0

GS 32 h

Groupe de personnes – ombres colorées

Sans surprise, ce deuxième GS 32 heures de 2018 s’est déroulé dans les mêmes conditions que celui de février dernier. En l’absence des conclusions du GT 8, la DSNA a appliqué de nombreuses mesures de gestion. Il n’y avait par ailleurs aucun élève ICNA et très peu d’élèves TSEEAC à répartir. Dans la continuité des annonces du DSNA du 12 janvier 2018, peu d’AVE ont été ouverts. En conséquence, les ressources humaines disponibles se révèlent à nouveau totalement insuffisantes comparées aux besoins des organismes !

Le SNCTA dénonce une nouvelle fois ces mesures transitoires de gestion initiées en janvier 2017 qui obligent la DSNA à faire des choix entre les organismes et aboutissent à une dégradation globale du service rendu et des conditions de travail des contrôleurs.

Le SNCTA réprouve les mesures de gestion annoncées. Celles-ci sont de la seule responsabilité de la DSNA.

Des ressources plus qu’insuffisantes…

La DSNA dispose de 5 TSEEAC sorties ÉNAC au 25 septembre 2018 (promo 16A) à répartir à ce GS 32 heures.

Pour rappel les 56 ressources ICNA (49 sorties ÉNAC et 7 EP/SP) ont été affectées lors du GT Effectifs le 15 février. La DSNA, qui doit compenser 106 départs à la retraite cette année, fait donc face à des difficultés de gestion des effectifs dans tous les organismes.

Dans ce contexte, la DSNA continue ses mesures de gestions. Elle supprime les mesures de sur-alimentations reconductibles tacitement et annonce que celles-ci seront discutées à chaque GS 32 heures en attendant la nouvelle méthode d’alimentation travaillée en GT protocolaire.

CDA0784 2018-07-10 - GS 32H (0.8 MiB)


Pays d’outre-mer 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Saint‑Pierre5(+1)000
Nouméa19(+0)000
Tahiti38(−6)200

Nouméa : un détaché projet compensé.

Tahiti : le SNCTA demande l’ouverture d’au moins 4 AVE. La DSNA ne change pas son idée initiale de 2 AVE et explique compter sur la prolongation des mandats de volontaires initialement partis pour deux mandats de 2 ans. Enfin, sur la base d’une projection en effectifs PC, la DSNA indique que 3 AVE par CAP seraient prévus en 2019.

SNA Antilles Guyane 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Pointe-à-Pitre31(+0)100
Martinique31(−3)400
Cayenne23(+2)200

Pointe-à-Pitre : un expert opérationnel compensé. La DSNA annonce une sur alimentation à +1 pour poursuivre en partie les mesures de gestion initiées après le déclassement de l’organisme.

Martinique : comme pour Pointe-à-Pitre, la DSNA annonce une alimentation à +1.

Cayenne : un expert opérationnel compensé. La DSNA confirme une alimentation à +2.

SNA Océan Indien 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Saint‑Denis20(−2)100
BO(Δ)AVEÉNACER
Dzaoudzi7(−1)110

Saint-Denis : un expert opérationnel compensé. La DSNA applique une mesure de gestion.

Dzaoudzi : un élève de l’ÉNAC est volontaire pour une affectation sur ce terrain. La DSNA accepte également l’ouverture d’un AVE pour cet organisme qui connaît des difficultés d’alimentation.

SNA centre Est 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Lyon88(−11)*1+1*00
Clermont-Ferrand39(0−0)000
Chambéry14(0+0)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Grenoble Isère9(0−0)*1*00
Grenoble Le Versoud7(0+0)*1*00
Lyon Bron11(0+0)000
Annecy6(0+0)000
Saint-Étienne7(0+0)000

Lyon : le SNCTA a demandé l’ouverture de 4 AVE. Un des deux AVE obtenus l’est sous réserve de la concrétisation d’une réorientation professionnelle.

Clermont-Ferrand : un expert opérationnel compensé. Le SNCTA demande des ouvertures d’AVE en vue du projet espace SIV Sud-Paris ; la DSNA refuse.

Grenoble Isère : la DSNA validera définitivement l’AVE si le SNA-CE confirme le besoin d’augmenter l’amplitude horaire des services ATS de cet organisme.

Grenoble Le Versoud : la DSNA validera définitivement l’AVE en cas de concrétisation d’une réorientation professionnelle.

SNA Nord 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Lille43(+1)000
Beauvais17(+4)000
Rouen12(−1)100
BO(Δ)AVEÉNACER
Albert Bray3(+1)*1*00
Châlons Vatry7(+1)000
Le Touquet6(+0)000
Merville5(+1)000

Albert Bray : la DSNA confirmera cet AVE en cas de remplacement du chef CA par un contrôleur de l’organisme.

SNA Nord-Est 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Bâle Mulhouse66(−4)000
Strasbourg58(−5)100
Metz-Nancy-Lorraine11(+1)000
Saint-Yan9(−2)200
BO(Δ)AVEÉNACER
Colmar5(+0)000
Dôle5(+0)000

Bâle : le SNCTA demande la compensation de l’expert opérationnel, cela sera étudié au prochain GS 32 heures. La DSNA applique une mesure de gestion.

Strasbourg : le SNCTA demande et obtient l’ouverture d’un AVE mais la DSNA maintient en partie sa mesure de gestion.

SNA Ouest 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Nantes48(+6)000
Rennes28(+0)000
Deauville14(−1)000
Brest24(0)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Caen7(+1)000
Dinard7(+0)000
Quimper6(+1)000
Saint-Nazaire4(+4)000

Nantes : le SNCTA demande la compensation de l’expert opérationnel, cela sera étudié au prochain GS 32 heures.

Deauville : la DSNA applique une mesure de gestion.

SNA région parisienne 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Le Bourget30(0)000
Melun21(+0)200
Pontoise12(−1)100
BO(Δ)AVEÉNACER
Chavenay8(+0)000
Étampes8(−2)110
Lognes12(−1)000
Meaux6(0)000
Issy les Moulineaux6(+1)000
Vigie trafic CDG38(−1)110
Saint Cyr8(0)000
Toussus16(−1)010

Melun : alimentation à +2 (la DSNA anticipe un fort turn over habituel sur ce terrain).

Étampes : le SNCTA demande et obtient une ressource sûre.

Lognes : la DSNA met en place une mesure de gestion compte tenu de la baisse du trafic.

Vigie trafic : la DSNA ouvre un AVE et affecte une ressource sûre dans cet organisme à fort turn over.

SNA Sud 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Toulouse66(−5)100
Limoges18(+3)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Agen8(0)000
Brive4(+1)000
Carcassonne7(−1)100
Muret6(+0)000
Rodez6(+4)000
Toulouse Lasbordes7(+0)000

Toulouse : le SNCTA demande des affectations. La DSNA applique une mesure de gestion.

Brives : alimentation à +1 confirmée.

Rodez : la DSNA anticipe l’absence de départ de contrôleurs ICNA et n’affecte pas de contrôleurs TSEEAC (passage au groupe G en mars 2018).

SNA Sud-Est 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Nice96(−5)000
Ajaccio31(−1)000
Bastia31(−4)300
BO(Δ)AVEÉNACER
Calvi8(+1)000
Cannes16(+1)000
Figari10(−1)200

Nice : l’expert opérationnel est compensé. La DSNA applique une mesure de gestion.

Ajaccio : la DSNA applique une mesure de gestion.

Bastia : la DSNA applique une mesure de gestion.

Calvi : la DSNA confirme l’alimentation à +1.

Figari : 2 contrôleurs semblent intéressés par une mutation vers cet organisme à l’alimentation incertaine.

SNA Sud-Ouest 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Bordeaux63(−10)000
Pyrénées48(0−2)000
Poitiers18(0−2)100
Biarritz18(0−1)000
La Rochelle12(0+0)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Bergerac7(0+1)000
Biscarrosse4(0+0)000
Châteauroux3(0+1)000

Bordeaux : suite à l’annonce en janvier de repousser la reprise de l’approche de La Rochelle, la DSNA ne prend pas en compte le nouveau BO.

Pyrénées : la DSNA applique une mesure de gestion.

Poitiers : la DSNA applique une mesure de gestion.

Biarritz : la DSNA applique une mesure de gestion.

SNA Sud-Sud-Est 

BO(Δ)AVEÉNACEP / SP / ER
Marseille77(−2)000
Montpellier50(+1)000
BO(Δ)AVEÉNACER
Perpignan10(0)*1*00
Aix-les-Milles7(+0)000
Avignon10(−2)110
Nîmes9(+2)000
Béziers7(+0)000

Marseille : le SNCTA demande la compensation de l’expert opérationnel : cela sera étudié au prochain GS 32 heures. La DSNA applique une mesure de gestion.

Montpellier : le SNCTA demande l’alimentation de cet organisme dont le BO a vocation à augmenter (suite aux récentes analyses) ; la DSNA refuse.

Perpignan : la DSNA accepte de reconduire la mesure d’alimentation à +1 sous réserve que le dossier d’expérimen-tation d’une nouvelle fréquence de contrôle soit finalisé.

Nîmes : la DSNA confirme l’alimentation à +2.

DCC 

Mont Verdun : la DSNA annonce l’ouverture d’un AVE pour compenser un départ prévu en 2019.

Click to share thisClick to share this