Ce ne sont pas les ICNA qui coûtent cher !

Peut on encore faire confiance à notre management ? Pas vraiment si l’on se réfère à l’échec du projet ATIS pour Nice et Lyon…

Incapable d’installer l’ATIS automatique annoncé depuis 2012, l’administration prétend-elle savoir faire la révolution SYSAT dans 5 ans ?

Pire : notre administration se félicite de la méthode et surtout d’avoir évité une dépense inutile !

Quand on pense que dans 5 ans, les mêmes nous promettent une révolution technologique, on ne peut qu’être inquiet.

Espérons qu’ils sauront tirer les leçons de cet échec retentissant !

Le SNCTA demande combien a couté l’arrêt du programme ?

Arrêtez donc de stigmatiser les contrôleurs, aujourd’hui, ce ne sont pas eux qui coutent !

CDALFMN140327 Nuls ... mais avec Panache ! (0.3 MiB)

Click to share thisClick to share this