Mission RP2 :

  • faisant le constat d’un manque de confiance de la part des ICNA dans le respect des échéances et des spécifications techniques, il propose de consolider le management des programmes de modernisation technique et engage la DSNA à mieux partager l’information sur les risques et la façon dont ceux-ci sont appréhendés par les gestionnaires de projets. S’il indique que les moyens prévus sur la période RP2 permettent de financer l’ensemble des investissements et d’assurer le maintien en conditions opérationnelles des systèmes, il tient, à juste titre, à pointer le risque financier ;
  • faisant le constat d’un défaut d’utilisation de l’expertise technique des contrôleurs, il propose d’étudier un nouveau mode d’organisation générale du travail hors salle des ICNA qui permette de disposer au mieux de leur expertise opérationnelle ;
  • faisant le constat de l’impossibilité, à court et moyen termes, d’offrir suffisamment de potentiel sur les pointes de trafic, il propose d’étudier les conditions permettant l’adéquation de la ressource aux besoins liés à la variabilité du trafic. Il indique que toute étude sur une nouvelle organisation du travail devra respecter les principes généraux en vigueur permettant de garantir la notion de cycle et le travail en équipe notamment. Il souhaite consolider le rôle et les missions des chefs de salle ou de tour. Il précise enfin que ces évolutions, négociées et acceptées socialement, doivent bénéficier tout autant aux usagers qu’à la sérénité du travail du contrôleur ;
  • faisant le constat de la nécessaire évolution du management de la DSNA et de l’utilisation insuffisante du potentiel ICNA sur les postes de management, il propose une meilleure gestion de leurs profils de carrière.

Enfin on parle sérieusement des enjeux et de l’avenir du contrôle aérien !
Ce que le protocole DGAC n’a su ou voulu faire, la Mission RP2 peut le faire !
Pilotons notre avenir, et travaillons ensemble à la construction d’un accord qui sécurise nos conditions d’emploi et fasse progresser notre profession.

Flash Info — Rapport d’étape de la mission sur les métiers ICNA (0.5 MiB)


Rapport d'étape de la table ronde sur les métiers ICNA (0.3 MiB)

6

Aiguilleurs du ciel, nous rendons le ciel plus sûr

Aiguilleurs du ciel – Nous rendons le ciel plus sûr

Défendre une profession c’est préparer l’avenir, s’opposer aux politiques publiques néfastes, qu’elles soient nationales ou européennes, contrer l’action des lobbies ou les excès d’une certaine presse. Mais ce n’est pas tout. Pour le SNCTA, il est important de promouvoir une image positive de notre profession, d’amener le grand public à mieux comprendre notre métier, le service que nous rendons, lui faire toucher du doigt nos contraintes et lui montrer notre performance collective.

Ainsi, le SNCTA a réalisé et distribue sur les réseaux sociaux un clip vidéo valorisant la profession de contrôleur aérien.

Découvrez-le, partagez-le sans modération par le biais de vos comptes Facebook, twitter, etc.

Il est disponible sur Vimeo, YouTube et Dailymotion.

0

Communiqué de presse ATCEUC

L’ATCEUC est la coordination européen des syndicats de contrôleurs aériens, dont le SNCTA est membre fondateur. Elle interpelle les autorités russes au sujet de la brutalité et du caractère contre-productif de la procédure pénale qui s’est abattue sur les contrôleurs aériens suite à l’accident ayant entrainé la mort de M. de Margerie, PDG de Total, et de son équipage.

ATCEUC Press Release 5th November (0.4 MiB)

0

Flash Info — Traçons notre voie !

Gomme d'un crayon sur un labyrinthe

Depuis le 18 novembre et jusqu’au 4 décembre, vous pouvez apporter votre suffrage à l’une des organisations syndicales de la DSNA. Votre choix sera déterminant. Ces élections sont un rendez-vous majeur pour participer à la construction de votre avenir professionnel.

Voter, c’est privilégier une direction plutôt qu’une autre, c’est exprimer et rendre visible ses attentes. Ne laissons plus le doute bénéficier à une administration qui profite de la dispersion des forces des contrôleurs.

Les contrôleurs aériens sont les premiers exposés aux assauts des politiques européennes, ils subissent également les orientations gouvernementales qui frappent la fonction publique.

Complices d’une direction qui a échoué, les syndicats qui ont fait le choix de signer le protocole le plus inutile de tous les temps ont donné quitus à l’administration pour sa gestion passée.

Le SNCTA, par son travail et la fermeté de son action, a obtenu, malgré la forte opposition des compagnies aériennes et de la commission européenne, une augmentation historique de la redevance de route de 6,5 % dès 2015. Mais plus encore, après des mois de travail, il a pu convaincre les pouvoirs publics de la nécessité de reconsidérer les orientations prises par la direction générale pour la DSNA.

Le SNCTA a su créer l’occasion unique qui pourra redonner à la DSNA les couleurs qu’elle a perdues en permettant de construire les bases d’un accord dès 2015.

À l’heure ou chacun d’entre nous doit se prononcer, le choix de saisir ou non cette occasion vous appartient. En soutenant le SNCTA lors de cette élection, vous soutenez l’idée que cette autre voie est possible, vous refusez la résignation, vous dites non à l’opposition stérile.

Faites entendre votre voix :
le 4 décembre, votez SNCTA.

Flash Info — Traçons notre voie ! (0.8 MiB)

0

Flash Info — CAP ICNA, la mobilité est un droit

Personne portant une valise sur une voie ferrée

Le soutien, un devoir !

La défense de vos intérêts

Jusqu’au 4 décembre, vous choisirez les contrôleurs qui devront défendre vos intérêts face à l’administration pour toutes les décisions relatives à votre carrière : avancement, congé parental, mais aussi arrêt de formation, sanctions disciplinaires et, bien sûr, mobilité.

Une équipe et la force du SNCTA au service des ICNA

Bénéficiant de la structure et de l’expertise unique du SNCTA concernant le statut des contrôleurs, nos capistes sauront vous apporter à tout moment et en tout lieu l’assistance et le soutien que vous êtes en droit d’attendre du syndicat professionnel représentatif des contrôleurs. Au-delà des questions touchant aux CAP, la cellule spécialisée retraite vous informera sur vos droits, CESAME vous accompagnera lors de vos démarches concernant votre aptitude, l’équipe du Guide du contrôleur vous éclairera sur tout ce qui touche au statut et aux textes réglementaires.

Mutations, chacun ses critères ou tous pour la mobilité ?

Pendant que certains utilisent les critères CAP comme un appât électoral, le SNCTA veut construire le seul critère qui permettra de garantir la mobilité : celui qui donnera aux représentants des personnels la force de s’opposer à la politique de gel des mutations voulue par l’administration. Cette force ne naitra que d’une convergence entre syndicats sur les critères CAP. La tendance actuelle à leur multiplication sera, à n’en pas douter, un frein à la mobilité.

Mais agir sur les critères ne suffit pas pour garantir la mobilité, il faut œuvrer pour obtenir un nombre significatif d’ouvertures d’AVE à chaque CAP. Le SNCTA exigera pour cela une limitation stricte des affectations dans les centres attractifs pour les sorties ÉNAC. Il s’opposera à tous les freins à la mobilité que l’administration tenterait d’imposer aux ICNA.

Faites entendre votre voix :
le 4 décembre, votez SNCTA.

Flash Info — CAP ICNA, la mobilité est un droit (2.7 MiB)

0

CAP d’hiver 2014

Les postes ouverts à la prochaine CAP sont disponibles sur l’application smartphone du SNCTA. Celle-ci vous donne des possibilités de filtrer la liste des postes ouverts afin de trouver plus facilement ceux qui peuvent vous intéresser :

  • poste en salle ou hors salle ; et
  • par région.

La date limite de candidature est fixée au vendredi 19 décembre 2014.

La date limite de modification est fixée au vendredi 26 décembre 2014.

Attention, la date limite d’annulation est fixée à 23 h 59, 2 jours calendaires avant la date de la CAP concernée, soit :

  • le 25 janvier au soir pour la CAP de recouvrement ICNA du 27 janvier ; et
  • le 10 février au soir pour la CAP de corps ICNA du 12 février.

CDA Sortie De Postes 2014-hiver (0.5 MiB)

0

Flash Info — Retraite : objectif 70 %

Objectif : 70 %

ICNA retraité, ICNA maltraité !

Actions et résultats : maintien du taux plein pour les jeunes générations

Le SNCTA est le seul syndicat qui agit et obtient des résultats pour la retraite des ICNA. Il a dernièrement négocié et obtenu la mise en place d’un dispositif qui garantit le taux plein à la limite d’âge pour tous les ICNA ayant une carrière standard. Ce dispositif bénéficiera principalement aux jeunes générations car, sans lui, pas de retraite à taux plein possible pour les contrôleurs nés après 1973. Ce dispositif entrera en vigueur en décembre 2014, il bénéficiera aux retraités partis dès 2011.

Connaitre et compenser les effets de la retraite à 59 ans

Au regard des responsabilités opérationnelles des contrôleurs, le SNCTA ne se résigne pas à une évolution de la limite d’âge du corps sans certaines garanties. Le SNCTA a obtenu la création d’un observatoire de la retraite des ICNA qui devra étudier les conséquences de l’allongement de la carrière et proposer, le cas échéant, des mesures permettant de pallier les effets du prolongement de l’activité sur les contrôleurs et les services.

ICNA retraités et maltraités : la situation ne peut plus durer

L’état des lieux est nettement défavorable pour les ICNA. Le taux de remplacement d’un ICNA mis à la retraite à 57 ans est d’environ 53 % pendant les huit premières années, 47 % pendant les cinq suivantes et 39 % le restant de la vie. C’est loin d’être la norme, y compris pour les fonctionnaires à fort taux de prime. En effet, 50 % des agents publics de catégorie A qui disposent d’un niveau élevé de primes ont un taux de remplacement à vie supérieur à 70 %.

Plus qu’une revendication, la correction d’un préjudice

Le SNCTA défendra une revalorisation des retraites et notamment un taux de remplacement de 70 % les huit premières années de la cessation d’activité.

Faites entendre votre voix :
le 4 décembre, votez SNCTA.

Flash Info — Retraite : objectif 70 % (1.6 MiB)

2

Complément individuel temporaire

Moue de François Fillon à l'Assemblée

L’Assemblée nationale, lors de l’examen du projet de loi de finances 2015, vient enfin d’adopter l’amendement du Gouvernement créant le dispositif qui compensera les effets de la réforme « Fillon » sur les retraites des ICNA. Ce progrès social permet, par un complément financier, de retrouver une pension de retraite à taux plein pour les ICNA arrivés à la limite d’âge sans avoir pu cotiser assez longtemps. Il est le résultat du travail soutenu du SNCTA depuis début 2013.

Avec persévérance, le SNCTA a, une fois encore, défendu seul les intérêts des ICNA jusqu’au dépôt d’un préavis de grève le 10 septembre 2013. Par la fermeté de son discours et la justesse de ses arguments, il a su convaincre le Gouvernement de prendre une mesure reconnaissant la spécificité des ICNA.

Ce succès, obtenu en dehors du round de négociations protocolaires et dans le cadre de la fonction publique, le SNCTA compte bien le reproduire dans un avenir proche. Avec le soutien des contrôleurs, il continuera de porter les revendications justes d’une profession soumise à des contraintes et des exigences particulières uniques au sein de la DGAC et de la fonction publique d’État.

2

Flash Info — Elle est là !

Logo de l'application

L’information, le soutien et le rassemblement des contrôleurs sont au cœur des missions du SNCTA. Depuis toujours, le SNCTA a développé les stratégies et les outils qui ont permis aux contrôleurs de se construire un avenir respectueux des responsabilités et des enjeux auxquels ils doivent chaque jour faire face.

Ces valeurs d’un syndicalisme moderne, le SNCTA les dépose aujourd’hui au cœur de votre main en vous offrant un outil simple et efficace. Cet outil, c’est l’application smartphone du SNCTA :

  • elle vous permettra de disposer, à chaque instant, d’informations sur les problématiques européennes, nationales et locales et de les commenter ;
  • elle vous présentera, par région ou par type, les postes offerts en CAP ;
  • elle vous informera, lors des CAP, sur les personnes mutées qui arrivent ou quittent votre centre ;
  • elle vous permettra de connaitre instantanément vos conditions de départ en retraite et de demander une étude personnalisée ;
  • elle vous permettra de consulter des publications touchant à notre profession ;
  • elle vous sera utile enfin si vous rencontrez des difficultés liées à votre aptitude médicale.

Fruit d’un long travail effectué par des contrôleurs pour des contrôleurs, cette application est le complément idéal du site internet sncta.fr et du Guide du Contrôleur.

Le SNCTA avec vous et pour vous.

Télécharger sur l’App StoreTélécharger sur Google Play

Flash Info — Elle est là ! (1.7 MiB)