Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Bannière CDA 2014

CDA 0790 - 2018-11-28 Modernisation technique : le CGEDD donne le tempo ! (0.2 MiB)
Positiver ne suffit plus : entre retards, amendes, MCO très gourmand et dérapages des coûts, le bilan de la modernisation technique est désastreux. À ce point, les améliorations sont presque devenues inaudibles. 

Les recommandations du CGEDD sur SYSAT sonnent comme une gifle cinglante. Sera-t-elle salutaire ? Si chacun en prend conscience, organisations syndicales incluses, cet évènement peut être le signe d’une refondation de la stratégie technique de la DSNA. Ce ne sont pas de simples mesurettes que le SNCTA attend mais une réforme et des changements en profondeur. Cela paraît désormais relever de l’ordre du vital pour toute la DGAC. 

CDA789 2018-11-26 Grèves à répétition - les sénateur s'en mêlent (0.1 MiB)
Le droit de grève, durement acquis par leurs aînés, doit permettre aux contrôleurs de se défendre aussi souvent que nécessaire. Le SNCTA met tout en œuvre pour le préserver. Il met en garde : si ces propositions devenaient lois, cela mettrait un coup d’arrêt à toute possibilité de concertation et d’évolution dont la navigation aérienne a pourtant besoin.

CDA 788 2018-11-14 La Modification Du Décret ICNA Enfin Publiée (0.2 MiB)
Modifications des grilles, de grades, d’échelons ou simplement d’indices : de nombreux changements sont prévus d’ici deux mois.

Concrètement, les fiches de paye de janvier ne les prendront certainement pas en compte. Ces mesures feront l’objet de mesures de rappels dans le courant du premier semestre 2019.

La cellule ASAP est là pour vous informer, vous aider à vérifier vos fiches de paye et, le cas échéant, vous assister en cas d’erreur : asap@sncta.fr.

CDA 787 2018-10-22 Effectifs 2018 - Point d'étape (0.2 MiB)
Déterminé et vigilant, le SNCTA assure un suivi permanent des recrutements prévus au Protocole 2016. Faire remonter significativement l’effectif opérationnel est une priorité.

CDA 2018-10-08 CESAME Mutuelle (0.2 MiB)
Fort d’une expérience de plus de vingt ans dans la prévoyance et maintenant en santé, le SNCTA continuera à œuvrer pour un dispositif de prévoyance pérenne, adapté aux contrôleurs aériens. Il saura se montrer vigilant sur la gestion financière du nouveau dispositif « santé » dans le cadre du référencement.

Parce que personne n’est à l’abri d’accidents de la vie, le SNCTA recommande depuis toujours à tous les contrôleurs aériens de souscrire à un dispositif de prévoyance (contrat ATC-Prévoyance chez HFP ou l’offre référencée MGAS) pour garantir leurs revenus. 

La qualité des offres et leur pertinence devraient vous en convaincre. 

CDA0786 2018-09-10 CT DGAC Aux Accents Politiques (0.7 MiB)
Vendredi 7 septembre, le Directeur général a présidé ce qui pourrait être le dernier grand rendez-vous social avant les élections professionnelles prévues en décembre prochain. Il a profité de ce CT DGAC à l’ordre du jour purement technique pour se livrer, sur un ton très direct, à une revue d’actualité : records de trafic, difficultés pour y faire face, difficultés techniques, pressions relatives au rapport sénatorial, préavis à foison…

Le déficit de candidats montre qu’il ne suffit pas d’obtenir des effectifs dans un Protocole pour qu’ils existent. Former les contrôleurs prévus au Protocole est plus complexe qu’envisagé et démontre une nouvelle fois la nécessité de définir une politique stratégique de recrutement. Le SNCTA a travaillé à convaincre tous les acteurs du transport aérien. Il travaille désormais sur l’attractivité du concours MCTA et à augmenter la capacité de formation de l’ÉNAC.

CDA 0785 2018-07-12 Modernisation technique de la DSNA (0.8 MiB)

4-Flight confirmé mais retardé, SYSAT lancé sans aucune certitude, un rapport parlementaire très dur sur les méthodes, les coûts et les retards des programmes qui s’envolent : la pression sur la structure de modernisation est intense. L’image du filet de sauvegarde déclenché n’est pas usurpée.
Les contrôleurs aériens sont prêts à relever le défi de l’amélioration de capacité alliée à une sécurité renforcée. Encore faut-il qu’on leur en donne les moyens techniques.

CDA0784 2018-07-10 - GS 32H (0.8 MiB)
Sans surprise, ce deuxième GS 32 heures de 2018 s’est déroulé dans les mêmes conditions que celui de février dernier. En l’absence des conclusions du GT 8, la DSNA a appliqué de nombreuses mesures de gestion. Il n’y avait par ailleurs aucun élève ICNA et très peu d’élèves TSEEAC à répartir. Dans la continuité des annonces du DSNA du 12 janvier 2018, peu d’AVE ont été ouverts. En conséquence, les ressources humaines disponibles se révèlent à nouveau totalement insuffisantes comparées aux besoins des organismes !
Le SNCTA dénonce une nouvelle fois ces mesures transitoires de gestion initiées en janvier 2017 qui obligent la DSNA à faire des choix entre les organismes et aboutissent à une dégradation globale du service rendu et des conditions de travail des contrôleurs.
Le SNCTA réprouve les mesures de gestion annoncées. Celles-ci sont de la seule responsabilité de la DSNA.

CDA N°783 — Force de travail ou culture du conflit ? (0.8 MiB)
Les engagements du protocole 2016-2019 en terme d’effectifs sont tenus : ils permettront de faire remonter les effectifs opérationnels dès 2020. Pour autant, la DSNA devra assumer ses errements en matière de ressources humaines pendant des années et les délais qui en sont la conséquence. Le SNCTA est aux côtés de tous les contrôleurs aériens, seulement animé par la défense permanente de leurs conditions de travail et des intérêts de la profession.

Assises du transport aérien, la situation vue par les contrôleurs aériens (9.0 MiB)
La DSNA, prestataire français du service du contrôle de la navigation aérienne, est au cœur d’une multitude de défis et d’ambitions qui ont peu d’équivalent en Europe du fait de leur diversité et de leur complexité. Elle joue en effet un rôle fondamental pour favoriser l’attractivité économique et touristique de la France en permettant à Paris de pleinement jouer son rôle de capitale européenne et à la métropole d’accueillir en 2017 près de 160 millions de passagers tout en rendant des services essentiels à la connexion des collectivités et des départements ultra-marins jusque dans l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Le transport aérien, élément central d’un monde internationalisé, s’accompagne d’exigences de plus en plus fortes de la part de l’ensemble de la société civile en matière de sécurité des vols, de protection de l’environnement et de performance économique. Les contrôleurs aériens ont ainsi la charge de mener à bien ces missions et de répondre aux attentes d’un service optimal 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

La profession de contrôleur aérien se caractérise par des spécificités diverses et variées : haut niveau de qualification, responsabilités élevées, appréhension de situations complexes et évolutives, gestion du stress, intégration dans une performance collective, maintien d’une continuité des savoir-faire et assimilation des nécessaires innovations.

Les décisions concernant les évolutions de cette activité doivent nécessairement prendre en compte l’ensemble de ces paramètres, contraintes ou caractéristiques.