0

GS 32 heures

Groupe de personnes – ombres colorées

Sans surprise, le premier GS 32 heures de 2018 a subi les conséquences néfastes du très tendu GT Effectif du matin. Ainsi, aucun organisme du GS 32 heures ne sera alimenté en ressources ÉNAC et les AVE vers les approches ont été drastiquement réduits conformément aux annonces du DSNA le 12 janvier 2018. De facto, les ressources humaines disponibles se révèlent à nouveau totalement insuffisantes comparées aux besoins des organismes ! Le SNCTA dénonce une nouvelle fois les mesures transitoires de gestion initiées en janvier 2017 et qui perdurent en 2018 : elles obligent à devoir faire des choix entre les organismes et aboutissent à une dégradation globale du service rendu et des conditions de travail des contrôleurs.

Les choix faits et la stratégie de gestion sont de la responsabilité de l’administration et le SNCTA les réprouve.

Des ressources plus qu’insuffisantes…

L’administration prévoit l’affectation de 56 ressources (49 sorties d’ÉNAC ICNA et 7 EP/SP) pour faire face à 106 départs à la retraite. Elle ne peut que reconnaître les difficultés de gestion auxquelles elle est confrontée, en particulier pour faire face à une croissance très importante de trafic en CRNA. Ainsi seule une ressource ÉNAC, volontaire pour Cayenne à confirmer, est destinée à un organisme du GS 32 heures. Toutes les autres ab initio sont dirigées vers les CRNA et Roissy.

  • Pour les ICNA : outre la potentielle sortie ÉNAC à Cayenne, il y a 14 inscrits à la sélection professionnelle (SP) ou à l’examen professionnel (EP). L’administration constate habituellement qu’environ un tiers des inscrits n’est pas retenu. Elle fait donc initialement le choix de n’ouvrir que 7 postes. Le SNCTA obtient l’ouverture de postes supplémentaires en cas de réussite supérieure au recrutement EP/SP (liste « complémentaire »). 3 emplois réservés (ER) L. 4139–2 (militaires) sont également prévus pour Cayenne.
  • Pour les TSEEAC : parmi la promo 15B, 12 élèves seront affectés sur des postes de contrôleur d’aérodrome en juillet 2018. 4 ER L. 4139–3 (militaires) arriveront sur les terrains début juin 2018, soit plus tôt que les années précédentes.

L’administration, débordée par la très forte augmentation du trafic, use et abuse d’objectifs de gestion opaques et non concertés depuis plus d’un an. Cela n’a que trop duré. Le SNCTA demande que le prochain GS 32 heures de juillet 2018 repose de nouveau sur des données objectives en terme de besoin opérationnel. Pour cela, il attend un calendrier de travail en GT 8 pour déterminer d’ici juin 2018 une méthode de dimensionnement des effectifs transparente, consensuelle et équitable.

CDA 0782 2018-02-16 GS 32 H (1.0 MiB)


Pays d’outre-mer 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Saint‑Pierre5(+1)000
Nouméa19(+2)000
Tahiti38(−3)100

Tahiti : l’administration maintient un delta négatif et compte sur des volontaires, initialement partis pour 2+2 ans, pour prolonger de 2 ans supplémentaires. Le SNCTA demande à compenser le futur expert opérationnel ADSB : l’administration annonce que ce poste remplacera celui d’un détaché.

SNA Antilles Guyane 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Pointe-à-Pitre31(+3)000
Martinique31(−2)201
Cayenne23(−6)213+3

Cayenne : un élève de la promo 16A serait volontaire. Le SNCTA demande l’ouverture d’un CdQI supplémentaire au vu de la forte charge de formation à venir. Refus de l’administration pour qui la formation théorique a été allégée par l’embauche d’un contractuel.

SNA Océan Indien 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Saint‑Denis20(−1)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Dzaoudzi7(−1)*1*00

Saint-Denis : le SNA OI dit pouvoir faire face temporairement. Le SNCTA sera vigilant à ce que cela n’impacte pas les travaux de création de l’approche de Dzaoudzi.

Dzaoudzi : le delta inclut une réussite au recrutement EP/SP. Le maintien de cet AVE est conditionné au départ de l’agent. L’administration refuse la demande du SNCTA d’un emploi réservé.

SNA centre Est 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Lyon88(−7)000
Clermont-Ferrand39(−3)300
Chambéry14(+0)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Grenoble Isère9(−1)010
Grenoble Le Versoud7(+0)000
Lyon Bron11(−1)100
Annecy6(+1)000
Saint-Étienne7(+0)000

Lyon : l’administration applique sa mesure de gestion et refuse de compenser le delta.

Clermont-Ferrand : l’administration choisit d’alimenter au BO dans la perspective de la reprise d’approche de Rodez.

Grenoble Isère : affectation d’une seule sortie ÉNAC. L’administration refuse la demande du SNCTA d’un AVE supplémentaire afin d’assurer les ouvertures réclamées en période hiver.

SNA Nord 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Lille43(+1)000
Melun21(+4)000
Beauvais17(+2)101
Rouen12(−1)100
BO(Δ)AVEÉNACER
Albert Bray3(+1)000
Châlons Vatry7(−2)110
Le Touquet6(+0)000
Merville5(−1)0*1*0

Beauvais : l’administration anticipe un besoin.

Merville : le delta inclut une réussite au recrutement EP/SP. Le maintien de cet AVE est conditionné au départ de l’agent.

SNA Nord-Est 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Bâle Mulhouse66(−3)000
Strasbourg58(−6)10(1)
Metz-Nancy-Lorraine11(+2)000
Saint-Yan9(−2)20(1)
BO(Δ)AVEÉNACER
Colmar5(+0)000
Dôle5(+0)000

Bâle : l’administration applique sa mesure de gestion et refuse de compenser le delta.

Strasbourg : l’administration applique sa mesure de gestion et refuse de compenser intégralement le delta. Le SNCTA obtient un EP/SP supplémentaire sur liste complémentaire.

Saint-Yan : 1 EP/SP en liste complémentaire.

SNA Ouest 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Nantes48(+6)000
Rennes28(+0)000
Deauville14(−3)200
Brest24(−3)00+1+(1)
BO(Δ)AVEÉNACER
Caen7(+1)000
Dinard7(+0)000
Quimper6(+1)000
Saint-Nazaire4(+4)000

Rennes : le SNCTA obtient l’ouverture d’un poste de CdQI.

Brest : l’administration applique sa mesure de gestion et refuse de compenser intégralement le delta. Le SNCTA obtient cependant l’ouverture d’un 2e EP/SP en liste complémentaire.

Deauville : mesure de gestion, delta partiellement compensé.

SNA région parisienne 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Le Bourget30(−1)*1*01
Pontoise12(0)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Chavenay8(+0)000
Étampes8(−2)110
Lognes12(−2)*2*00
Meaux6(−1)010
Issy les Moulineaux6(+1)000
Vigie trafic CDG38(−4)*1*30
Saint Cyr8(−1)001
Toussus16(−2)120

Le Bourget : 1 AVE soumis à l’absence d’arrêt formation d’ici la CAP. Le SNCTA demande et obtient l’ouverture d’un EP/SP compte tenu du fort turn over et des projets en cours.

Étampes : l’administration refuse la demande du SNCTA d’une 2e ressource sûre de type ER.

Lognes : le delta inclut des réussites au recrutement EP/SP. Le maintien de ces AVE est conditionné aux départs des agents. L’administration refuse la demande du SNCTA d’une 2e ressource sûre de type ÉNAC.

CDG Vigie trafic : le delta inclut une réussite au recrutement EP/SP. Le maintien de cet AVE est conditionné au départ de l’agent.

SNA Sud 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Toulouse66(−7)100
Limoges18(+3)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Agen8(−1)100
Brive4(+1)000
Carcassonne7(−1)*1+1*00
Muret6(+0)000
Rodez6111
Toulouse Lasbordes7(+0)000

Toulouse : l’administration applique sa mesure de gestion et refuse de compenser intégralement le delta. refuse la demande du SNCTA, seul à demander plus d’AVE. L’ouverture d’un AVE devrait permettre néanmoins l’affectation surnuméraire d’un contrôleur de Rodez.

Carcassonne : le SNCTA demande et obtient l’ajout d’un AVE* pour compenser le départ potentiel d’un contrôleur local qui remplacerait l’ACCA.

Rodez : passage groupe G en mars 2018. Affectations surnuméraires pour se prémunir des départs ICNA.

SNA Sud-Est 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Nice96(−3)000
Ajaccio31(−1)000
Bastia31(−3)100
BO(Δ)AVEÉNACER
Calvi8(0)001
Cannes16(−2)*1*10
Figari10(+1)000

Nice : l’administration applique sa mesure de gestion et refuse de compenser le delta.

Ajaccio : l’administration applique sa mesure de gestion et refuse de compenser le delta.

Bastia : l’administration refuse la demande du SNCTA d’un 2e CdQI pour assurer les missions de QS à Calvi. L’administration considère que la charge de formation n’étant plus là, le 1er CdQI n’a plus de raison d’être et est remplacé par le nouveau.

Cannes : le delta inclut deux réussites au recrutement EP/SP. Le maintien de ces AVE est conditionné aux départs des agents. Le SNCTA demande et obtient l’affectation d’une ressource sûre en lieu et place d’un AVE*.

SNA Sud-Ouest 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Bordeaux63(−9)000
Pyrénées48(−2)000
Poitiers18(−2)100
Biarritz18(+0)000
La Rochelle12(+0)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Bergerac7(−1)*1*00
Biscarrosse4(+1)000
Châteauroux3(−1)100

Bordeaux : suite à l’annonce du DSNA de repousser la reprise d’approche de La Rochelle afin de limiter la mobilité, l’administration refuse de prendre en compte le nouveau BO.

Pyrénées : l’administration applique sa mesure de gestion et refuse de compenser le delta.

Poitiers : l’administration applique sa mesure de gestion et ne compense pas intégralement le delta.

Bergerac : le delta inclut une réussite au recrutement EP/SP. Le maintien de cet AVE est conditionné au départ de l’agent.

SNA Sud-Sud-Est 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Marseille77(−2)200
Montpellier50(+1)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Perpignan10(−1)001
Aix les Milles7(+0)000
Avignon10(−1)100
Nîmes10(−2)*1+1*00
Béziers7(+0)000

Marseille : l’administration compense intégralement le delta suite aux engagements de la DO dans le cadre du projet IAM.

Nîmes : le delta inclut deux réussites au recrutement EP/SP. Le maintien de ces AVE est conditionné aux départs des agents. L’administration refuse la demande du SNCTA d’affecter d’une ressource sûre.

DCC 

Mont Verdun : ouverture d’un poste pour compenser le départ d’un coordonnateur en 2019.

DTI

Les ouvertures de postes sont encore en réflexion entre SDRH et la DTI. Le SNCTA demande que l’expertise des contrôleurs soit toujours représentée dans cette dernière et demande que l’administration ne limite pas les ouvertures de postes aux ICNA.

Click to share thisClick to share this