Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Bannière CDA 2014

Assises du transport aérien, la situation vue par les contrôleurs aériens (9.0 MiB)
La DSNA, prestataire français du service du contrôle de la navigation aérienne, est au cœur d’une multitude de défis et d’ambitions qui ont peu d’équivalent en Europe du fait de leur diversité et de leur complexité. Elle joue en effet un rôle fondamental pour favoriser l’attractivité économique et touristique de la France en permettant à Paris de pleinement jouer son rôle de capitale européenne et à la métropole d’accueillir en 2017 près de 160 millions de passagers tout en rendant des services essentiels à la connexion des collectivités et des départements ultra-marins jusque dans l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Le transport aérien, élément central d’un monde internationalisé, s’accompagne d’exigences de plus en plus fortes de la part de l’ensemble de la société civile en matière de sécurité des vols, de protection de l’environnement et de performance économique. Les contrôleurs aériens ont ainsi la charge de mener à bien ces missions et de répondre aux attentes d’un service optimal 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

La profession de contrôleur aérien se caractérise par des spécificités diverses et variées : haut niveau de qualification, responsabilités élevées, appréhension de situations complexes et évolutives, gestion du stress, intégration dans une performance collective, maintien d’une continuité des savoir-faire et assimilation des nécessaires innovations.

Les décisions concernant les évolutions de cette activité doivent nécessairement prendre en compte l’ensemble de ces paramètres, contraintes ou caractéristiques.

CDA 0782 2018-02-16 GS 32 H (1.0 MiB)
L’administration, débordée par la très forte augmentation du trafic, use et abuse d’objectifs de gestion opaques et non concertés depuis plus d’un an. Cela n’a que trop duré. Le SNCTA demande que le prochain GS 32 heures de juillet 2018 repose de nouveau sur des données objectives en terme de besoin opérationnel. Pour cela, il attend un calendrier de travail en GT 8 pour déterminer d’ici juin 2018 une méthode de dimensionnement des effectifs transparente, consensuelle et équitable.

CDA COMTS N° 002 2018-02-12 Actualité Des Terrains Groupe F Et G (0.3 MiB)
Parce que les contrôleurs d’aérodrome ne sont pas des variables d’ajustement et parce qu’il est le syndicat de tous les contrôleurs aériens, le SNCTA s’engage à faire reconnaître les spécificités des contrôleurs des terrains de groupes F et G.
Le SNCTA appelle les contrôleurs d’aérodrome à le rejoindre et à venir enrichir les débats de la COM TS.
Une seule adresse pour joindre la COM TS : tseeac@sncta.fr

CDA COMTS n° 001 2018-01-30 (0.3 MiB)
Le travail du SNCTA envers les contrôleurs des terrains F et G ne se limite pas à des dossiers purement techniques.
Le travail du SNCTA, c’est aussi celui des cellules qui assurent un service syndical individuel de base :
• CÉSAME (cesame@sncta.fr) répond en toute confidentialité aux questions relatives à la norme médicale et a longuement oeuvré au référencement DGAC de la mutuelle MGAS (pour finir par être largement copié en retour) ;
• ASAP (asap@sncta.fr) résout des problèmes de rémunérations et de carrière ;
• la cellule retraite (retraite@sncta.fr) réalise des simulations retraite pour les ICNA et les TSEEAC.
Pour joindre la COM TS, une seule adresse : tseeac@sncta.fr.

CDA N° 781 — Entraînement Aérien 2018 Mode D'emploi (0.8 MiB)
Le SNCTA espère que l’initiation IFR deviendra une pratique courante pour les agents de la DGAC. Dans ce but, il sera particulièrement attentif aux retours qui lui seront faits et défendra toute mesure en facilitant la pratique. Un REX de l’entrainement aérien nouvelle formule sera fait avant la fin de l’année.
Le SNCTA se félicite d’avoir revendiqué et obtenu une revalorisation de l’enveloppe de base dans le protocole social 2016-2019. Celle-ci était en effet attendue depuis longtemps. Il milite dès à présent pour une nouvelle réévaluation l’an prochain.

CDA N° 780 — Effectifs - Gestion De Crise (0.7 MiB)
La gestion des effectifs des contrôleurs est critique ! Sous-effectif au niveau national et dans la plupart des organismes, une cinquantaine de sorties ÉNAC cette année contre près de 140 départs à la retraite : les contrôleurs et la navigation aérienne payent les décisions politiques du Protocole 2013 signé contre l’avis du SNCTA. Actée dans le Protocole 2016, la remontée des effectifs ne sera hélas pas visible avant 2021… En attendant, le SNCTA s’opposera à toute méthode allant à l’encontre des équilibres entre organismes et de l’unité des contrôleurs.

CDA n° 779 — Effectif - Début D'année Sous Tension (0.7 MiB)
En-route ou en approche, les contrôleurs a2endent tous l’annonce d’effec6fs cibles par organisme avec une stratégie de convergence associée. Ceci doit être la priorité de la DSNA en ce début d’année. Ni le GS 32h, ni le GT effec6f, ni aucune concerta6on sur une quelconque évolu6on des tours de service ne pourront avoir lieu sans ce pré-requis. Le SNCTA s’opposera aussi à toute tenta6ve d'évolu6on non concertée.

CDA n° 778 — GT DAT : point d'étape (0.8 MiB)
Si les potentialités de la technologie remote tower sont grandes, l’analyse des premiers résultats de ce GT DAT montre que les contrôleurs aériens n’en sont pas béats pour autant.
La DSNA devra montrer bien plus d’engagement dans les projets à venir si elle croit réellement dans une technologie qui s’étend toutes les semaines, d’Auckland à Budapest, en passant par l’Inde, la Chine, les États-Unis, le Royaume-Uni ou l’Allemagne. Si tel n’est pas le cas, les prochains projets connaîtront le sort de ceux de Bergerac et de Saint-Étienne.

CDA n° 777 — Modernisation technique de la DSNA : 2017, annus horribilis ! (0.8 MiB)
Si 2017 s’est révélée être une année décourageante sur le front d’une modernisation déjà largement en difficulté, la DSNA n’a pas d’autre choix que de réussir. Le SNCTA en appelle à la mobilisation de tous les acteurs de ce dossier explosif afin d’offrir aux grands programmes techniques un rebond salutaire pour se projeter vers un futur un peu plus radieux. En attendant 4-Flight, il enjoint à la DSNA de mettre en service dans tous les CRNA, des équipements et des outils de contrôle simples et efficaces afin d'améliorer la situation dès l'été 2018.

CDA n° 776 — Modernisation technique de la DSNA : des constats cinglants (0.8 MiB)
La DSNA, malgré un budget gigantesque, ne parvient pas à assurer une modernisation pourtant indispensable à la navigation aérienne dans cette phase de très forte croissance du trafic. Dans ce contexte où les enjeux de sécurité et de régularité sont considérables, la DSNA sera-t-elle en capacité d'accompagner cette croissance ou sera-t-elle un frein au développement économique du transport aérien ?