Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte
Flux RSS de cette catégorie

Communications

Retrouvez les publications du SNCTA (Tracts, Conflits Dans l'Air, etc...)

0

Tracez votre voie avec le SNCTA

Flèches Past / Future

Après un protocole 2013 au goût amer pour les contrôleurs, le pré-rapport de la mission RP2 rappelle l’évidence : la DSNA a besoin d’eux ! Mais au-delà, il fait la preuve que les besoins en contrôleurs, en salle et hors salle, vont aller en s’accroissant. Recherche et développement, utilisation d’outils plus pointus, trafic plus variable, responsabilités accrues des CdT / CdS, le champ de compétence des contrôleurs s’accroît. Valoriser ces compétences par des avancées professionnelles et sociales, c’est la mission du SNCTA.
Read more

6

Aiguilleurs du ciel, nous rendons le ciel plus sûr

Aiguilleurs du ciel – Nous rendons le ciel plus sûr

Défendre une profession c’est préparer l’avenir, s’opposer aux politiques publiques néfastes, qu’elles soient nationales ou européennes, contrer l’action des lobbies ou les excès d’une certaine presse. Mais ce n’est pas tout. Pour le SNCTA, il est important de promouvoir une image positive de notre profession, d’amener le grand public à mieux comprendre notre métier, le service que nous rendons, lui faire toucher du doigt nos contraintes et lui montrer notre performance collective.

Ainsi, le SNCTA a réalisé et distribue sur les réseaux sociaux un clip vidéo valorisant la profession de contrôleur aérien.

Découvrez-le, partagez-le sans modération par le biais de vos comptes Facebook, twitter, etc.

Il est disponible sur Vimeo, YouTube et Dailymotion.

0

Communiqué de presse ATCEUC

L’ATCEUC est la coordination européen des syndicats de contrôleurs aériens, dont le SNCTA est membre fondateur. Elle interpelle les autorités russes au sujet de la brutalité et du caractère contre-productif de la procédure pénale qui s’est abattue sur les contrôleurs aériens suite à l’accident ayant entrainé la mort de M. de Margerie, PDG de Total, et de son équipage.

ATCEUC Press Release 5th November (0.4 MiB)

0

Flash Info — Stratégie technique

Pupille avec éléments de viseur

Agir pour notre avenir

Accélérer la modernisation en exigeant des résultats !

Quand certains proposent de temporiser (1), le SNCTA exige l’accélération de la modernisation des systèmes par des prises de décisions adaptées et des moyens financiers suffisants.

L’État francais, alerté depuis des mois par l’action du SNCTA, a pris conscience de la nécessité de rejeter la logique de baisse des coûts portée par la Commission européenne. Le Gouvernement a également accepté le constat du SNCTA qui faisait état des échecs de la direction qui conduisent aujourd’hui la DSNA au déclassement technologique. Les pouvoirs publics ont par conséquent décidé de confier un rôle d’audit à un médiateur indépendant via la mission RP2. Cet audit pourra permettre, le cas échéant, la mise en évidence de défaillance dans le mode de financement ou de pilotage des projets techniques.

Répondre aux objectifs opérationnels

Le SNCTA veut que la gestion de programmes soit prioritairement axée sur la réalisation des objectifs opérationnels reconnus. Le pilotage par le coût effectué par l’administration et qui consiste à expliquer aux contrôleurs comment se passer de nouvelles technologies ou de certaines fonctionnalités n’est plus acceptable ! Le SNCTA a obtenu une hausse significative des ressources de la navigation aérienne, il faut maintenant que ces ressources soient convenablement et efficacement utilisées.

Seul à l’initiative du combat pour faire admettre aux pouvoirs publics la nécessité d’investir pour moderniser la DSNA, le SNCTA poursuit cette action déterminante pour l’avenir de la profession dans le cadre de la mission RP2. Portons ensemble ce projet !

Faites entendre votre voix :
le 4 décembre, votez SNCTA.

(1) USAC-CGT déclaration au ministère le 16 juillet 2014.

Flash Info — Stratégie technique (2.4 MiB)

0

Grandes et petites manœuvres de la commission

En juin dernier les États communiquaient leurs projets de plan de performance pour la période RP2. La Commission a dû se rendre à l’évidence, la baisse des taux qu’elle tentait d’imposer aux prestataires de contrôle n’était pas au rendez-vous. Ce n’est qu’après une action longue et déterminée, conduite par le SNCTA et soutenue par une large majorité de contrôleurs, que le gouvernement français accepte finalement de revoir le projet de plan de performance que la DGAC entendait remettre à la Commission à l’été 2014. Avec 6,5 % de hausse dès 2015.

La Commission européenne devait remettre à la mi-novembre son avis sur les plans de performance communiqués par les États à l’été 2014. Elle ne le fera pas. Pourquoi ? Pour gagner du temps. Elle propose, dans l’attente d’un compromis, d’appliquer tout simplement en 2015 le taux de redevance 2014, soit pour la France 65,90 €.

Le Gouvernement s’est engagé à porter le taux de redevance à 70 € dès 2015. Le SNCTA n’acceptera aucune entorse aux engagements gouvernementaux pris en juin dernier.

CDA n° 726 — Grandes et petites manœuvres de la commission (0.2 MiB)

0

Radiogoniomètres : quel QDM ?

« Où est Charlie ? » se demande le contrôleur hagard alors que, pour éviter que son gonio ne le lâche faute de maintenance, l’administration a fini par le lui enlever. Fiction ou réalité ?

CDA n° 725 — Radiogoniomètres : quel QDM ? (0.5 MiB)

0

Réaffirmons nos spécificités

À peine installé, le nouveau Gouvernement a annoncé en conseil des ministres le 27 août un projet de réforme du statut de la fonction publique. Si les contrôleurs sont fonctionnaires, la loi leur reconnaît des sujétions particulières. D’autre part, le caractère spécifique de notre activité et son mode de financement, indépendant du budget général de l’État, doivent nous exonérer de certaines contraintes visant à réduire les coûts des administrations. L’action du SNCTA va consister, notamment avec la mission RP2, à réaffirmer les spécificités de notre profession et la légitimité de notre statut.

CDA n° 724 ― Réaffirmons nos spécificités (1.5 MiB)

0

Communiqué du comité national du 10 septembre 2014

Comité national

Le comité national s’est réuni à Athis-Mons le 10 septembre 2014. Il a débattu en particulier de la mission RP2, de l’IR ATCO et du PIFA ainsi que de l’utilisation exclusive de l’anglais sur la fréquence.

Communiqué du comité national du 10 septembre 2014 (0.2 MiB)

0

Flash Info — Un métier, une réflexion, un accord

Conviction - Travail - Mobilisation - Persuasion - Négociation - Accord

Le 5 septembre, après plusieurs bilatérales cet été, M. Jean-Michel Vernhes a piloté une première réunion plénière de la Mission RP2 confiée par le ministre en juin dernier à la demande du SNCTA et confirmée par le nouveau secrétaire d’État.

Comme le SNCTA l’a voulu, cette mission consiste en une série de discussions permettant d’examiner les ressources et les moyens disponibles sur le plan technique et sur celui des ressources humaines.

Cette réunion a permis un état des lieux précis des effectifs ICNA d’ici à 2020 et une projection sur le volume et la structure du trafic pour les cinq ans à venir.

Au-delà des constats et des prévisions, le ministre a souhaité que soit définie une vision partagée des enjeux. Pour que cela soit possible, le SNCTA a donc demandé à M. Vernhes que l’administration élabore maintenant un modèle de prévision des effectifs nécessaires d’ici à 2020 en salle comme hors salle. M. Vernhes a demandé à l’administration d’effectuer ce travail, il sera présenté lors d’un prochain rendez-vous.

La prochaine réunion plénière de la mission ministérielle se tiendra le 26 septembre. Elle examinera, avec la même méthode (constats et perspectives), les aspects techniques ayant un impact sur les conditions de travail des contrôleurs.

Comme le ministre l’a indiqué dans son courrier au SNCTA du 23 juin 2014, la Mission a pour but d’aboutir à un accord sur l’élaboration de plans d’action permettant de réaliser les objectifs préalablement définis. La durée du travail de la mission est donc nécessairement bornée. Comme le SNCTA le souhaitait, son pilote en a fixé l’échéance à l’été 2015. Il a également annoncé qu’il communiquerait au ministre, mi-novembre, un rapport d’étape. Ce rapport sera public.

Le SNCTA a fait en juin dernier le choix de la négociation plutôt que la confrontation. Les débuts de la mission sont prometteurs, le travail doit maintenant s’accélérer, l’administration a suffisamment perdu de temps, les contrôleurs sont impatients et le SNCTA ne laissera pas leur avenir leur échapper.

Mission RP2, l’approche du SNCTA

Conviction → Travail → Mobilisation → Persuasion → Négociation → Accord

Flash Info — Un métier, une réflexion, un accord (0.8 MiB)

0

Hommage à Gérard Raguin

Gérard, tu es parti.

Nos premières pensées vont à tes proches. Nous nous associons à leur douleur et à leur tristesse.

Humaniste, chaleureux, militant engagé, fidèle, tu étais avant tout généreux et intéressé par les autres qu’ils soient tes collègues de travail ou tes concitoyens. Cet intérêt t’a poussé, toute ta vie, à t’engager dans de nombreuses associations locales ou caritatives.

Cette fibre sociale t’a également amené à être l’un des fondateurs du SNCTA dont les statuts ont, en grande partie, été rédigés chez toi, à Éguilles. Engagé très tôt dans notre syndicat, tu avais à cœur de défendre notre profession mais surtout l’ensemble des personnels de la DGAC dans leur vie quotidienne. Altruiste et éminent acteur de l’action sociale, tu as, logiquement, présidé le CCAS entre 2000 et 2003, années au cours desquelles ton engagement pour aider les plus vulnérables et favoriser la cohésion des personnels de la DGAC a fait l’unanimité.

Merci Gérard. Merci d’avoir contribué à tirer notre profession vers le haut, merci d’avoir participé à la construction d’une action sociale solidaire et dynamique.

« Ce n’est pas assez d’avoir l’esprit bon, mais le principal est de l’appliquer bien » a écrit Descartes qui a donné son nom à ton lycée de Tours. Toi, pupille de la nation et chevalier de l’ordre national du mérite, tu avais l’intelligence du cœur. Tu resteras pour nous tous un modèle.

Hommage à Gérard Raguin (67 KiB)