Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte
Flux RSS de cette catgorie

SNA NORD - LFQQ LFPM LFOB LFOPLe Blog des sections locales du SNA Nord

Bannière SNA NORD

0

Seine - CT 19 mai 2017 : Seine en expé continu

xN13bn_gyrophraes-150x150.jpg

Seine 2020 : Comment demander aux agents de s’impliquer dans des projets d’avenir lorsque l’essentiel n’est pas assuré ! Toujours pas de QS, un décompte arbitraire des mouvements équivalents, et lorsque des projets aboutissent enfin (chaîne radio, grands écrans) les retards de mise en oeuvre transforment malheureusement une satisfaction avortée en lassitude délétère. Le chef SNA propose aux agents de hiérarchiser les différents projets en cours qui seront listés dans une communication à venir.
Pour le SNCTA, des avancées fortes sont seules à même de permettre au personnel de se reconnaître dans ce projet.

TDS : Il y a quelques semaines nous vous avons proposé une version de TDS « été» pour laquelle nous avons eu un score d’adhésion de 50% trop clivant pour qu’il puisse être mis en place de manière apaisée dans l’organisme. Néanmoins, malgré le caractère expérimental de cette proposition, pas un instant nous n’avions imaginé aller aussi loin que l’administration nous impose hors de tout cadre aujourd’hui.

Ainsi pour elle pas besoin d’expérimentation ni de respecter le BO, en contradiction totale avec les dispositions du tour de service actuel : Seine fonctionnera de manière nominale à minima 85% de l’été selon le chef SNA !! Les ingrédients de cette recette magique :

  • une bonne dose de CdQi en recyclages dirigés 3 jours par semaine
  • le même tarif pour le Chef de la sub instruction sans restriction
  • pressez enfin tous les cafs et arrosez en le Loc
  • déplacez vos congés et vous en serez remerciés (ou pas).

De manière totalement décomplexée le chef SNA assume que nous n’aurons donc plus d’instruction cet été… Sympa pour les collègues en formation ! Concernant les WE, enfin un peu de « prévisibilité »: comme les vacations de recyclages et de CAF se font en semaine ils seront tous travaillés pour les autres ! Quant à notre encadrement, deux personnes pour couvrir l’été c’est amplement suffisant…
Enfin n’oubliez sur votre temps libre de vous investir dans Seine 2020 !! Pour les visites médicales, étant sous ordre de mission, elles seront décomptées du temps de travail.

Chaîne radio : Nous avons exigé que la DTI valide les correctifs de l’industriel afin de corriger les bugs immédiatement.
Maigre lot de consolation, l’ensemble des contrôleurs aura rapidement une pochette de casque.

Meq : Nous avons rappelé que nous sommes toujours sans réponse à notre demande d’échantillons précis de données STAN pour les comparer avec nos propres strips. Nous avons fait lecture du PV du CT de juin 2014 (qui s’appliquerait donc sur les me 2015) : «le président (ndlr : le chef SNA-Nord) indique avoir interrogé la DO sur ce sujet : il n’est pas prévu de modification du coefficient de 15% qui avait été défini. Des dysfonctionnements dans le dispositif de comptage des vols ont été constatés mais non identifiés précisément. Ce coefficient demeurera en place jusqu’à ce que le problème soit corrigé ». Bilan, le dysfonctionnement est toujours présent, par contre le coefficient a été revu à la baisse : Circulez y’a rien à voir !

Sécurité : à l’interface avec LFSI et le CRNA-Nord, nous continuons de constater de nombreux problèmes de sécurité. Le chef SNA-Nord a indiqué que le problème était connu, mais qu’il était difficile de trouver des temps de réunions avec le CRNA. Pour nous la configuration actuelle est inutilement dangereuse : une simple harmonisation des méthodes permettrait d’augmenter la sécurité ! Pourquoi a-t-on 2 traitements différents entre le terrain militaire de LFSI et ceux de LFOJ, LFOC et LFOT ? L’administration attend-t-elle un accident ?

QS : Nous avons rappelé pour la n-ième fois le problème du traitement des FNE qui n’est pas à la hauteur d’un centre qui a eu 325 FNE en 2016 et actuellement 120 FNE en 2017, dont la moitié non traitées voire même non rentrées dans la base INCA.

Alors que le sous-effectif continue, l’administration décide de passer en force, au mépris des règles du TDS et de la formation. Elle perd aujourd’hui une nouvelle fois toute crédibilité dans les promesses d’avenir qui nous avaient été faites.

Com29-seine (319.2 KiB)

0

Seine - Le SNCTA maintient la pression !

Sablier presque vide

Chaîne radio : suite et suite …. Aux dernières nouvelles, la chaîne devrait être opérationnelle fin janvier 2017 ! On ne peut que l’espérer.

Grands écrans : Enfin ! Après la livraison courant octobre au pied de la tour, la mise en service devrait avoir lieu le 17/11.

Conditions de travail :

  • QNH régional sur chaque position : L’expression de besoin a été transmise à la DO, charge à elle de procéder à l’installation dès la fin des travaux de la chaîne radio en 2017.
  • Mobilier de la vigie (table ronde avec rangement de documentation dessous) : Rebondissement, la table n’a pas été commandée mais devrait l’être dans un futur proche… On peut bien se demander où se trouve la difficulté dans ce dossier qui n’est pas si technique que cela . Si chacun y met de la bonne volonté, peut-être que cette table arrivera avant le père Noel !

MEQ: Ce point là commence à agacer de plus en plus la section locale SNCTA. Un travail colossal a été fourni par l’organisme de la manière la plus transparente possible. La participation de tous a été nécessaire pour remplir les tâches les plus ingrates de la DO. Le résultat est clair : la quantité de mouvements équivalents contrôlés par l’organisme en 2015 amène l’organisme à être reclassé en groupe C. Toute autre conclusion serait une négation de notre travail et de notre investissement, et aurait de lourdes conséquences sur le climat social.

CHSCT : A la demande du SNCTA, le CHSCT se déplacera à Melun le 21/11 prochain, afin d’étudier comment rénover la vigie.

La DO doit tenir ses engagements et reconnaitre le travail des contrôleurs.

La reconnaissance en Groupe C pour 2015 de l’organisme, la remise à niveau technique et un planning d’affectation consolidé ne peuvent plus attendre.

Si l’administration ne prend pas au sérieux notre situation, nous appellerons les agents à utiliser tous les moyens de revendications pour défendre leurs conditions de travail.

0

Seine - CT 11 octobre 2016, en attente de la DO !

• Chaîne radio : suite et suite …. Une société est actuellement sur place pour procéder au câblage. Cependant, des bugs persistent sur la chaîne. L’ensemble des OS représentatives du centre ont demandés à ce que la pré- installation sur position de la future chaine se fasse afin que dès la levée des réserves, la nouvelle chaine pourra être opérationnelle.Le chef SNA-Nord a enfin donné son accord à une vieille demande de notre part à savoir le passage d’un ergonome à la tour.

• Grand écran : Enfin ! La fin du tunnel, sur ce point ? Les grands écrans viennent enfin d’être livrés à la tour, ils devraient être installés dans les prochains jours en remplacement du BARCO, puis sur la position SI.

• Conditions de travail :

  • QNH régional sur chaque position : Nous avons profité du CT pour rappeler cette expression de besoin.
  • Mobilier de la vigie (table ronde avec rangement de documentation dessous), à priori, la commande de cette table a été passé le matin du CT !
  • Convention soutien psychologique : l’ensemble des agents du SNA-Nord vont recevoir une carte avec un numéro d’appel gratuit pour les cas d’urgence suite à un accident, un traumatisme, …
  • TDS : premières améliorations, mais le travail continue. Nous avons rappelé qu’une majorité de contrôleurs souhaitaient maintenir le principe général. Nous souhaitions donc améliorer certains points. Temps de pause, il a été démontré que toutes les vacations comportaient 13% de temps de pause, et qu’une règle de bon sens devait s’opérer. Concrètement, la tache du chef sub contrôle sera facilitée dans l’élaboration de ce TDS puisque chaque VAC sera équivalente en temps de pause. Chaque contrôleur pourra donc effectuer tous les changements. Nous avions présenté plusieurs demandes concernant la formation et les utilisations des CAF ainsi qu’une proposition sociale concernant les week end. Nous avons accepté de ne pas écrire de règle si le bon sens l’emportait. Cependant nous serons vigilants et n’hésiterons pas à dénoncer tout dysfonctionnement. Quand aux week end avant les congés, il sera fait un maximum afin de pouvoir les accorder. Concernant la formation initiale, nous avons 4 CAF, aussi afin d’optimiser leur temps et préserver leur mention TWR, chacun d’eux devra effectuer 1 VAC par semaine. Cela permettra de dégager des vacs afin d’assurer la formation continue des contrôleurs. Le chef d’organisme s’est engagé à veiller à la bonne application de ce bon sens.

• MEQ: Le chef SNA a informé l’ensemble du CT, qu’un travail était en cours notamment suite à l’intervention du SNCTA avec une bilatérale à la DO. Nous en profitons pour remercier ici notre collègue Julien pour tout le travail effectué pour l’élaboration de ce comptage minutieux des mouvements. Il est donc important que l’organisme soit reconnu à sa juste valeur. Aussi le DO doit compter tous les mouvements IFR de LFSI qui appartiennent à l’espace de Seine.

•ECL: Nous avons alerté l’administration sur le risque de ne pas avoir été retenu pour des évaluations d’anglais sur position En effet, il sera difficile de sortir 3 contrôleurs pour renouveler les mentions linguistiques (2 contrôleurs en renouvellement et 1 examinateurs ECL). Comme nous l’avions demandé, pour cette année, un maximum de renouvellement linguistique sera opéré avant la fin de l’année si les contrôleurs ont leur nombres d’heure de PIFA. Melun aura donc 2 postes ECL avec des stages prévus normalement pour février et mars. Si le centre devait repasser en groupe C, le ratio d’anglais/français diminuant à 40%, nous serions de nouveau éligible aux tests sur position.

• responsabilité armement: Nous avons soulevé le problème de la prise de décision quand à l’armement opérationnel et les ouvertures secteurs en cas d’absences, maladies, jours de grève. Quid de la responsabilité ? Ce problème devra être tranché lors de la prochaine réunion chef de tour.

LA DO doit tenir ses engagements et reconnaitre le travail des contrôleurs de Melun-Seine. 

  • La chaine radio doit devenir une priorité de la DO
  • La reconnaissance en Groupe C pour 2015 de l’organisme

Sans cela, toutes études d’extension sera impossible et nous appellerons les agents à utiliser tous les moyens de revendications pour défendre leurs conditions de travail

Com27-seine (779.2 KiB)

0

CR Nord — Tous en grève

Stop

Le conseil régional Nord s’est réuni les 26 et 27 mai au CRNA Est. Il a débattu du protocole en cours de négociation.

Aucune mesure retraite, pas encore de chiffre de recrutement pour 2017, pas de plan de recrutement au-delà, des revalorisations de seulement 85 € brut mensuel pour l’ensemble des contrôleurs pour 4 ans, solde de tout compte pour 10 ans d’inflation… Le conseil régional estime que le volet social de la V1 du protocole est insultant compte tenu des contraintes réglementaires toujours plus nombreuses ainsi que des gains de productivité imposés aux contrôleurs depuis plusieurs années maintenant.

Face à la hausse du trafic aérien et à la baisse conjuguée des effectifs, il constate la nécessité opérationnelle à Reims et à Roissy notamment de mettre en place au plus tôt une organisation plus capacitive et plus robuste afin d’assurer l’écoulement du trafic. Le conseil régional exige en contrepartie de cette augmentation de la fluidité du trafic une revalorisation indemnitaire conséquente. Il refuse toute expérimentation compte tenu des montants actuellement proposés par l’administration. Il est irresponsable que cette dernière utilise comme levier de négociation la pression ressentie par les contrôleurs sur le secteur, en particulier à Reims.

Face au mépris affiché par les pouvoirs publics,
TOUS EN GRÈVE les vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 JUIN 2016 !

À l’échelle locale, le Conseil Régional :

  • exige que la publication du rapport sur le SIV Ouest parisien soit accompagnée d’une décision sur le scénario retenu ainsi que d’un calendrier pour sa mise en œuvre ;
  • exige un plan d’action immédiat pour remettre à niveau l’organisme de Melun Seine défini en concertation avec SDRH ainsi que la DO côté technique, espace comme performance. Les fermetures temporaires de certains secteurs ne sont que des pis-aller à l’origine d’incidents contrôle pour les organismes repreneurs dont il convient de tirer d’urgence les conséquences ! En complément, le SNCTA rappelle qu’il demande le rattachement de Seine au SNA RP ;
  • s’alarme de la situation de sous effectif qui s’installe à Beauvais ;
  • exige que des perspectives claires soient données aux personnels de MNL pour lesquels la souffrance au travail devient palpable ;
  • dénonce le non respect des règles de dialogue social à Orly mais également au SNA NE. Il mandate le bureau régional pour prendre les actions nécessaires à un retour aux pratiques telles que définies dans la convention nationale de dialogue social.

CRN16-0527 Communiqué (1.5 MiB)

0

Seine - CT 1er décembre 2015 : de mal en pis ?

Météo sociale : orageux

• Chaîne radio : entre la peste et le choléra Il y a de grandes chances que les contrôleurs aient à choisir entre une chaîne radio vieillissante et une chaîne radio comportant encore des bugs. Rappelons que Seine était site pilote et que cette chaîne radio va être installée à la fin 2016 dans le NBT de Beauvais. On notera le grand retour d’expérience et la fiabilité sur ce nouveau matériel.

• Grand écran : l’arlésienne Le chef SNA a choisit les priorités suivantes : chaîne radio, les antennes avancées d’Etampes du CRNA Nord, puis les grands écrans. Bref tout cela pour dire qu’on ne peut pas dégager une petite semaine pour l’installation des grands écrans et que l’on reporte cela en début 2017 ! Les contrôleurs de Seine étant la cinquième roue du char, ils apprécieront.

Petit sketch de l’administration: A la question, le BARCO actuel n’étant pas secouru, que fait-on ?Et bien on a commandé 2 autres BARCO neufs pour le changer. Le SNCTA s’exprime et indique qu’il y a déjà une unité centrale en vigie, on pourrait donc installer un NEC ? « Ah oui, ce serait possible, tu crois, je sais pas, peut être une étude de sécurité » Bref, y a t’il un pilote dans l’avion ?

Il devrait être étudié à notre demande le remplacement du BARCO par un NEC.

• Espaces: Le chef SNA, a fait un point sur les diverses études en cours. Le SNCTA a rappelé sa position sur l’importance de l’extension SUD dans la cohérence et l’intérêt du travail.Le SNCTA soutient le GT local et l’expertise apportée par les contrôleurs.  La CGT a demandé un report des échéances, le chef SNA ayant un rendez vous à la DO le 16 décembre prochain. Le SNCTA a rappelé que les diverses discussions ont débuté il y a déjà fort longtemps, le temps des choix est venu. Les personnels doivent connaître les choix retenus. Surtout, que la route est encore longue après ce choix : effectifs, matériels, meubles, salle IFR, …

• conditions de travail :

Meubles : pas avant de connaître le nombre de positions, si création d’une salle IFR (ce sera alors sur le budget 2017 que les premières études seraient payées)

Climatisation : il y a eu un changement de prestataire, des aménagements sont à l’étude car il y aurait un problème de volume d’air soufflé.

QNH régional sur chaque position : repoussé à une date ultérieure !
Mobilier de la vigie (table ronde avec rangement de documentation dessous) : la sub PIE de Lille va étudier la demande.

• NOTAM: Nous avons obtenu une autre possibilité pour passer les NOTAM : par courriel (le chef SNA ayant vu son homologue du BNI).

• GT TDS : Pour le chef SNA, ce GT a un cadre de travail clair. L’objectif est que ce travail puisse servir en cas de modifications d’espace.

• Anglais: Des cours seront possibles sur le site de Melun à partir du début de l’année prochaine, 25 jours sur place si 10 contrôleurs sont intéressés.

• RPO: Le SNCTA a demandé la définition exacte et les rôles du RPO. Nous avons pu noter que le rôle de celui-ci n’est pas le même entre Lille et les autres sites du SNA. Le chef SNA s’est engagé à ce que chaque RPO puisse avoir une mini-formation sur chaque site du SNA.

• MEQ: Le chef SNA a rappelé que les MEQ 2014 ont été transmis à la DSNA. Il a également informé que pour 2015, la DO prendrait bien en compte tous les IFR du SIV (secteurs rendus à Athis compris) et étudierait comment prendre en compte les VFRs. Rappelons que nous avons été la seule OS à faire cette demande auprès de la DO.

Le miroir aux alouettes : l’abaissement de la barre du groupe C ! Pourquoi s’en intéresser lorsque les primes vont s’éteindre en février 2016 ? Pourquoi ne pas l’avoir négocié dans le protocole précédent ?
Est ce tout simplement réaliste (alors que le trafic remonte, la DO abaisserait les seuils)?

Com26-seine (791.6 KiB)

0

Rencontre avec le chef SNA !

avenir

La bilatérale avec le chef SNA-Nord a eu lieu le 12 octobre suite à notre demande. Le BN et le BRN étaient présents aux côtés de la section.

Plusieurs annonces :

  • les grands écrans (priorité des crédits budgétaires de 2016), ils seront installés et opérationnels au plus tard fin juin 2016 (on peut noter la longueur sur ce dossier, mais un problème supplémentaire s’est ajouté, à savoir l’installation de la fibre). Nous avons eu raison de maintenir la pression sur ce point, sinon les écrans auraient été installés en 2017 voire 2018 !
  • Notam, nous n’avons pu aboutir sur la remise à plat de la note. Cependant, nous avons obtenu une modification de celle-ci à savoir la possibilité d’envoyer une demande de NOTAM par mail depuis l’ordinateur situé à coté de la position SJ (nous attendons de voir la note modifiée) ;
  • Bagages, nous avons signalé un nouveau dysfonctionnement, à savoir des billets d’avions sans prise en charge des bagages de soute ! Vous avez pu noter la réactivité de l’administration pour modifier la note en vigueur ;
  • GT TDS, un point d’étape devrait être donné aux organisations syndicales.

Nous voulons que Seine ait de vraies perspectives d’avenir, voici le détail de nos revendications :

  • extension Sud (pour info, il y a de grandes chances que l’on nous impose une partie de la couronne parisienne), aussi il est indispensable de nous donner de l’IFR en contre-partie avec l’extension sud ;
  • un 4e secteur ;
  • une gestion du sous-effectif avec l’anticipation du 4e secteur, nous exigeons l’affectation de nouvelles ressources dès le prochain GS 32 h ;
  • du matériel en état de fonctionnement (chaîne radio, SYSAT, fréquences de secours, …) ;
  • des conditions de travail normales : revoir les meubles et une salle IFR ;
  • amélioration de la formation avec la reprise d’un simulateur d’un autre centre.
Nous avons renoué le dialogue social, et avons pu noté une oreille attentive du Chef SNA-Nord, nous espérons qu’il portera nos demandes auprès de la DO et qu’il sera entendu.

151024-com25Seine (767.6 KiB)

0

CT SNA-Nord du 15/09 : Déni complet de dialogue social

Figurine dans un interdit faisant le signe stop

Voici un extrait des minutes du CT

  • 9 h 30-10 h : matinée du CT qui traite l’adoption de l’ordre du jour, du vote sur le compte-rendu du CT précédent, sur les effectifs et le budget, les actions par rapport au dernier CT ;
  • 10 h-12 h 30 : point SMI, discussion sur la mise en place d’astreinte technique à Lille, maintenance sud parisienne ;
  • 13 h 30-14 h 40 : extension BT de Lille, NBT de Beauvais, points sur les projets Espace ;
  • 14 h 40-14 h 55 : discussion sur la consigne Notam de Melun suite à un engagement du chef SNA-Nord ;
  • 14 h 58-15 h : meubles, statistiques, TMA, simulateur, SIV jointifs, QS, maintenance, sous-effectif, anglais sur site (le chef SNA n’écoute même plus il est au téléphone avec SDRH ! Il lève la séance ainsi). Le SNCTA tient à signaler ce niveau scandaleux de mépris de l’organisme de contrôleurs de Melun-Seine.

Pour information, les questions diverses des autres terrains ont déjà été traitées. Il avait été convenu lors d’un précédent CT que les questions de Seine (organisme le plus loin) seraient traitées uniquement le jour du CT afin d’éviter des déplacements importants aux représentants de Seine en sous–effectif ! (par ailleurs signalons que cela représente une économie sur les déplacements, alors qu’on essaie d’économiser le moindre euro lors des déplacements des agents !).

Trop c’est trop !

Rappelons que le les contrôleurs subissent :

  • un sous-effectif chronique ;
  • un matériel vétuste qui s’effondre : chaîne radio en panne, téléphone sans arrêt en panne (les appels arrivent sur l’ultime secours qui n’est pas forcément à côté de la position de contrôle) ;
  • dysfonctionnement de la climatisation à répétition ;
  • écran qui ne se rallume plus. Réponse de la maintenance : « Il faut attendre que l’écran ne se rallume plus du tout pour être changé ! » ;
  • subdivision QS sous-évaluée ;

Va-t-on encore supporter longtemps cette liste à la Prévert ? Et maintenant, un chef SNA, qui méprise totalement les représentants du personnel en arrêtant le CT à 15 h pour une réunion avec SDRH sur la CAP intermédiaire. Nous laissons, les contrôleurs de Melun-Seine, juger !

Contrôleurs de Melun-Seine, il est grand temps que
le SNA-Nord agisse et écoute nos remarques ! 
Nous exigeons la tenue d’une réunion avec le chef SNA-Nord sur le site de Melun

150915-com23-seine (538.8 KiB)

0

Le SNCTA sur tous les fronts

ouvriers

L’ACTIVITE DES 15 DERNIERS JOURS A ETE INTENSE POUR LE SNCTA : CT LE 2 AVRIL, REUNION DE LANCEMENT DU NBT LILLE LE 7, GREVE LE 8 ET LE 9, NOUVEAU DIALOGUE SOCIAL OBTENU LE 13…ET LE PRINTEMPS SANNONCE CHARGE AVEC DE NOUVELLES REUNIONS PREVUES SUR LES ESPACES, LE NBT ET UN GT SUR LA SALLE DE REPOS. FAISONS LE POINT SUR LES SUJETS LOCAUX.

Modification du TDS Lors du CT nous sommes revenus sur la gestion calamiteuse de l’armement à la tour le samedi 14 mars par la sub contrôle. Suite à un CEX du Chef de Tour de nuit, elle a reconnu que le remplacement par un 2e CAF LOC, sur ce week end chargé de fin d’hiver avait été une erreur. Il reste tout de même un flou sur le «gel» du TDS. Pour le SNCTA, la Sub ne peut y toucher à J-5 quelles qu’en soient les raisons. Nous demandons également que le trafic prévu soit pris en compte avant toute modification du TDS. Un retour d’expérience sera fait avant la fin de l’année afin qu’une telle situation ne se renouvelle pas.

Quel avenir pour Rouen ? Le chef SNA a également fait le point sur la situation de Rouen, suite à une réunion organisée par la préfecture. Le gestionnaire de l’aéroport envisage 3 scénarii :

1-Fermeture complète du terrain 2-Activité légère maintenue 3-Activité légère et aviation d’affaire.

L’aviation commerciale est écartée. La décision sera prise cet été par le gestionnaire. La DSNA a indiqué qu’elle n’était pas favorable à la disparition de Rouen mais elle n’est pas décisionnaire sur ce dossier. En cas de scénario 1 et 2, le SNA partira de Rouen. Il yrestera avec une structure plus légère si le scénario 3 était choisi.

Rénovation de la salle de repos Le SNCTA a obtenu le rafraîchissement de la salle de repos en 2015. Il faudra composer avec un budget raisonnable car la salle sera vraisemblablement rasée dans 2 ans afin de libérer l’espace pour le chantier du Nouveau Bloc Technique. Nous avons accepté d’organiser un GT qui devra déterminer les travaux et les achats à faire. Ce GT est ouvert à tous, l’idéal serait d’avoir au moins un PC de chaque équipe. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire avant le 30 avril sur la fiche présente dans la une du jour ou nous contacter. Le GT se tiendra début mai.

Projets Espaces Le CT a également fait un point sur les dossiers espaces.
Concernant l’EST du SIV, le SNCTA a demandé l’organisation d’une réunion entre Lille, Strasbourg et Seine afin d’envisager la jonction de nos 3 SIVs. Nos collègues de la section de Strasbourg ont également fait cette demande au CT SNA NE.

Concernant l’ouest parisien, tous les organismes ont présenté leur projet, qui ne sont pas tous compatibles pour l’instant. Le but était de faire un recensement exhaustif des aspirations de chacun.

Le Projet Lillois Le projet Lillois a été présenté : il s’agit de reprendre les basses couches des secteurs TH et TP d’Athis. L’objectif étant d’être l’interlocuteur unique H24 pour ces secteurs du CRNA mais aussi pour Londres le long de la FIR Nord. Nous ferions l’interface entre Athis et notamment Deauville, Evreux, Rouen et Beauvais. Ces organismes garderaient leur approche pendant leurs horaires d’ouverture. La détaché Sub contrôle a pris en charge ce dossier, un GT sera formé afin d’étoffer notre dossier qui sera présenté à la DO courant mai. Notre proposition a plusieurs avantages, nous pensons qu’elle nous permettrait de regagner le groupe C et d’exploiter au maximum notre salle IFR. Ce dossier sensible sera tranché fin 2015.

Réunion de lancement NBT Lille Les plus anciens d’entre nous n’y croiront qu’à la pose de la 1ere pierre, mais notre “Salle IFR” est bien sur les rails. Le 7 avril, le Chef SNA a réuni le SNIA, les chefs de Sub et les OS pour le lancement officiel du Nouveau Bloc Technique de Lille. Nous sommes toujours sur une mise en service de la salle IFR fin 2019. L’objectif de l’année 2015 est la validation du programme. D’ici un mois, nous devons établir les liens fonctionnels, c’est à dire décider où se place telle entité par rapport à telle autre…Il faut bien y penser afin d’éviter, par exemple, que les chambres soient trop éloignées de la salle IFRou de la vigie. Au niveau opérationnel, nous devons réfléchir à l’articulation des entités suivantes : salle IFR (120m2), salle de briefing(15m2), vestiaires / sanitaires /douches (30m2), cuisine (10m2), Salle de repos (30m2), Chambres (2x10m2) et bien sûr la vigie. Tous les services seront interrogés lors d’une réunion formelle, il faut donc réfléchir en interne avant celle-ci. Pour le SE, la réunion a lieu le lundi 4 mai. Le 7 mai, les OS seront consultées, et le 13 mai a lieu la réunion de synthèse. Afin de favoriser notre réflexion, le SNCTA met à la disposition de tous en vigie un classeur qui vous permettra de prendre connaissance des documents qui nous ont été présentés et de donner votre avis, avant le 30 avril. Nous compilerons vos remarques et remettrons une synthèse à la sub contrôle pour la réunion du 4 mai.

Le SNCTA, syndicat professionnel, travaille pour vous et pour l’évolution de notre centre. Nous avons une vision positive de l’avenir et la volonté de faire aboutir les dossiers. Nous sommes véritablement à un tournant de l’histoire de notre organisme. Il nous faut saisir toutes nos chances mais cela demande beaucoup de travail. Si vous êtes intéressé par l’un de ces dossiers et que vous avez envie de participer à l’élaboration de notre futur, contactez nous.

LFQQ 150418 -CDA 11 SNCTA Sur Tous Les Fronts (1.7 MiB)

0

8 et 9 avril mobilisons-nous !

images greve

Depuis longtemps le SNCTA constate et déplore les trop nombreux errements de notre administration : archaïsme technologique, absence de RH, augmentation sans contrepartie de la productivité  des contrôleurs…

Le constat est là : il faut négocier l’avenir que nous voulons pour sortir de l’ornière dans laquelle on nous pousse doucement…

Prenons notre avenir en main, mobilisons-nous nombreux pour qu’enfin nos dirigeants nous entendent et ouvrent la négociation qu’on leur demande. Premier round : 8 et 9 avril !

Lille CDA 10 Preavis SNCTA 8 9 Avril 2015 (290.0 KiB)

0

Tous en grève les 8 et 9 avril

images greve

Effectifs, matériels, conditions de travail, primes gelées, rien ne va plus à la DSNA !

Mobilisons-nous pour qu’enfin les négociations s’ouvrent !

Com18-seine (332.9 KiB)

Pages:12