RP2 : vers une semaine de grève !

Le SNCTA ne considère plus les correspondances successives de notre ministre coécrites avec ses homologues allemand puis italien et espagnol… ou autres, comme une réponse suffisante aux projets de démantèlement de la DSNA programmés par la Commission. Si, comme il se plait à l’écrire régulièrement, notre ministre est convaincu du bien fondé de nos revendications, alors il revient à l’État d’assumer fermement ses positions en renvoyant la Commission dans l’espace qu’elle n’aurait jamais du quitter, celui des marchés.

Semaine d’action du 27 au 31 janvier
Ensemble pour notre avenir
et nos valeurs

CDA n° 702 — La dance européenne des ministres (0.4 MiB)

Click to share thisClick to share this