Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte
Flux RSS de cette catégorie

A la Une

0

Communiqué de presse

Le SNCTA estime que le maintien d’un mouvement de grève de six jours, dans le contexte actuel et au regard des concessions faites par le Gouvernement, n’est plus justifié. C’est donc en pleine responsabilité, conscient des enjeux économiques du pays, mais également convaincu d’avoir obtenu pour la navigation aérienne les avancées nécessaires, que le SNCTA fait le choix de lever son préavis de grève.

Communiqué de presse du 22 juin 2014 (0.1 MiB)

11

Protocole de sortie de crise

Le SNCTA vient de signer un protocole de sortie de crise avec le cabinet de M. Cuvillier. Ce protocole arrive au terme d’une négociation ininterrompue qui aura duré plus de 80 heures. Les avancées obtenues ne sont certes pas à la hauteur des revendications que nous avions exprimées, mais nous considérons que l’objectif principal est atteint. Pour le sncta, le maintien d’un mouvement de grève de 6 jours, dans le contexte actuel et au regard des concessions importantes faites par le gouvernement, constituerait une erreur stratégique majeure pour la profession. C’est donc en pleine responsabilité, conscient des enjeux économiques du pays, mais surtout convaincu d’avoir obtenu pour la profession des avancées sans précédent ces dernières années que le SNCTA décide de lever son préavis de grève.

CDA n° 719 — Protocole de sortie de crise (0.3 MiB)

4

Pour une politique de juste prix des services de la navigation aérienne française

Pour une politique de juste prix des services de la navigation aérienne française

Si le SNCTA, syndicat majoritaire chez les contrôleurs aériens français, appelle aujourd’hui les contrôleurs à la grève, c’est parce qu’il considère, preuves à l’appui, que les stratégies conduites par la Commission européenne, mais également par le Gouvernement, sont nocives pour le transport aérien français.
Les orientations choisies visent en effet à restreindre les ressources de services d’intérêt général dont la seule mission consiste à garantir un écoulement sûr du trafic aérien au bénéfice des passagers et des populations survolées.

Vous trouverez dans le document ci-après, disponible en téléchargement sur l’AppleStore® ou en format PDF, l’éclairage des professionnels qui, chaque jour, assurent dans des conditions de plus en plus difficiles une des missions les plus délicates du transport aérien.

Télécharger la version enrichie du document au format iBook sur l’Apple Store.
Télécharger le document en pdf.

1

Communiqué de presse du 19 juin 2014

Après avoir épuisé toutes les autres voies du dialogue social, le syndicat national des contrôleurs du trafic aérien a adressé ce jour au secrétaire d’État chargé des transports un préavis de grève de 6 jours du 24 au 29 juin prochain.

Communiqué de presse du 19 juin 2014 (0.1 MiB)

46

Préavis de grève du 24 au 29 juin 2014

Pour une revalorisation adaptée de la redevance de route et une évaluation sérieuse du coût des besoins humains et matériels de la DSNA d’ici à 2020.

Préavis de grève du 24 au 29 juin 2014 (0.1 MiB)

0

Flash Info — RP2 : la double peine comme principe !

Flash Info – RP2 : la double peine comme principe !

En plus de la réduction des coûts des services, le plan de performance RP2 fixe des objectifs de capacité. Ces objectifs s’expriment en une fraction de minute de retard par vol !

De 0,6 minute aujourd’hui, il doit encore être amélioré sur la durée de RP2 !

Pour y parvenir, la Commission a imaginé un dispositif de bonus-malus basé sur des montants pouvant atteindre le million d’euros !

Le mécanisme d’incitation a été conçu avec une probabilité nettement plus forte pour le prestataire de se voir affecter un malus qu’un bonus !

Bref, pour la Commission, la stratégie est simple : plus de capacité pour moins cher sous peine d’amende !

Ajoutons à cela l’objectif sécurité qui n’est jamais quantifié dans les plans de performance, et nous avons un cocktail bien connu qui mène tous les services publics au même endroit : la catastrophe !

Un accord sur RP2 dans les conditions actuelles est un coup de poignard dans le dos de la navigation aérienne française !

Flash Info — RP2 : la double peine comme principe ! (0.8 MiB)

0

Flash Info — Question de prix ? Cherchez l'erreur !

Flash Info – Question de prix ? Cherchez l'erreur !
  • 83,75 €, c’est le taux de redevance qu’appliquera la DFS en 2015 !
  • 69,50 €, c’est le taux de redevance qu’envisage d’appliquer la DSNA en 2015 !
  • 34,8 M€, c’est le prix que paiera la DFS en 2015 pour les services météo pour ses 4 centres de contrôle route et ses 16 aéroports internationaux !
  • 66,8 M€, c’est le prix que paiera la DSNA en 2015 pour les services météo rien que pour ses 5 centres de contrôle route !
  • 0 €, c’est ce que paye la DFS pour gérer les postes de stationnement des grands aéroports !
  • 740 000 € par an, c’est le prix que paye la DSNA à Aéroport de Paris pour gérer à sa place une partie des postes de stationnement sur l’aéroport de CDG !

Flash Info — Question de prix ? Cherchez l'erreur ! (1.1 MiB)

0

Performance, de qui parle-t-on ?

L’administration a exposé, le 6 juin dernier, le projet de plan de performance (RP2) pour la DSNA. Là où les règlements imposent une consultation des personnels, le directeur général nous a présenté le bail qu’il a déjà signé avec la Commission et les compagnies aériennes pour cinq ans. Cet engagement pris, il ne restera plus aux contrôleurs qu’à s’adapter à la seule exigence qui compte aux yeux de nos dirigeants, celle du coût. Pour le SNCTA, la performance est d’abord celle des hommes et des systèmes, avant d’être celle des comptables.

CDA n° 718 — Performance, de qui parle-t-on ? (0.6 MiB)

0

Résultats de la CAP de corps de juin 2014

Ci-joints les résultats de la CAP de corps de juin 2014.

Compte Rendu CAP de Corps 12 Juin 2014 (0.4 MiB)

2

Flash Info — Fin juin, mobilisons-nous pour défendre un système de contrôle sûr et efficace

Flash Info – Fin juin, mobilisons-nous pour défendre un système de contrôle sûr et efficace

Pour les pouvoirs publics, leurs actions valent mieux que nos missions !

Nous demandons une hausse de 10 % de la redevance de route, dont le tarif se situe au même niveau qu’en 1994, et qui permettrait environ 120 M€ de recettes supplémentaires pour la DSNA chaque année…

On nous répond : Non, c’est trop lourd !

… ça coûterait 24 M€ pour Air France-KLM. Soit, ramené aux 75 millions de passagers transportés chaque année, 30 centimes de plus par billet !

ADP demandent chaque année depuis 2010 une augmentation de leurs redevances d’environ 3 %, ce qui correspond aujourd’hui à un surcoût annuel de 50 M€ pour Air France – KLM …

On leur répond : Mais bien sûr, allez-y !

… ça a permis aux actionnaires d’ADP d’empocher plus de 200 M€ de dividendes en 2013 !

Flash Info — Fin juin, mobilisons-nous pour défendre un système de contrôle sûr et efficace (2.2 MiB)