0

GS 32 heures : des ressources toujours insuffisantes

Groupe de personnes – ombres colorées

L’écart entre les besoins en contrôleurs et les ressources disponibles est toujours marqué. Le SNCTA ne reconnaît pas les objectifs de gestion déterminés par la DSNA de manière unilatérale. Le dimensionnement des organismes doit susciter l’adhésion de tous, étape cruciale d’un pilotage transparent et équitable des ressources humaines de la DSNA permettant de sécuriser les effectifs opérationnels et hors salle.

Si ce GS 32 heures se tient dans un contexte de crise sanitaire inédit, le SNCTA rappelle que nombre d’organismes ont déjà retrouvé une activité quasi nominale. Cette reprise du trafic et la refonte de la formation initiale ou continue que le SNCTA accompagne depuis plusieurs mois justifient d’affecter sans attendre des ressources à ce GS 32 heures.

Les ressources ICNA

  • 12 sorties ÉNAC : conséquence du contexte sanitaire, seule la promotion MCTA 18A (34 élèves) est concernée par ce GS 32 heures ; 22 postes ont déjà été affectés lors du GT Effectifs tenu plus tôt ce jour ;
  • 14 lauréats de l’examen et de la sélection professionnels ont accepté le bénéfice du concours et connaissent déjà leur affectation ;
  • 6 postes RUE (concours sur titres « ressortissant de l’Union européenne ») ont été ouverts par arrêté. Les résultats du concours sont attendus en septembre prochain. Le SNCTA encourage l’ouverture de plus de postes.

Les ressources contrôleurs TSEEAC

Un GS 32 heures dédié à l’alimentation des terrains de groupes F et G s’est déjà tenu le 6 mars dernier. Seul le terrain de Perpignan n’avait pas été traité et l’étude repoussée au GS 32 heures ICNA. Malgré la demande du SNCTA, ce point n’a pu être traité faute d’analyse MSQS finalisée ; il est reporté à l’automne.

Le SNCTA ne reconnaît pas les objectifs de gestion de la DSNA servant de cible pour alimenter les organismes qu’elle considère dans une situation particulièrement complexe à moyen terme. Si cette projection pluriannuelle va dans le bon sens, le SNCTA est toujours en opposition avec la DSNA sur la hauteur des effectifs nécessaires au bon fonctionnement de ces organismes dont l’activité post-covid est déjà quasi nominale.
Le SNCTA souligne que ce GS 32 heures apporte enfin un nouveau souffle aux approches avec des sorties ÉNAC, mais regrette le manque d’AVE ouverts, qui auraient permis, a minima, de compenser tous les deltas.

CDA 0804 2020-07-21 GS 32 heures ICNA (0.3 MiB)

Pays d’outre-mer

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Saint‑Pierre 5 (0) 0 0 0
Nouméa 19 (−4) 2 0 0
Tahiti 38 (−8) 2 0 2

Nouméa : la DSNA applique une mesure de gestion et choisit de ne pas compenser intégralement le delta.

Tahiti : 2 EP/SP. La DSNA suit les recommandations du SEAC/PF qui affirme ne pas pouvoir assurer plus de formations et ne compense donc pas intégralement le delta.

SNA Antilles Guyane

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Pointe-à-Pitre 31 (+0) 0 0 0
Martinique 31 (−2) 1 0 1
Cayenne 23 (+3) 2 1 1

Pointe-à-Pitre : au vu du nombre d’élèves à venir, la compensation du CdQi sera étudiée au prochain GS 32 heures.

Martinique : 1 EP/SP.

Cayenne : 1 RUE.

SNA Océan Indien

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Saint‑Denis 21 (−3) 3 0 0

SNA centre Est

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Lyon 76 (+1) 1 2 0
Clermont-Ferrand 34 (+2) 0 0 0
Chambéry 14 (−1) 0 0 1

Lyon : le SNCTA a rappelé une nouvelle fois que l’OG qui a servi de base au tour de service de Lyon est de 78 PC qualifiés et demande une alimentation de 4 ressources sures ; la DSNA refuse mais accepte de refaire le point. Le SNCTA obtient l’affectation d’une sortie ÉNAC supplémentaire.

Chambéry : 1 EP/SP.

SNA Nord

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Lille 43 (−9) 2 0 4
Beauvais 20 (+0) 0 0 0
Rouen 11 (0) 0 0 0

Lille : 4 EP/SP. La DSNA refuse de compenser intégralement le delta en une seule fois, arguant des capacités de formation limitées du centre. Le delta sera comblé au prochain GS.

SNA Nord-Est

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Bâle Mulhouse 59 (−3) 2 *0* *1*
Strasbourg 50 (0) 0 0 1
Metz-Nancy-Lorraine 12 (−2) 1 0 1
Saint-Yan 9 (−1) 0 0 1

Bâle : 1 RUE ou 1 ÉNAC en fonction du profil du RUE.

Strasbourg : 1 EP/SP.

Metz : 1 EP/SP.

Saint-Yan : 1 RUE.

SNA Ouest

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Nantes 56 (−5) 3 2 0
Rennes 30 (0) 0 0 0
Deauville 12 (+1) 0 0 0
Brest 24 (0) 0 0 0

Nantes : le SNCTA fait confirmer à la DSNA le plan d’affectation voté en CT DO concernant le projet de reprise de la FIR Brest.

SNA région parisienne

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Le Bourget 39 (−6) 2 0 3
Melun 21 (−4) 1 *2* *2*
Pontoise 12 (−5) 0 0 1

Le Bourget : 3 EP/SP. La DSNA suit les engagements pris en CT DO et respecte le « +2 » par rapport aux départs.

Pontoise : 1 RUE. Le terrain pourra être proposé à un arrêt de formation.

Melun : un 3e ÉNAC ou un 2RUE en fonction de son profil.

SNA Sud

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Toulouse 60 (−2) 1 1 0
Limoges 16 (+5) 0 0 0

SNA Sud-Est

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Nice 84 (+6) 0 0 0
Ajaccio 27 (+4) 0 0 0
Bastia 27 (+0) 1 1 1

Nice : le SNCTA rappelle les annonces de la DSNA visant à commencer la ré-alimentation de ce centre. À ce titre, le SNCTA demande 2 AVE. La DSNA refuse et reste sur sa mesure de gestion.

Bastia : 1 RUE.

SNA Sud-Ouest

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Bordeaux 51 (−3) 2 1 0
Pyrénées 42 (+4) 0 0 0
Poitiers 16 (0) 0 0 0
Biarritz 16 (−1) 1 0 0
La Rochelle 12 (−2) 0 0 1

La Rochelle : 1 EP/SP. Malgré la demande du SNCTA d’ouvrir un AVE, la DSNA refuse de compenser intégralement le delta.

SNA Sud-Sud-Est

BO ou OG (Δ) AVE ÉNAC PRO
Marseille 70 (−4) 3 1 0
Montpellier 50 (−1) 1 0 0

Montpellier : le SNCTA rappelle l’OG de 51 déterminé en GT8 et demande à ce titre l’ouverture d’un 2e AVE. La DSNA refuse de prendre en compte cet OG.

Click to share thisClick to share this