2

Complément individuel temporaire

Moue de François Fillon à l'Assemblée

L’Assemblée nationale, lors de l’examen du projet de loi de finances 2015, vient enfin d’adopter l’amendement du Gouvernement créant le dispositif qui compensera les effets de la réforme « Fillon » sur les retraites des ICNA. Ce progrès social permet, par un complément financier, de retrouver une pension de retraite à taux plein pour les ICNA arrivés à la limite d’âge sans avoir pu cotiser assez longtemps. Il est le résultat du travail soutenu du SNCTA depuis début 2013.

Avec persévérance, le SNCTA a, une fois encore, défendu seul les intérêts des ICNA jusqu’au dépôt d’un préavis de grève le 10 septembre 2013. Par la fermeté de son discours et la justesse de ses arguments, il a su convaincre le Gouvernement de prendre une mesure reconnaissant la spécificité des ICNA.

Ce succès, obtenu en dehors du round de négociations protocolaires et dans le cadre de la fonction publique, le SNCTA compte bien le reproduire dans un avenir proche. Avec le soutien des contrôleurs, il continuera de porter les revendications justes d’une profession soumise à des contraintes et des exigences particulières uniques au sein de la DGAC et de la fonction publique d’État.

Click to share thisClick to share this