0

Le SNCTA sur tous les fronts

Alors qu’au niveau local, les contrôleurs rémois ont montre leur détermination a se faire entendre dans le dossier Swap, au niveau national, l’administration continue de reporter toujours plus l’ouverture des négociations protocolaires. pourtant le temps presse, jamais le contexte social n’a été aussi menace et le sncta ne saurait attendre plus longtemps.

Contexte

Le SNCTA mène depuis des années une lutte acharnée pour remettre le contrôle aérien au centre de la DGAC. Les négociations protocolaires à venir sont l’occasion de faire entendre nos revendications. Suite aux dernières élections et au soutien clair des ICNA à sa politique, le SNCTA était en droit d’attendre une écoute attentive de la part de notre administration. Mais voilà, les promesses et les provocations se succèdent, l’organisation de notre temps de travail montre ses limites, et nos conditions de travail se dégradent, les contraintes des règlements européens sont toujours plus présentes. Un travail d’adaptation est nécessaire. Alors que l’administration est consciente de la situation, elle tarde à agir. Ce manque de considération est intolérable. Le SNCTA ne saurait le supporter plus longtemps.

Quelles sont les revendications du SNCTA ?

Le SNCTA exige des réponses claires aux problèmes suivants :

  • recrutement et gestion des effectifs
    Perspective à 5 ans. Passage à 4 promos ÉNAC dès cette année ;
  • organisation du travail ;
  • règlementation européenne
    Pour un accord licence 2. Négociation des modalités d’exécution du contrôle du maintien de compétence pratique et linguistique ;
  • carrières et rémunérations
    Limitation des effets du gel du point d’indice depuis 2010, introduction d’un mécanisme de ré-indexation des primes sur le coût de la vie, garantie ferme des pouvoirs publics de l’exclusion du corps ICNA du RIFSEEP…
  • conditions de départ à la retraite
    Des conditions claires pour les agents concernés par la période transitoire de 57 à 59 ans, amélioration du taux de remplacement.

Pour le SNCTA, les négociations doivent être conclues rapidement, avec un objectif de fin d’année 2015, tout début d’année 2016. Les nouveaux règlements contraignants n’attendront pas (dès le 1er janvier 2016) !

Une grève illimitée de 5 h 30 à 8 h 30 à partir du 17 novembre

Les buts recherchés par une telle grève sont multiples :

  • une grève qui pourra s’inscrire dans la durée ;
  • une limitation de l’impact sur les usagers.
    Contenir le nombre d’annulation tout en désorganisant le planning des compagnies ;
  • empêcher le recours par le gouvernement au concept d’intérêts vitaux de la nation pour casser la grève.

Les modalités

  • Début le 17 novembre ;
  • Préavis reconductible de jour en jour, hors weekend et jours fériés.
    Parfaitement légale, il ne s’agit en aucun cas d’une grève tournante ou perlée ;
  • Plage horaire de 5 h 30 à 8 h 30 locale.
    Les seules vacations touchées à Reims seront donc les M1, J et M2 ;
  • Que se passe t-il après 8 h 30 ?
    Le préavis ne couvre plus les agents qui doivent donc reprendre normalement leur service ;
  • 1/30 pour chaque jour de grève.
Dans ce contexte local et national où il est clair que les exigences des contrôleurs sont de moins en moins prises en compte, il est grand temps de débloquer le dialogue social. si vous ne souhaitez plus voir votre profession subir les décisions arbitraires de notre administration, il est temps de se mobiliser.

Tous en grève à partir du 17 novembre !

SL Reims ACC - Le SNCTA Sur Tous Les Fronts (0.3 MiB)

Click to share thisClick to share this