Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte
Flux RSS de cette catgorie

Aix — LFMMLe blog de la Section Locale du CRNA Sud-Est, basé à Aix-en-Provence.

Bannière LFMM

 

0

Registre des heures à Aix

Les organisations syndicales du CRNA/SE ont pris connaissance de la dernière note DO sur le registre des heures, diffusée en l’état par le service.

Sa déclinaison locale au CRNA/SE nécessite selon nous un passage en CT/S pour définir ses modalités d’application.

Sur un sujet touchant la licence de contrôle, l’application locale se doit d’être acceptée et comprise par les personnels, ce qui, en l’état, n’est clairement pas le cas.

Dans cette optique, nous considérons que cette note n’a pas de valeur, et proposons de travailler avec l’administration sur le sujet durant l’été pour pouvoir valider un dispositif lors du CT/S de septembre, ce qui permettra alors d’expliciter les modalités de mise en application.

Registre Heures (0.2 MiB)

0

Négociations protocolaires : Communiqué de la section

La V2 du texte protocolaire a été rendue publique cette semaine. Le SNCTA n’y a non seulement pas trouvé les résultats de la conciliation de la semaine passée mais l’ajout de contraintes supplémentaires par rapport à la V1.

Ceci constitue en soi une nouvelle provocation envers les ICNA.

Les négociations ont malgré tout repris mais la section d’Aix-en-Provence rejettera :

  1. Une V3 qui ne reprenne pas a minima les critères de la conciliation de sortie de grève pour la suite des négociations ;
  2. La signature d’un protocole sans un cadre d’expérimentation acceptable associé à un volet social à la hauteur des contraintes et des gains pour la DSNA ;
  3. Toutes nouvelles contraintes non négociées.

Si la V3 du protocole ne devait même pas respecter le 1er point, la section SNCTA du CRNA Sud-Est demandera à son Bureau National le dépôt de deux préavis de grève nationaux pour encadrer la négociation afin d’éviter qu’une nouvelle fois la DGAC ne respecte pas ses engagements.

Si dans un second temps, les 2e et 3e points n’évoluaient pas de manière satisfaisante, la section s’opposera à la signature de la version finale du texte protocolaire.

Négociations protocolaires : Communiqué de la section (1.4 MiB)

0

Quel(s) projet(s) pour l'avenir ?

7 jours sur 12, 1 jour sur deux sur le cycle ou moyenné sur l’année, efforts, contreparties… Ce sont des concepts, pas si simples et nous allons tenter de lever un peu le voile et de répondre à certains arguments un peu trop facilement opposés à l’action du SNCTA dans la négociation en cours.

Quelles finalité pour ces négociations ?

La question légitime est : pourquoi aller négocier si c’est pour se retrouver à faire plus d’efforts encore ? Où est le progrès social ?

Quid du progrès social ?

En tout état de cause, il n’y aura pas de « progrès » du type « argent + recrutement sans évolution » comme cela a pu sembler être le cas par le passé.

Pourquoi aller négocier ?

Nous devons stabiliser nos effectifs et réfléchir à évoluer afin d’être plus flexibles et mieux positionnés face au trafic. Ces deux conditions sont intimement liées. Chacun doit faire sa part du marché, sinon il n’y aura pas d’accord.

Des changements ? Des efforts ?

Indéniablement, la V0 du protocole liste un très grand nombre de changements majeurs dans nos conditions de travail sans aucune contrepartie sociale !

Le temps presse, le trafic remonte fort, l’été approche et des solutions doivent être trouvées pour garantir la sécurité sur les secteurs, dans certains centres en particulier.

Les prochaines semaines s’annoncent décisives, soit nous auront du concret et la V1, soit nous aurons des dates de préavis !

7 j./12 or not 7 j./12 ?

Cela est et reste une proposition des pouvoirs publics. Le SNCTA y a vu un moyen acceptable d’évoluer (certes contraignant) et un levier de négociation pour faire valoir ses revendications.

À Aix en Provence comme dans d’autres centres, une telle solution pourrait fonctionner et être testée mais uniquement contre une rémunération conséquente. Si l’expérimentation se révélait inefficace, elle pourrait prendre fin à tout moment.

Le SNCTA est porteur de valeurs et d’un projet affiché en toute transparence depuis des mois. Certains peuvent le rejeter, mais qu’y a-t-il comme proposition alternative crédible? Nous l’attendons toujours de la part de nos féroces opposants et détracteurs alors même que les négociations ont commencé depuis de longues semaines… Nous continuons donc à travailler sereinement, afin de pouvoir vous présenter in fine, nous l’espérons, un projet de protocole acceptable.

Cda 052 Quel(s) Projet(s) pour l'avenir ? (1.5 MiB)

0

Négociations protocolaires, V0... ICNA, nous comprenons vos inquiétudes

Le projet « V0 » d’accord protocolaire est inacceptable et ne mérite que la corbeille. La « V1 », qui devait être présentée le 18 mars est finalement délayée… Qu’en sera-t-il ? Quelle stratégie adopter ?

Le bureau de section aixois tient à répondre aux inquiétudes, matérialisées dans la pétition qui circule en salle de contrôle. Nous sommes prêts à travailler pour un avenir moins sombre que celui que la DGAC nous promet (augmentation du trafic, baisse d’effectifs, perte du pouvoir d’achat constante et dévalorisation de notre fonction), mais pas n’importe comment. Faisons valoir notre ouverture et AUSSI nos exigences, l’accord gagnant-gagnant sera à ce prix ! Espérer aujourd’hui faire une union syndicale sur l’ensemble de nos idées relève malheureusement encore d’une utopie. Nous espérons que cela puisse changer un jour. En attendant, la représentativité du SNCTA fait sa force, mais pour sécuriser notre avenir, nous devons échanger, travailler, imaginer.

Restons mobilisés, groupés et vigilants.

VO du protocole, inquiétudes (0.9 MiB)

0

Lancement sans concertation, sans négociation des formations d'évaluateurs

La note d’appel à candidature pour les formations des évaluateurs en compétences linguistiques (ECL) vient d’être publiée à Aix. Si nous déplorons le manque d’anticipation et les méthodes de nos dirigeants, nous appelons les contrôleurs à se porter candidats pour ces formations. Nous ne laisserons personne d’autre que des contrôleurs évaluer nos compétences et nous veillerons à ce qu’aucune évaluation ne se déroule sans que le statut des évaluateurs, en cours de négociation, ne réponde à nos exigences.

lancement des formations évaluateurs (5.2 MiB)

0

La section locale aixoise soutient les Rémois

Pouce levé

Le projet SWAP à Reims est l’illustration parfaite d’un système délétère, entre management de projet lamentable et refus de trancher efficacement par notre direction. Les opérateurs en bout de chaine sont-ils ceux qui vont trinquer pour que la DSNA ne perde pas la face auprès du FABEC ?

Cda 050 Aix Soutient Les Rémois (0.5 MiB)

0

Nouvelle action pour nouvel accord

Radar avec un micro-casque, :-(

Après 10 ans sans accord structurant pour notre profession, face à la désagrégation brique par brique de notre contrat de travail, le SNCTA se voit contraint à une action inédite à partir du 17 novembre.

Quelles sont nos revendications et comment fonctionne un tel mouvement ? Les réponses dans notre CDA local.

Mobilisons-nous !

Les ICNA subissent une dégradation inédite de leurs conditions de travail aux conséquences forcément néfastes pour le Service de la Navigation Aérienne. Il y a urgence à débloquer un dialogue social sclérosé par 10 ans d’inaction et de renoncements. Il ne faut plus rien attendre des centrales syndicales qui se désintéressent de la fonction contrôle et qui ne regardent que leur seule représentativité sur l’ensemble de la DGAC.

CDA049-Nouvelle Action Pour Nouvel Accord (0.9 MiB)

0

CT du 20 mai : Vite, des solutions !

Table de réunion avec personnes autour

Ce 20 mai, s’est tenu le CT local du CRNA Sud-Est : Au menu, une poignée de contrôleurs à répartir entre les deux zones et une situation technique toujours plus inquiétante… Le besoin d’avancer est donc bien là !

Bientôt, la DSNA paiera encore plus chère l’addition de sa gestion calamiteuse des effectifs au CRNA Sud-Est ! Mais attention, ne nous lançons pas dans une « guerre des zones » pour la répartition de nos trop maigres ressources. L’administration a le devoir de rattraper ses erreurs, ce n’est pas à nous de les assumer à sa place. Le SNCTA est prêt à essayer de trouver des solutions, l’accord DSNA en cours de négociation en sera le cadre.

Cda CT 20-05 (0.4 MiB)

0

Un accord pour les contrôleurs réaffirmé !

Négo.

accord pour contrôleurs réaffirmé (0.9 MiB)

Le 20 avril 2015, le SNCTA obtenait l’ouverture de négociations dites intermédiaires, grâce à la mobilisation des contrôleurs les 8 et 9 avril pour reprendre en main leur destin. La porte s’ouvrait enfin sur une nouvelle méthode de négociation nationale, plaçant les OS représentatives des ICNA à leur juste place dans le débat paritaire concernant le corps ICNA.

Le 07 mai 2015, lors du CT DGAC, cette volonté de l’administration de créer une nouvelle méthodologie, qui place la négociation au niveau du corps de métier, était réaffirmée malgré la très forte opposition exprimée par l’ensemble des autres syndicats à l’exception de l’UNSA IESSA, cependant prisonnier de la centrale UNSA DD.

Alors que beaucoup s’acharnent à vouloir réduire le contrôle aérien à une toute petite composante de l’aviation civile, le SNCTA continue à se battre pour pérenniser le modèle d’un contrôle moderne et performant au sein d’une DGAC unie, capable de faire face aux évolutions du trafic, ceci tout en sécurisant les conditions de travail.

Nous n’en sommes qu’au début, faisons en sorte, grâce à notre engagement, que toute évolution concernant les ICNA soit réalisée  en concertation et avec l’aval des ICNA.

0

Restons mobilisés AG 13 avril 13 h 30

Chronomètre

Merci à tous ceux qui ces derniers jours ont permis de montrer la détermination des ICNA à faire reconnaître les spécificités de leur métier. Mais le combat n’est pas terminé, restons mobilisés !

À tous ceux qui hésitent à rejoindre ce combat, nous voudrions redire que, face aux difficultés rencontrées, aujourd’hui dans certains centres, bientôt partout, face à une administration qui pour y répondre tente de nous imposer des évolutions majeures sans aucune concertation, le SNCTA refuse de faire l’autruche. Le monde change et pour le SNCTA, il n’est pas question de rester immobile, subissant la gestion sans aucune vision à long terme de notre administration ! Les contrôleurs doivent reprendre la main sur leur avenir, et sécuriser les évolutions indispensables de leur métier. Pour autant,

  • Non, pour le SNCTA, tout n’est pas à vendre !
  • Non, les propositions d’organisation du travail faites par l’administration dans le rapport de la mission ne sont certainement pas conformes à nos revendications !
  • Non, pour le SNCTA envisager des évolutions dans l’organisation du travail en salle ce n’est certainement pas d’ajouter une 7e vac. tous les 12 jours à notre tour de service actuel !

Halte à la désinformation, halte à l’intox ! Des recrutements seraient la solution à tout ? Des effectifs recrutés aujourd’hui ne seraient pas opérationnels avant 5 ans… et d’ici là comment fait-on pour absorber le trafic qui monte ? les formations aux nouveaux outils ?… Oui le SNCTA se bat et continuera à se battre pour les recrutements nécessaires à un service public de qualité ! Mais des solutions doivent être trouvées pour le présent, et pas sans les ICNA !

Pour obtenir la maîtrise des solutions à trouver, mobilisez vous ENCORE les 16, 17 et 18 avril prochain !

D’ici là, venez vous informer et débattre lundi 13 avril à 13 h 30 en salle CT !

LFMM FI 01 Fin De Grève Vdef (3.6 MiB)

Pages:123456