0

L’heure de vérité

Le SNCTA a décidé de suspendre son dernier préavis de grève suite à l’accident tragique du 24 mars. Néanmoins, la conciliation a mis en lumière l’attitude actuelle de nos dirigeants qui est avant tout de « tester » la motivation des contrôleurs avant de négocier quoi que ce soit. L’heure est donc à la mobilisation. Afin de montrer sa détermination,  le SNCTA a donc déposé trois préavis de grève successifs : les 8 et 9 avril ; les 16, 17 et 18 avril ; les 30, 31 avril, 1er et 2 mai.

Le temps de la négociation n’a que trop duré. Maintenant, c’est au gouvernement de prendre ses responsabilités. Soit il accepte le principe de contreparties pour les nombreux efforts déjà consentis et que vont devoir faire les ICNA dans les prochaines années, soit il doit s’attendre à un conflit d’ampleur dans les semaines et les mois qui viennent.

Ne nous méprenons pas : sans une mobilisation massive de l’ensemble des contrôleurs en salle et hors salle (en stage, détachés, assistants de sub,…) nous nous exposons à une dégradation rapide et non concertée de nos conditions de travail. La mobilisation est donc essentielle dès le premier jour de grève.

Prenez votre avenir en main ; premier préavis les 8 et 9 avril.

LFRR15-0404 CDA10 (0.2 MiB)

Click to share thisClick to share this