0

LFFF CDA - Mesures COVID-19 au CRNA Nord

Avant que la pandémie ne soit déclarée par l’OMS, la section du CRNA Nord a travaillé en coordination avec le bureau national, d’autres sections et aussi l’encadrement local pour garantir les conditions de travail et sanitaires pour tous les agents.

CHSCT local 1 : 27 février 2020

Lors de ce CHSCT, les représentants locaux demandent  la garantie d’avoir des moyens de désinfection (lingettes et gel hydro-alcoolique) sur les positions de contrôle ainsi que la promotion des gestes barrière comme éviter toute bise ou serrage de main en salle entre contrôleurs.

Sans relâche, les représentants CHSCT ont veillé et fait remonter  à l’administration les manques de gel ou lingettes sur position.

Pendant ce temps, la section locale s’est mise au travail en coordination avec le bureau national mais aussi les sections de CDG et Orly pour réfléchir à l’étape suivante au travers d’une adaptation de TDS en vue de protéger les équipes lors des relèves par exemple. La proximité de CDG, avec le premier cluster français (l’Oise), a fait que leur section locale avait un train d’avance et cela nous a aidé à réagir de la manière la plus opportune et anticipée possible.

CHSCT exceptionnel national : 05 mars 2020

Ce comité a été l’occasion de faire un point national et de formaliser toute la connaissance sur le virus :

  • Transmission du virus et zones touchées ;
  • Principes généraux de gestion de l’épidémie (oui on parlait encore d’épidémie à cette date) ;
  • Dispositifs de gestion de crise.

Les OS ont pu prendre connaissance du plan de continuité d’activité (ou PCA) qui doit être décliné par toutes les administrations locales. 

La section a travaillé ardemment sur une nouvelle façon de gérer le tour de service en collaboration constante avec l’administration afin de répondre au mieux aux consignes nationales directement liées à l’évolution de l’infection.

CHSCT local 2 : 13 mars 2020

La préparation de ce CHSCT s’est faite avec beaucoup d’interrogations. Nous avions du mal à avoir les réponses aux questions que se posaient tout le monde :

  • Procédure pour les agents présentant des symptômes ;
  • Comment minimiser les risques ? En mettant le moins d’effectif en salle par exemple mais aussi en évitant trop de relèves entre équipes et donc limiter ce qu’on appelé dès lors les « cas contacts ».

Le comité hygiène sécurité et conditions de travail exceptionnel a permis de faire un point avec l’aide du médecin de prévention sur les mesures appelés barrières. Le PCA a été présenté avec ses trois différentes phases afin de répondre au mieux à la situation.

Le 13 mars marque aussi la mise en vigueur des premières adaptations au tour de service afin d’éviter au maximum les contacts entre équipes mais aussi de sécuriser au maximum la phase critique des relèves. 

Nous avons eu des échanges réguliers avec le chef de Service Exploitation, qui s’est adapté en temps réel pour réduire le nombre d’effectifs présents les 16 et 19 mars. Nous saluons sa réactivité et le travail conjoint effectué. 

Le bureau de section continue de travailler au quotidien pour adapter le nombre de contrôleurs au trafic. Il se prépare aussi à une augmentation possible des absences et au côté évolutif de cette infection.

Vers un Tour de Service Ultime secours

Afin de protéger davantage les contrôleurs des risques de contagion, et au vu de la baisse de trafic, nous avons proposé à l’administration de faire évoluer notre tour de service vers un tour que nous avons appelé ultime secours. Après concertation, dès demain :

  • Les horaires de vacations sont modifiés :
    • M 6h/11h, J2 11h/17h, S2 17h/22h30
    • J1 7h/12h30, S1 12h30/19h, N 22h30/6h
  • Les effectifs sont limités à 3 PC présents par équipe  (hors ACdS et CdS) y compris pour la vacation de nuit, avec 2 équipes en salle de 7h à 19h;
  • Les équipes doivent privilégier le même trinôme d’agents sur un demi-cycle ;
  • Des plateaux repas seront fournis pour les trois J2, les trois S2, les CdS et l’ACdS ;
  • On garde 3 CDS pour chaque zone : 6h/12h30, 12h30/19h et 19h/6h
  • A compter du 21 mars, seul un ACdS est présent sur les horaires M FMP avec deux autres en « VRO exceptionnelle » ;
  • Ces changements permettent de fonctionner à deux secteurs entre 7h et 19h ;
  • En cas de baisse de trafic additionnelle, et si un seul secteur est nécessaire alors le tour de service sera maintenu en supprimant les vacations de J1 et de S1.

Pour une meilleure compréhension de l’ensemble de la salle, le nouveau cycle est basé sur le cycle actuel avec la possibilité de diminuer le nombre d’équipes présentes quand le trafic le permettra.

Vers une continuité des mesures

Le bureau de section échange quotidiennement avec l’administration locale et oeuvrera pour s’assurer que l’effectif présent reste à tout moment adapté à la demande.

Des questions et inquiétudes subsistent sur la gestion des congés, la gestion des licences, les aptitudes médicales, les PIFA. Ces interrogations font l’objet d’une coordination avec le bureau national pour que les agents qui sont affectés par cette période compliquée ne soient pas préoccupés à ce sujet. Des garanties ont été obtenues: Voir ici 

N’hésitez pas à faire remonter au bureau de section vos problématiques individuelles afin que nous puissions les adresser aux personnes adéquates. Contactez nous : lfff@sncta.fr ou covid19@sncta.fr

Le SNCTA vous accompagne dans cette période exceptionnelle. Les mesures imaginées par votre bureau de section n’ont pour but que de protéger votre santé, celle de vos proches et d’assurer la continuité du service tout au long de cette crise sanitaire sans précédents.

Restons solidaires, professionnels et appliquons les gestes barrières.

LFFF20-0319 CDA001 COVID LFFF (0.2 MiB)

Click to share thisClick to share this