0

GT GPSC du 8 mars 2019 : Tout ça pour ça !

Météo sociale : peu nuageux

Le GT GPSC – Groupe de Travail sur la Gestion des Personnels en Salle de Contrôle réunissant administration, organisations syndicales et représentants d’équipes – est parvenu à un accord sur la proposition d’XP de l’UNSA prenant en compte les orientations jugées indispensables par celle-ci pour ne pas qu’ils s’opposent à la poursuite de l’XP. 

Il en résulte une proposition alternative légèrement différente de celle proposée au vote deux mois plus tôt : 

Une demi équipe de S1 monte 1h plus tôt pour donner 30 min de pause en équipe entière en J2. 

Bien que le SNCTA puisse entendre que cette proposition vienne dans le débat, il regrette le réveil tardif de l’UNSA et la menace associée d’une mise en place du TDS Séminaire cet été ainsi que le manque de visibilité pour les agents. 

Il appartiendra maintenant aux personnels de choisir au sein d’une nouvelle consultation qui aura lieu fin mars.

Autres décisions du GT GPSC  :

  • Nombre de détachés :

le chiffre passe de 27 à 29 (+1 Sub CO / +1 Electra). Le CRNA-O reste le centre français avec le moins de détachés.

  • CDS filière raccourcie : 

l’administration dit ne pas vouloir proposer cette possibilité aux agents cette année, les remplaçants des CDS partant en retraite jusqu’en 2022 ayant déjà été retenus.

L’UNSA s’étant maintenant engagée à suivre l’avis de la consultation qu’elle contribuera à organiser, la tension qui montait en salle de contrôle depuis l’annonce par la CGT, la CFDT et l’UNSA qu’elles ne suivraient pas l’avis de la salle, devrait diminuer.

Malgré la lassitude que peuvent engendrer de multiples consultations, le SNCTA invite les personnels à se rendre une fois de plus aux urnes et à faire entendre leurs voix.

Quel que soit le résultat, le SNCTA le respectera.

GT GPSC 08:03:19 (0.5 MiB)

 

Click to share thisClick to share this