Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte
Flux RSS de cette catgorie

Aix — LFMMLe blog de la Section Locale du CRNA Sud-Est, basé à Aix-en-Provence.

Bannière LFMM

0

Flash Info — Mise à jour du STIP

En juin 2018, la mise à jour du STIP s’était soldée par la perte des plans de vols durant toute une journée au CRNA/SE, heureusement compensée par le professionnalisme des agents en poste ce jour-là. 

En avril 2019, une seconde tentative de mise à jour avait été effectuée une fois de plus sans succès.

Un nouvel essai était initialement prévu le 4 juin 2019 afin de s’assurer que la mise en place de 4-Flight à venir ne soit pas impactée, cette mise à jour étant nécessaire pour les certaines étapes. Lors du CT DO de mai, le SNCTA, conscient des enjeux, demande et obtient la mise en place de mesures ATFCM adéquates pour accompagner cette mise à jour et protéger les contrôleurs en cas de plantage du système. 

Malgré cela, le DO décide finalement de reporter la mise à jour du STIP à la deuxième quinzaine de septembre, empêchant ainsi une nouvelle tentative dans un délai raisonnable si celle-ci échoue à nouveau.

Le SNCTA demande à l’administration de s’assurer que le  report de la mise à jour du STIP ne créera pas de délai supplémentaire dans la mise en service de 4F.

FI Mise à Jour STIP (0.6 MiB)

0

Flash Info — Tour de service Été : "soutien CDS"

Le 17 juin prochain entrera en vigueur le TDS été.

Dès leur mise en place forcée en CT le 28 août 2018, le SNCTA s’est opposé à ces TDS issus du relevé de conciliation des grèves 2018. Outre le fait qu’il est désormais de la responsabilité des chefs d’équipe (et non plus de l’administration) de veiller au respect des textes relatifs au temps de travail, le SNCTA dénonçait alors l’absence de définition du « soutien CDS » introduit au TDS été.  

Sans nouvelle ni de l’administration, ni de l’UNSA-ICNA, co-auteurs de ces TDS qui ne satisfont qu’une minorité, le SNCTA n’abandonne pas les contrôleurs et assume ses responsabilités en travaillant malgré tout à ces TDS. Il réitère sa demande de clarification en CT le 25 octobre 2018 puis le 26 mars 2019 : il est inconcevable et dénué de tout professionnalisme qu’un contrôleur doive assumer une fonction nulle part définie !

Lors du CT du 28 mai 2019, le SNCTA prend finalement les devants sur le sujet en le rajoutant à l’ordre du jour. Grâce à son travail, le SNCTA a finalement fait valider sa définition de cette fonction, à une quinzaine de jours de sa mise en place…

Après 10 mois de relances vaines, le SNCTA fait approuver in extremis sa définition de la fonction « soutien CDS », cruciale mais manifestement délaissée par ses auteurs.

FI Soutien CDS (0.8 MiB)

0

GT Effectif 2019 : 30 affectations pour Aix

Une gestion nationale et pluriannuelle des effectifs. En janvier 2018, le SNCTA a convaincu l’administration d’adopter une nouvelle méthode de répartition des effectifs basée chaque année sur les projections à cinq ans des qualifications, départs en retraite ou CAP, indisponibilités, etc. 

Un plan d’affectation pour Bordeaux et Aix. Cette méthode a conduit à prévoir sur les GT Effectif 2018/2019/2020, 64 affectations à Bordeaux et 91 à Aix (répartis en 30/34/27).
Les 30 premières affectations ont été actées au GT Effectif de février 2018.

Pourquoi 30 affectations et non 34 ? Les 91 affectations obtenues par le SNCTA ont bien été reprises dans le relevé de conciliation signé par l’UNSA-ICNA suite à ses mouvements sociaux de 2018. Cependant, cette dernière y a également ajouté un mécanisme correcteur pouvant engendrer un ajustement à la baisse en fonction de l’écart entre le prévu et le réalisé.
Les CAP 2018 ont compté 7 départs de moins que les prévisions, impliquant ainsi la différence entre les 34 ressources prévues et les 30 obtenues : l’administration applique, en deux temps, ce mécanisme correcteur, qui ne change pas la cible des 13 PC par équipe mais ralentit la convergence vers celle-ci.

Le SNCTA souligne le résultat satisfaisant de 30 affectations pour Aix mais déplore le manque de ressources disponibles lors de ce GT Effectif.

Le SNCTA poursuit son travail en défendant une vision nationale des effectifs tant en termes de recrutement que de répartition.

Rejoignez-nous : lfmm@sncta.fr

2019-02-21 - FI GT Effectif 2019 (0.7 MiB)

 

 

 

10 juillet : le SNCTA porte le dossier retraites au ministère

Cette entrevue a permis de faire entendre à haut niveau notre mécontentement quant à la manière dont la DGAC traite le problème des retraites.

Vous trouverez en PJ le courrier que nous avons ensuite expédié directement au ministre délégué aux transports et reprenant l’exposé de notre argumentaire.

Faute d’avancées concrètes, le SNCTA prépare un préavis de grève. Il se laisse quelques jours avant son dépôt pour permettre aux autres syndicats de se déterminer sur l’opportunité d’un mouvement coordonné.

Lettre au ministre délégué aux transport et à l'économie maritime 2012 07 10 (0.3 MiB)

GS 32 h : le non-dialogue fait ses preuves...

Le GS est reparti avec une réunion en juillet : 10 sorties ÉNAC côté ICNA, et, chez les TSEEAC, 9 sorties ÉNAC, 1 recrutement militaire et 4 RUE. Le non dialogue autour des sujets liés aux basses couches a montré aujourd’hui ses limites. En effet, alors que la DSNA tarde a enterriner des déclassements pourtant prévus, la situation se degrade et, dommage collatéral, le gel des détachés se poursuit faute de CT…

Retraites ICNA : Grève !

En 2004, un préavis de grève de 7 jours à l’initiative du SNCTA avait achevé de convaincre administration et gouvernement de nos spécificités. Pourtant, pour le secrétaire général « Cela a bien été écrit mais c’était il y a longtemps… on ne l’appliquera pas aujourd’hui ».

Le SNCTA dépose donc une alarme sociale.

Faute de réponse satisfaisante sous 5 jours ouvrés, il déposera un préavis de grève.

Pour l’avenir du dialogue social, le SNCTA n’acceptera pas que l’administration démantèle dans l’ombre nos acquis sociaux.

Pour l’avenir des ICNA, le SNCTA n’acceptera pas que l’administration laisse s’effriter nos pensions.

CDA n° 654 — Retraites ICNA : Grève ! (2.1 MiB)

0

Le métier de contrôleur aérien

Bienvenue dans le monde des contrôleurs aériens souvent appelés les aiguilleurs du ciel.

Pour bien comprendre ce métier vous trouverez ici différents aspects de notre profession dont le coeur de l’activité est de rendre le ciel plus sûr. Nous aborderons les aspects recrutement, formation des contrôleurs mais aussi une présentation des différentes facettes du métier à travers des descriptions assez simples. Vous pourrez aussi profiter de l’expérience d’un grand nombre de contrôleurs qui ont répondu à nos questions (Comment êtes-vous devenu contrôleurs ? Quelles sont vos motivations ? Quelles sont les contraintes de la profession ? …)

Enfin vous trouverez des FAQ (foire aux questions) regroupées par thèmes pour rentrer de plein pied dans une profession captivante, contraignante et moderne. FAQ… Bon voyage dans notre monde et merci d’apporter vos interrogations ou vos commentaires qui permettront d’enrichir cette partie et de vous répondre.

Read more

0

Reprise d'approche : Négocier pour défendre les contrôleurs !

Les travaux de reprises d’approche se poursuivent. Nous connaissons l’échéance d’un transfert (celui de Perpignan), d’autres dates se précisent (Grenoble, MNL) et n’attendent qu’un CT pour être entérinées. Par contre, sur le dispositif d’accompagnement social rien ne bouge ! Car nationalement le sujet est tabou. Pour le SNCTA il n’est pas acceptable que les personnels d’approches reprises soient victimes des dogmes syndicaux et de l’incapacité de l’administration à prendre ses responsabilités.

Plan d’affectation vers l’approche repreneuse, priorité en CAP, PRS, GT social à la rentrée 2012…

Ce sont incontestablement des avancées concrètes mais malheureusement uniquement dans un contexte local, et non national. L’élargissement de ces mesures à toute approche qui pourrait être reprise à l’avenir dépend d’une discussion nationale dont certains syndicats ne veulent pas.

Pour les personnels de MNL, de Grenoble, de tout autre terrain susceptible d’évoluer, il faut que l’administration réunisse le GT social basses couches et que les syndicats y participent. Sans quoi, selon les circonstances et comme cela a été malheureusement le cas par le passé, les conditions des reprises se feront à la tête des clients !

CDA n° 653 — Reprise d'approche : Il faut négocier pour défendre les contrôleurs ! (2.6 MiB)


Relevé de conclusion Réunion de Conciliation Perpignan 20120628 (0.1 MiB)

0

Retraites, une déclaration de guerre ?

Un premier ICNA impacté par la loi Fillon devrait bénéficier du dispositif prévu au protocole 2004 pour toucher une pension à taux plein. Pourtant, l’administration ne fait… RIEN ! Nous voyons là une volonté délibérée de revenir sur nos acquis.

Le Bureau national a donc demandé de toute urgence un entretien avec le directeur général. Le SNCTA s’y rendra un préavis de grève à la main !

L’administration osera-t-elle clairement afficher sa volonté de reconquérir les droits que nous avions acquis ?

A-t-elle oublié qu’un protocole engage tous ses signataires ? Le SNCTA, les contrôleurs, ne transigeront pas !

CDA n° 652 — Retraites : Déclaration de guerre ? (1.4 MiB)

0

Réglements européens : le SNCTA limite l'impact !

Avec l’élargissement du domaine de compétence de l’UE dans la navigation aérienne, de plus en plus de décisions qui pourraient impacter notre fonctionnement (PIFA, tours de service, évaluation des compétences) sont prises à Bruxelles. C’est l’EASA, l’agence européenne de la sécurité aérienne, qui prépare bon nombre de ces textes. PIFA, tour de service des contrôleurs, évaluation pratique des compétences opérationnelles des contrôleurs, voici quelques exemples qui démontrent à quel point il est nécessaire de travailler en amont pour garder la maîtrise de notre avenir.

Le SNCTA est présent sur tous les fronts et à tous les niveaux pour défendre les intérêts des contrôleurs, et notamment au cœur du système européen. Fort d’une expertise démontrée et reconnue, il est en mesure de faire des propositions concrètes et constructives à l’EASA directement, ou via la DGAC afin de défendre les contrôleurs lors de l’élaboration des textes européens.

CDA n° 650 — Règlements européens : Le SNCTA limite l'impact ! (2.4 MiB)

0

TSEEAC, rien ne va plus !

Que vaut la signature d’un secrétaire d’État chargé des transports ? Celle d’un directeur général ? Les paroles d’un secrétaire général ? Définitivement rien face au ministère de la Fonction publique ! Ou bien est-ce la DGAC qui ne veut plus mettre en application les mesures prévues pour les TSEEAC ?

CDA n° 649 — TSEEAC : Rien ne va plus ! (1.0 MiB)

0

Le Fabec coopératif : une idée de génie ?

Les syndicats de l’ETF (CGT et UNSA) se disputent le succès de leur modèle. Pour les uns, le FABEC ressemble au COOP Model, pour les autres à Concordia. Ce qui est sûr, c’est qu’aujourd’hui le modèle du FABEC ne montre qu’une chose : son inefficacité.

Il paraîtrait qu’on s’autorise à penser dans les milieux autorisés que le FABEC coopératif est une mauvaise 2CV. Alors qu’on nous l’avait vendu comme une superbe Ferrari ! Et pire, le SNCTA le dit à tout le monde ! Mais nous ne nous lasserons jamais de le dire : LA COOPÉRATION NE MARCHE PAS. Qu’on nous donne le nom d’un seul projet FABEC qui fonctionne. Il n’y en a pas !

CDA n° 647 — Le FABEC coopératif : Une idée de génie ? (2.7 MiB)

0

Combien toucherez-vous en juin ?

Seuls les ICNA, les TSEEAC et les IESSA peuvent le savoir, car à la réunion où se discutaient les modalités de versement de cette prime, seuls le SNCTA et l’UNSA (ICNA et IESSA) étaient présents…