Quelle stratégie pour la DGAC ? Faire mine de ne pas en avoir !

Le DSNA l’avait annoncé : « il faudra faire mieux, avec moins ».

Effectivement la Commission européenne vient d’annoncer un durcissement des règlements ciel unique qui de son propre aveu n’ont jusqu’ici rien produit, et on a pu le constater, la DGAC dispose pour 2013-2015 de ressources encore plus réduites.

Mais la stratégie avancée par la DGAC lui permettra-t-elle réellement de s’adapter à ce contexte de pression pour l’amélioration de la performance tout en diminuant ses ressources ? Le SNCTA n’y croit absolument pas ! Jugez plutôt du protocole qu’elle propose.

Des reprises d’approche choisies en fonction des opportunités et non de l’aspect technique des dossiers, aucune visibilité au-delà de 2015, et toujours pas de paquet social associé.

Des gains de productivité en CRNA obtenus par de nouveaux matériels (toujours à venir) ou en exploitant au maximum les possibilités d’organisation du travail.

Alors que la DGAC doit toujours aux ICNA un retour sur trafic pour 2011, le nouveau système qui doit être mis en place pour réindexer les primes est toujours au point mort. La DGAC se livre à un chantage au protocole en incluant ce dossier dans les futures négociations alors qu’il aurait dû aboutir depuis un an.

CDA n° 662 — La « stratégie » de la DGAC ? Faire mine de ne pas en avoir... (3.7 MiB)

Click to share thisClick to share this