Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte
Flux RSS de cette catgorie

Aix — LFMMLe blog de la Section Locale du CRNA Sud-Est, basé à Aix-en-Provence.

Bannière LFMM

 

0

Flash Info Aix — CT post-grève : Où va-t-on ?

Déroulé du CT du 31 juillet :

Vote de la NDS issue du relevé de décisions de conciliation :
l’UNSA vote CONTRE la NDS malgré sa signature du relevé le 13 juillet.
Le SNCTA vote CONTRE la NDS car :
– ni les TDS, ni le cadre dans lequel ils s’inscrivent ne nous conviennent (cf FI « Grèves : décryptage et bilan TDS ») ;
– des TDS ne doivent en aucun cas être imposés par un relevé de décisions de conciliation mais doivent être le résultat d’un travail concerté ou d’une consultation de la salle.

L’UNSA propose au vote ses propres TDS qui, contrairement à ce que l’on pouvait lire dans leur tract de présentation, n’ont pas été validés par l’administration.

Face à cette situation ubuesque, le SNCTA quitte le CT.

 

Après 3 mois de conflit social, ce CT laisse une nouvelle fois les contrôleurs dans le flou quant à leur avenir. Quand arrêtera-t-on cette mascarade ?

 

Post grève (0.3 MiB)

0

Flash Info Aix — Grèves : décryptage et bilan - Divers

En 2018 uniquement

1 congé exceptionnel pour les ICNA du CRNA-SE,
 à poser l’hiver
1 congé exceptionnel pour tous les personnels du CRNA-SE, à poser l’hiver

En 2019 uniquement

1 congé exceptionnel pour les ICNA du CRNA-SE,
 à poser l’hiver

Depuis la grève

diminution du pouvoir de grève
                      augmentation record des astreintes

– exposition médiatique
                      les compagnies aériennes portent plainte et demandent une réforme de notre droit de grève

– exposition politique
                      le 29 juin 2018, le ministère exige que la grève cesse sous peine d’inspection ministérielle des conditions des ICNA au CRNA-SE.

– exposition juridique
                      sans surprise, l’attaque au tribunal administratif par l’UNSA-ICNA s’est soldée par un échec mais des conclusions inacceptables feront jurisprudence dans la DGAC.

 

 

Des congés ponctuels en hiver, une profession exposée comme jamais…

 

Bilan Divers (0.4 MiB)

0

Flash Info Aix — Grèves : décryptage et bilan - Moyens techniques

AVANT :

(obtenu par le SNCTA)

plan d’action de modernisation technique
– lancement d’un audit national (source : PV CT DSNA 12 janvier 2018)
– premières conclusions de l’audit le 29/06

Parallèlement le SNCTA : 

– participe aux GT nationaux sur les outils et veille au plan d’action mis en place pour pallier l’obsolescence de nos systèmes ;

– défend la mise en place de 4F au CRNA-SE pour rester centre pilote et conserver l’expertise des détachés impliqués depuis près de 10 ans, dans l’intérêt des contrôleurs et du centre.
Il s’oppose et ne comprend pas qu’une autre organisation syndicale encourage la mise en place de EEE, qui par ailleurs reposerait toujours sur un CAUTRA vieillissant.

APRÈS :

(signé par l’UNSA- ICNA)

plan d’action de modernisation technique

 

 

JUGEZ PAR VOUS-MÊMES.

 

Moyens Techniques (0.5 MiB)

 

0

Flash Info Aix — Grèves : décryptage et bilan - Tours de service

AVANT :

(obtenu par le SNCTA)

3 horaires, 4 périodes
– forfait briefing/relève 1,58h (comme en 2012)
12 JRH
– Est : 64h supp
– Ouest : 1/2 équipe de S2 à 16h

– demande de discussions en GT horaires
– consultation démocratique des contrôleurs

 

APRÈS :

(signé par l’UNSA-ICNA)

4 horaires, 6 périodes
– forfait briefing/relève 1,41h*
12 JRH
– Est : 73h* supp
– Ouest : toute l’équipe de S2 à 13h

* la diminution du forfait briefing/relève fait artificiellement baisser le nombre d’heures supp alors que le temps passé sous le casque augmente. Ce qui fait (1,58-1,41)h par semaine, soit 9h sur l’année, qui viennent s’ajouter aux 64h supp au-delà des 32h hebdomadaires.

passage de l’horaire UNSA-Administration en CT le 31 juillet

 

JUGEZ PAR VOUS-MÊMES.

 

Tours de service (0.3 MiB)

 

0

Flash Info Aix — Grève : décryptage et bilan - Effectifs

AVANT :

(obtenu par le SNCTA)

– GT Effectif 2018 : 30 affectations
– GT Effectif 2019 : 34 affectations
– GT Effectif 2020 : 27 affectations
– GT Effectif 2021 : 20 affectations (14 AVE + 6 ENAC)

Source : documents SDRH, DSNA

« L’objectif des 13 PC par équipe est lui approché en 2022 et atteint à partir de 2023. Nous resterons bien évidemment vigilants à ce que toute situation particulière puisse être prise en compte pour conserver a minima ces courbes d’effectifs au CRNA-SE. »

Source : communiqué DSNA, Chef de centre du 3 avril 2018

APRÈS :

(signé par l’UNSA-ICNA)

– GT Effectif 2018 : 30 affectations
– GT Effectif 2019 : 34 affectations
– GT Effectif 2020 : 27 affectations
– GT Effectif 2021 : 14 affectations

« Cette méthode vise à remonter les effectifs qualifiés à compter de l’été aéronautique 2020 et à atteindre 13 PC par équipe à compter de l’été aéronautique 2023. »

Source : relevé de décisions de conciliation du 13 juillet 2018 

 

 

JUGEZ PAR VOUS-MÊMES.

 

Effectifs (0.4 MiB)

 

0

Flash Info Aix — Consultation : les résultats

Urne et enveloppes bleues

Merci à tous ceux qui se sont exprimés !

Vous trouverez les résultats de la consultation sur le Flash Info ci-dessous.

Vous en avez assez de ne pas pouvoir vous exprimer ? Que le débat soit confisqué ? Rejoignez-nous : lfmm@sncta.fr

LFMM FI Résultat Consultation (0.3 MiB)

0

Aix — Nos conditions de travail : choisir ou subir ?

Le CRNA-SE connaît depuis quelques temps une période difficile : baisse de l’effectif, tours de service inadaptés, dégradation des moyens techniques. Par ailleurs aucun dialogue social n’a pu s’installer, nous privant de choisir nos conditions de travail et nous forçant à les subir. Le SNCTA a dénoncé cette situation et a travaillé activement pour trouver des solutions à chacun de ces points.

Nous devons sortir de cette impasse qui nous conduit dans le mur…

Dans ses communiqués précédents, le SNCTA dressait l’état des lieux du CRNA-SE sur les prévisions d’effectif pré-GT Effectif (ici), condamnait, arguments à l’appui, les TDS de l’administration passés en force et en application depuis (ici) et alarmait sur l’état de nos moyens techniques (ici).

Depuis, le SNCTA n’a cessé de travailler pour apporter des solutions.

Les Effectifs

Janvier 2018

Suite à notre préavis, l’administration centrale se met enfin au travail dans la direction portée par le SNCTA : nouvelle méthode d’affectation pluriannuelle, annonce de BO prévisionnels pour les CRNA, prise de conscience de la situation du CRNA-SE.

Contrairement aux idées reçues, il était capital que ces éléments soient ainsi définis avant le GT Effectif 2018. Le travail se poursuit dans des GT nationaux dans lesquels le SNCTA est bien entendu un acteur majeur et incontournable.

15 février 2018

Grâce au travail et à la coordination de nos sections au niveau national, nous obtenons 30 postes pour Aix en 2018 au GT Effectif alors que seulement 48 ICNA sortiront de l’ÉNAC cette année.

28 mars 2018

Après un document émanant de SDRH et un communiqué de notre chef de centre nous obtenons dans un courrier du DSNA la confirmation des effectifs sur les prochaines années.

L’ensemble de ces affectations (plus de 90), cumulées aux mesures travaillées par le SNCTA (dates d’arrivée, dimensionnement de l’instruction, ratio AVE / ÉNAC) permettront, avec les hypothèses statistiques utilisées, le passage à 13 PC par équipe en 2023.

Le SNCTA considère être allé aussi loin que possible pour obtenir ces résultats dans le respect des équilibres inter-centres.

Nous poursuivons notre travail et resterons à tout instant vigilants sur la gestion de l’effectif du CRNA-SE.

Les moyens techniques

En janvier 2018, le SNCTA a obtenu qu’un audit national de nos moyens techniques soit lancé ; nous serons particulièrement attentifs aux résultats de cet audit.

Par ailleurs, le SNCTA déplore le décalage permanent de 4-Flight malgré les sommes colossales investies ainsi que le retard du CPDLC. Les contrôleurs ont besoin d’outils fonctionnels et modernes !

Le SNCTA souligne néanmoins l’implémentation du nouveau filet de sauvegarde STCA, l’arrivée imminente de l’ALISEP et des paramètres bords descendants pour l’été 2018 ou encore de l’interface Grenouille.

Les TDS

Le SNCTA est la seule organisation syndicale à avoir demandé et validé l’ouverture d’un GT Horaires. Certains pensaient qu’en empêchant l’ouverture d’une telle instance, l’administration ne pourrait changer nos TDS. Finalement, en l’absence d’espace de travail, nous subissons des TDS inadaptés et honteusement passés en force par l’administration.

Le SNCTA n’accepte pas cette situation perdant-perdant dans laquelle le CRNA-SE s’est empêtré en ne permettant pas un débat pourtant souhaité par nombre de contrôleurs.

Conformément à son mandat, le SNCTA a travaillé à des alternatives aux tours de service de l’administration en visant une meilleure gestion de salle et une minimisation des contraintes. Le SNCTA n’étant pas dogmatique, il souhaite proposer un réel choix aux contrôleurs entre :

Un TDS XP

Permettant d’expérimenter contre rémunération (6 000 € bruts annuels) une nouvelle organisation du travail.

Celle-ci a vocation à étudier, pendant la période d’application, l’impact sur la fatigue de la réduction de la durée de l’ensemble des vacations à 8 h 30 maximum (hors nuits) contre 5 déplacements domicile-travail supplémentaires ouvrant droit à autant de récupérations.

Un TDS 2002

Respectant le cadre de l’arrêté de 2002. Si les vacations longues que nous connaissons ne sauraient être compatibles en termes de fatigue avec la complexité du trafic, le SNCTA a travaillé à des TDS plus adaptés et permettant une meilleure gestion de salle et d’équipe que ceux de l’administration déjà en vigueur.

Ces TDS seront présentés en détail dans des documents distribués aux contrôleurs, ainsi que leurs modalités que nous avons négociées, notamment :

  • le maintien des 12 JRH actuels, tenant compte de la pénibilité de nos horaires au-delà de 32h ;
  • le retour des 12 JRH pour tous les détachés 12/36 et ACDS dont la suppression était injustifiée.

Le SNCTA considère qu’une consultation de la salle de contrôle est un moyen responsable de rejeter les TDS de l’administration et de permettre de sortir le CRNA-SE du conflit qu’il connaît. Alors qu’un CT vient d’être convoqué pour le 16 mai avec un point sur les TDS, le SNCTA refuse qu’il s’agisse pour l’administration d’amender à la marge les TDS imposés ou d’en imposer des nouveaux.

Par conséquent, le SNCTA appelle les contrôleurs du CRNA-SE à voter pour leurs conditions de travail et portera en CT le TDS démocratiquement choisi.

Une consultation anonyme sera organisée du 10 au 14 mai.

Le SNCTA dénonce l’impossibilité d’un dialogue social au CRNA-SE et les mesures punitives qui en découlent : suppression de JRH, application de TDS inadaptés, augmentation des astreintes… Le SNCTA souhaite une autre voie pour le CRNA-SE qui mérite un autre avenir. L’escalade doit cesser…

Le SNCTA souligne de nouveau le travail qu’il a entrepris sur les effectifs pour permettre d’atteindre aussi rapidement que possible les 13 PC par équipe tout en préservant un équilibre inter-centres.

Le SNCTA revendique la nécessité de porter devant les contrôleurs un choix honnête, non-dogmatique et démocratique en présentant des tours de service aussi bien expérimentaux que dans le cadre de l’arrêté de 2002.

Il est temps de reprendre la main sur nos conditions de travail au lieu de les subir : consultation du 10 au 14 mai.

CDA - Consultation (1.2 MiB)

Flash Info : choisir ou subir ?

Tours de service imposés, diminution des JRH, atteinte au droit de grève…

Le CRNA-SE est-il sur la bonne voie ou va-t-il droit dans le mur ?

Suite aux annonces d’affectations par le DSNA (« plus de 90 »), le CRNA-SE retrouve des perspectives d’effectif pour les années à venir. Le SNCTA estime que rendre la main aux contrôleurs sur leurs tours de service représente un moyen responsable de sortir de l’escalade dont nous sommes déjà perdants.

Le SNCTA proposera une consultation aux contrôleurs pour qu’ils choisissent leurs conditions de travail et portera leur voix en CT. Le SNCTA n’étant pas dogmatique, ce choix portera sur un TDS expérimental et un TDS type arrêté de 2002.

Plutôt que de les subir, choisir nos conditions de travail via une consultation anonyme est un moyen démocratique et responsable de construire notre avenir.

Consultation du 10 au 14 mai !

FI - Consultation (1.0 MiB)

Vous en avez assez de ne pas pouvoir vous exprimer ? Que le débat soit confisqué ? Rejoignez-nous : lfmm@sncta.fr

0

Flash Info Aix — Atteinte au droit de grève

Suite au deuxième préavis déposé par l’UNSA-ICNA fin avril et à des discussions avec l’administration qui ne semblent à ce stade pas aboutir, l’administration a décidé de s’attaquer à notre droit de grève.
En effet, une consigne de la direction des opérations impose désormais un nombre de secteurs offerts plus important, qui se traduit par une augmentation du nombre de requis en J3.

Si le SNCTA n’appelle pas à la grève le week-end prochain, il dénonce néanmoins l’atteinte au droit de grève face à un préavis déposé par une organisation syndicale.
Indépendamment du conflit opposant l’administration et l’UNSA-ICNA, le SNCTA demande le retrait de la consigne DO au regard du contexte national et européen où notre droit de grève est de plus en plus attaqué…
Le CRNA-SE dispose déjà d’un faible pouvoir de grève étant donné le nombre élevé de requis normalement prévus : le service minimum n’est pas le service maximum !

Le SNCTA n’est pas favorable à cette grève et n’appelle pas à la rejoindre.
Pour autant, au-delà des divergences syndicales,
il dénonce l’attaque portée contre notre droit de grève.
Le SNCTA demande à être reçu par les pouvoirs publics à l’issue de ce conflit
pour rétablir une situation nominale.

FI - Atteinte Droit De Grève Vf (0.7 MiB)

0

Effectifs : le travail paye

Janvier 2018 : Suite au préavis du SNCTA, l’administration centrale se met au travail et prend enfin la mesure de la situation désastreuse de l’effectif du CRNA/SE.

15 février 2018 : Grâce au travail et à la coordination de nos sections au niveau national, nous obtenons 30 postes pour Aix en 2018 au GT effectifs alors que seulement 48 ICNA sortiront de l’ÉNAC cette année.

28 mars 2018 : Après 3 mois de réflexion sur le maintien des équilibres nationaux, le DSNA accepte enfin de confirmer dans un courrier les perspectives d’affectations des deux prochaines années.

« Je peux ainsi vous confirmer que le scénario du GT Effectifs s’appuie sur l’affectation de plus de 90 ICNA sur la période 2018-2020 au CRNA Sud-Est. »

Les garanties sont enfin arrivées. La coordination nationale du travail du SNCTA ainsi que le nombre conséquent de sorties enac dans les deux années à venir font que plus de 90 ICNA seront affectés au CRNA/SE sur la période 2018-2020.

FI Effectifs - Le Travail Paye ! (0.7 MiB)

0

Communiqué de section SNCTA du CRNA-SE du 15 mars 2018

Débat

La section SNCTA du CRNA-SE s’est réunie le 15 mars 2018.

La section locale valide le choix d’une affectation massive d’AVE au GT Effectif 2018 comme solution permettant d’initier au plus tôt la remontée de l’effectif. Elle valide également la vision pluriannuelle des effectifs permettant de donner des perspectives aux contrôleurs et réaffirme son entière confiance en son bureau national pour que ces prévisions minimales de 90 affectations sur trois ans se concrétisent, dans la continuité du travail accompli jusque-là sur les effectifs. Elle demande que des courbes réalistes soient établies sur cette base et présentées par l’administration.

Par ailleurs, sans perturber les équilibres inter-centres, la section locale mandate son bureau national pour que les AVE actés au GT Effectif 2018 soient en majorité répartis sur la CAP Printemps afin d’atteindre, selon les futurs départs en CAP, l’étape des 12 PC par équipe en 2020.

La section locale SNCTA du CRNA-SE réaffirme sa forte opposition aux tours de service inadaptés de l’administration. Une gestion sereine de la salle ainsi que des secteurs est indispensable pour protéger les contrôleurs et assurer la sécurité du trafic. Les tours de service imposés par l’administration et non validés les contrôleurs mettent en péril ces objectifs.

La remontée de l’effectif n’étant visible qu’à partir de 2020, la section locale insiste sur le fait que ce sujet doit être déconnecté de la problématique à court terme de l’été à venir. Elle considère que des tours de service adaptés et décidés par les contrôleurs sont nécessaires pour pouvoir faire face à l’été 2018 dans les conditions les moins dégradées possible.

Le débat sur nos conditions de travail doit désormais avoir lieu. Bien qu’ayant largement mandaté le bureau de section pour présenter aux contrôleurs aixois des expérimentations, la section locale n’est pas dogmatique ; elle souhaite également mener une réflexion dans le cadre de l’arrêté de 2002. L’objectif de la section est avant tout de trouver une solution acceptable pour l’été 2018 : elle invite tous les contrôleurs qui sont dans cette logique à la rejoindre pour travailler.

La section locale SNCTA revendique :

  • une reprise du dialogue sur les tours de service ;
  • la prise en compte des fonctions spécifiques des CDS et de la continuité de la gestion de la salle ;
  • le rétablissement de l’ensemble des JRH pour les ACDS et les détachés ;
  • l’étude par l’encadrement de mesures ATFCM appropriées permettant d’assurer en amont la protection des secteurs. Au vu du sous-effectif du CRNA-SE et de la forte demande de trafic, ces mesures seront nécessaires quel que soit le tour de service en vigueur.

La section locale appelle tous les contrôleurs partageant ces idées à la rejoindre dans sa réflexion sur la préparation de l’été 2018.

Communiqué De Section SNCTA CRNA-SE (50 KiB)

Pages:1234567