Et si, au lieu d’augmenter la dette, on augmentait le taux de redevance ?

La dette de la DGAC est aujourd’hui de 1,2 milliard d’euros. Elle s’est accrue sur la période 2009-2013, de 41 % par rapport à 2008 !

Évolution des dépenses d'investissement

Nos concurrents du FABEC n’ont pas attendu RP2 pour investir et se moderniser !

Extrait d’un rapport du Sénat (novembre 2013)

« La modernisation des systèmes de navigation aérienne constitue un impératif pour permettre à la France de faire face au défi technologique posé par la construction de l’Europe du contrôle aérien et les évolutions de productivité du secteur. […]

Le besoin de renouvellement et de modernisation est évalué à environ 265 M€ par an. Or la période 2008-2011 s’est caractérisée par un sous-investissement difficilement soutenable à long terme, qu’illustre le graphique suivant. »

Le SNCTA revendique une augmentation forte du taux de redevance nécessaire au maintien et au développement des futurs outils des contrôleurs.

Un taux à 75 € apporterait 160 M€ supplémentaires par an à la DSNA ! (le taux allemand est de 77,47 €)

Click to share thisClick to share this