Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte
Flux RSS de cette catégorie

Elections Professionnelles

0

VOUS FAIRE ENTENDRE

Ce 4e thème de campagne est dévoilé aujourd’hui :

Le syndicat des contrôleurs

Le SNCTA est un syndicat atypique pour une profession atypique. Syndicat autonome, professionnel et apolitique, ses membres, tous contrôleurs et fiers de leur mission de service public, s’investissent avec un seul objectif qui les rassemble : la défense de la profession et des contrôleurs aériens.

Son action porte non seulement sur les conditions de travail et les systèmes de contrôle mais aussi, plus largement sur le bien-être au travail.

Retrouvez une vidéo de présentation de cette thématique et des informations détaillées sur sncta2018.fr.

Venez vous informer et parlez-en autour de vous !

Rendez-vous dès maintenant sur sncta2018.fr !

0

VOUS VALORISER

Ce 3e thème de campagne est dévoilé aujourd’hui :

Redistribuer les fruits de la croissance

Un nouvel été record s’achève. Jamais l’espace aérien français n’a autant été survolé. Jamais les compagnies aériennes n’ont autant transporté de passagers.

Dans l’aéronautique, la crise est bien derrière nous ! Les résultats opérationnels des compagnies aériennes, les perspectives d’embauches des pilotes et les carnets de commande des avions atteignent des niveaux exceptionnels.

La DGAC se porte bien elle aussi ! En moins de 5 ans, elle a réussi à revenir à son niveau d’endettement d’avant 2008 et à multiplier sa trésorerie nette par 7 !

Retrouvez une vidéo de présentation de cette thématique et des informations détaillées sur sncta2018.fr.

Venez vous informer et parlez-en autour de vous !

Rendez-vous dès maintenant sur sncta2018.fr !

0

Flash Info — Élections 2014 : tous les résultats

Bulletin de vote SNCTA

Fort de votre soutien, le SNCTA poursuivra et intensifiera sa mission qui consiste à exiger une meilleure prise en compte des besoins d’évolution et de modernisation de la DSNA, ainsi qu’à obtenir de l’administration et des pouvoirs publics la réelle reconnaissance des spécificités des métiers des contrôleurs.
Les résultats détaillés sont disponibles sur le site.

Flash Info — Élections 2014 : tous les résultats (0.6 MiB)

0

Communiqué du Comité national du 10 décembre 2014

Comité national

Le Comité national s’est réuni à Athis-Mons le 10 décembre 2014.

Élections professionnelles

Le comité national se félicite du résultat des élections professionnelles. Les pouvoirs publics sont désormais dans l’obligation de considérer le nouveau rapport de force résultant de la forte progression du SNCTA qui rassemble aujourd’hui un contrôleur sur deux.

Les thématiques que le SNCTA a développées pendant la campagne sont celles qu’il a revendiquées ces derniers mois et pendant les négociations de la mission RP2. Le message auprès des pouvoirs publics est donc très clair. Les contrôleurs ont voté pour la poursuite de cette mission et son aboutissement, afin de faire avancer la profession sur toutes les thématiques portées : progrès de l’organisation du travail, des moyens techniques, du déroulement de carrière, de la prise en compte de l’expertise des contrôleurs, du pouvoir d’achat et des retraites.

Poursuivant sa logique de rassemblement, le SNCTA, qui fêtera ses cinquante ans en 2015, invite les contrôleurs qui se sont reconnus dans les valeurs et les propositions qu’il a avancées pendant la campagne à le rejoindre, dans la perspective de son XXXe congrès au mois de mars et de la poursuite des négociations de la mission RP2.

IR ATCO

Le SNCTA s’oppose à ce que le niveau d’anglais des contrôleurs soit évalué par des personnes qui n’exercent pas de fonctions de contrôle. Cette opposition est motivée par des raisons professionnelles, du fait de l’attachement du SNCTA au besoin de prise en compte de l’expertise opérationnelle des contrôleurs, y compris sur les questions linguistiques, et par l’attachement du SNCTA à l’indépendance des contrôleurs vis-à-vis de toute pression hiérarchique pour l’exécution de leurs missions.

La DSAC juge que le contrôle du minimum annuel d’heures requis pour la prorogation des mentions d’unité doit être assuré désormais par la DSNA. Elle juge en outre inacceptable que la DSNA n’ait pas connaissance des heures effectivement réalisées par chaque contrôleur sur chaque position de contrôle. Elle exige que les corrections soient mises en œuvre avant le 30 avril prochain.

Le SNCTA juge, lui, que les contrôleurs prouvent tous les jours qu’ils sont compétents dans l’exercice de leur mission et que la surveillance à leur encontre est déjà largement suffisante. Il s’opposera donc à toute remise en cause de l’accord licence.

Adopté à l’unanimité

Communiqué du comité national du 10 décembre 2014 (0.2 MiB)

4

49,84 % : Merci !

Résultat des élections CAP 2014

Pour ces élections professionnelles, les ICNA, à une très large majorité, viennent d’apporter leurs suffrages au SNCTA. Alors que la représentativité de toutes les autres organisations syndicales stagne ou est en baisse, c’est le projet porté par le SNCTA qui est aujourd’hui plébiscité. La moitié des ICNA soutient un syndicalisme de proposition, actif et sans concession seul à même de garantir le succès de la DSNA et le respect de la place centrale des ICNA dans la DGAC.

Par leur vote, les contrôleurs ont renforcé le SNCTA et légitimé son combat. Fort de ce soutien, le bureau national poursuivra et intensifiera la mission qu’il conduit depuis plusieurs mois. Cette mission, qui consiste à exiger une meilleure prise en compte des besoins d’évolution et de modernisation de la DSNA, vise, en tout premier lieu, à obtenir de l’administration et des pouvoirs publics une réelle reconnaissance des spécificités des métiers des contrôleurs et des ICNA plus particulièrement.

Conformément à ses engagements et dans la suite des travaux de la Mission RP2, le SNCTA ira chercher, en 2015, un accord social qui corrige les lacunes du Protocole 2013 et permette à la DSNA de répondre aux enjeux cruciaux des cinq prochaines années.

Le SNCTA sait qu’il peut compter sur la majorité des ICNA, mais, au-delà, il veut rassembler tous ceux qui savent que l’avenir n’est pas un risque mais une trajectoire qu’il faut piloter ensemble pour permettre aux contrôleurs d’assurer leurs missions de service public dans les meilleures conditions.

Voix2014Sièges2011
SNCTA1 60649,84 %0740,93 %
USAC CGT67921,07 %0225,58 %
UNSA ICNA64720,08 %0222,40 %
SPAC CFDT13404,16 %0005,63 %
SNNA FO0 09402,92 %0002,03 %
SNAC CFTC0 06201,92 %0003,42 %
Exprimés3 22280,81 %11
Votants3 272
Inscrits3 987
1

Élections au CT DSNA : les contrôleurs positionnent le SNCTA en haut de la pile !

CT DSNA

Les personnels de la DSNA se sont exprimés : sur 6 006 suffrages exprimés, le SNCTA en obtient 1 629 et la CGT 1 637. L’ensemble des UNSA aligne 1 388 suffrages, Force Ouvrière 703, la CFDT 455 et la CFTC 194.
Le bureau national remercie l’ensemble des personnels qui ont accordé leur confiance au SNCTA. Fort de ce soutien, il mettra tout en œuvre pour porter haut les intérêts de la DSNA.

Voix2014Sièges2011
CGT1 63727,3 %0329,6 %
SNCTA1 62927,1 %0322,5 %
UNSA1 38823,1 %0324,7 %
FO70311,7 %0110,8 %
CFDT45507,6 %0007,9 %
CFTC19403,2 %0004,5 %
Exprimés6 00681,3 %10
Votants6 164
Inscrits7 390
0

Tracez votre voie avec le SNCTA

Flèches Past / Future

Après un protocole 2013 au goût amer pour les contrôleurs, le pré-rapport de la mission RP2 rappelle l’évidence : la DSNA a besoin d’eux ! Mais au-delà, il fait la preuve que les besoins en contrôleurs, en salle et hors salle, vont aller en s’accroissant. Recherche et développement, utilisation d’outils plus pointus, trafic plus variable, responsabilités accrues des CdT / CdS, le champ de compétence des contrôleurs s’accroît. Valoriser ces compétences par des avancées professionnelles et sociales, c’est la mission du SNCTA.
Read more

0

Flash Info — Flexintox

Ne les laissons pas brader nos conditions de travail

  • Depuis deux ans l’administration impose, ou tente d’imposer dans certains centres, des modifications de tableaux de service. Dans un proche avenir, tous les organismes seront touchés, quelle que soit leur taille. Le SNCTA s’y oppose !
  • L’an dernier, l’administration a réussi à obtenir, avec le soutien d’une majorité de syndicats représentant à peine 30 % des ICNA, le principe d’une modification de leurs conditions de travail. Le SNCTA s’y oppose !

 

Ce principe est inscrit au Protocole 2013, notamment page 24 :

« […] étudier les modalités d’évolution des conditions d’emploi des ICNA permettant une meilleure adaptation des effectifs en salle […] améliorer le potentiel de performance de la gestion des effectifs opérationnels […] en préservant un rythme moyen de travail de 1 jour sur 2 […] et […] en mettant en œuvre une deuxième vacation complémentaire à compter du 1er janvier 2015 ».

Aujourd’hui, l’adaptation des conditions d’emploi des contrôleurs est devenue une monnaie d’échange du protocole DGAC. Le SNCTA s’y oppose !

Le SNCTA a repris la main en juin dernier en mettant en place, avec le ministère, un espace traitant spécifiquement des problématiques contrôle.

Quel syndicat a, depuis toujours, eu la capacité et la force de garantir par la négociation les meilleures conditions d’emploi pour les contrôleurs ?

Alors pas d’intox ! le SNCTA est le syndicat qui a défendu, qui défend et qui défendra les contrôleurs, c’est sa seule raison d’être !

Faites entendre votre voix :
le 4 décembre, votez SNCTA.

Flash Info — FlexotnI (1.9 MiB)

0

Flash Info — Transformer l’essai

Mêlée de rugby

Pour un accord DSNA en 2015

Dire ce que l’on fait, faire ce que l’on dit

Après l’échec des négociations protocolaires, le SNCTA s’engageait, dans son communiqué du 3 septembre 2013, à trouver les vecteurs lui permettant de porter haut l’intérêt des contrôleurs et de la navigation aérienne (1). Rejoint sur une courte période par une autre organisation syndicale qui, finalement, fit le choix, dès décembre 2013, de jouer seule sa partition, le SNCTA a poursuivi la mission que les contrôleurs lui ont confiée depuis près de cinquante ans : défendre leurs intérêts et assurer la promotion de leur profession.

Après avoir informé et mobilisé les contrôleurs au premier semestre 2014, le SNCTA leur a proposé en juin de s’engager avec lui dans une démarche innovante et prometteuse. Cette démarche, c’est la mission RP2.

Au vu de l’ensemble des avancées obtenues fin juin, les contrôleurs ont alors massivement fait le choix de faire confiance au travail et à la force de négociation du SNCTA, plutôt que de suivre un mouvement à l’issue incertaine. Cette confiance engage le bureau national et les équipes du SNCTA. Le SNCTA ira donc chercher un accord pour la DSNA au premier semestre 2015, comme il s’y est engagé devant les contrôleurs en septembre 2013.

Obtenir un accord nécessaire à la DSNA et respectueux des spécificités des contrôleurs

Le protocole 2013 n’est qu’un plan de restructuration qui ne prend en compte ni les spécificités des contrôleurs ni les enjeux de la DSNA. Prenant cet accord pour alibi, les pouvoirs publics et la direction voulaient dérouler le plan de performance DSNA et remettre en cause les conditions d’exercice de nos métiers et de renouvellement de nos licences (cf. audit EASA).

  • Le SNCTA est allé chercher seul les financements des activités de la navigation aérienne par une augmentation de la redevance de 6,5 % alors que la direction prônait, en 2013 devant le Parlement, la stabilisation des tarifs de la DSNA (2).
  • Avec votre soutien, le SNCTA ira chercher les conditions d’un accord qui permettra à la DSNA et aux contrôleurs d’aborder l’avenir dans les meilleures conditions.
(1) ↑ CDA no 687 du 3 septembre 2013
(2) ↑ Projet de loi de finances 2014 – Programme 612

Faites entendre votre voix :
le 4 décembre, votez SNCTA.

Flash Info — Transformer l'essai ! (1.6 MiB)

0

Flash Info — Rapport d’étape de la mission sur les métiers ICNA

Mission RP2

Comme il s’y était engagé, M. J.-M. Vernhes, chargé de piloter la mission RP2, vient de nous transmettre le rapport d’étape qu’il a remis au ministre.

Ce rapport fait les états des lieux technique, RH et organisationnel de la DSNA. M. Vernhes fait certains constats et propose quatre axes de travail pour la Mission RP2 :

  • faisant le constat d’un manque de confiance de la part des ICNA dans le respect des échéances et des spécifications techniques, il propose de consolider le management des programmes de modernisation technique et engage la DSNA à mieux partager l’information sur les risques et la façon dont ceux-ci sont appréhendés par les gestionnaires de projets. S’il indique que les moyens prévus sur la période RP2 permettent de financer l’ensemble des investissements et d’assurer le maintien en conditions opérationnelles des systèmes, il tient, à juste titre, à pointer le risque financier ;
  • faisant le constat d’un défaut d’utilisation de l’expertise technique des contrôleurs, il propose d’étudier un nouveau mode d’organisation générale du travail hors salle des ICNA qui permette de disposer au mieux de leur expertise opérationnelle ;
  • faisant le constat de l’impossibilité, à court et moyen termes, d’offrir suffisamment de potentiel sur les pointes de trafic, il propose d’étudier les conditions permettant l’adéquation de la ressource aux besoins liés à la variabilité du trafic. Il indique que toute étude sur une nouvelle organisation du travail devra respecter les principes généraux en vigueur permettant de garantir la notion de cycle et le travail en équipe notamment. Il souhaite consolider le rôle et les missions des chefs de salle ou de tour. Il précise enfin que ces évolutions, négociées et acceptées socialement, doivent bénéficier tout autant aux usagers qu’à la sérénité du travail du contrôleur ;
  • faisant le constat de la nécessaire évolution du management de la DSNA et de l’utilisation insuffisante du potentiel ICNA sur les postes de management, il propose une meilleure gestion de leurs profils de carrière.

Enfin on parle sérieusement des enjeux et de l’avenir du contrôle aérien !
Ce que le protocole DGAC n’a su ou voulu faire, la Mission RP2 peut le faire !
Pilotons notre avenir, et travaillons ensemble à la construction d’un accord qui sécurise nos conditions d’emploi et fasse progresser notre profession.

Flash Info — Rapport d’étape de la mission sur les métiers ICNA (0.5 MiB)


Rapport d'étape de la table ronde sur les métiers ICNA (0.3 MiB)

Pages:12