1

Prise en compte du temps de qualification LOC pour l’avancement de carrière

Le SNCTA a obtenu de l’administration qu’elle mette en œuvre une disposition du statut ICNA qui ne l’avait pas été jusque là.

Le Bureau national avait saisi la sous-direction des ressources humaines à ce sujet fin novembre dernier (voir le courrier). L’administration, après — très — longue analyse, a fait l’annonce de la mise en œuvre lors du CT DSNA du 24 mars 2015.

Cette disposition concerne l’avancement de carrière pour l’avancement aux grades d’ingénieur principal et divisionnaire. Le temps écoulé entre l’acquisition de la mention d’unité loc et celle de la mention approche doit, dans les centres de groupe A, être pris en compte aux 9/15.

Or, cette disposition est appliquée à Roissy et à Orly mais ne l’a pas été à Nice, Lyon et Provence.

Elle y sera désormais appliquée. Elle court avec effet rétroactif à partir du 1er janvier 2007 (date des textes applicables) à Nice et Lyon, et après le 1er janvier 2009 à Provence (passage en groupe A).

L’administration effectuera des reconstructions de carrière pour les agents concernés et calculera les rappels qu’elle leur doit.

La mise en place de ces mesures va prendre du temps car c’est l’administration qui doit faire le travail pour chaque agent au cas par cas.

Pour plus d’informations, contactez votre service administratif.

Nous ne pouvons pas conclure cet article sans déclarer qu’en ces heures tragiques dans le monde de l’aviation, nos pensées vont bien sûr aux victimes de l’accident qui vient d’advenir et à leurs proches.

Nous pensons aussi également à nos collègues d’Aix-en-Provence qui ont vécu ces événements au plus près, tout particulièrement aux collègues présents sur le secteur au moment des faits, et saluons leur professionnalisme.

Sous le casque et au SNCTA, le travail continue.

Courrier QICA (0.2 MiB)

Click to share thisClick to share this