Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Tag: Congés

0

Flash Info — Vendus !

Relayant la colère de la salle face à un nouveau tour de service et une note congés et absences imposés par l’administration, le SNCTA avait exigé et obtenu un moratoire suspendant les NDS concernées. Cette suspension avait été annoncée en réunion responsable d’équipes vendredi matin dernier.

Pourtant, dès l’après midi… rebondissement. De son côté, la CGT avait décidé de déposer un préavis de grève local pour la journée d’action nationale dans la fonction publique du 9 octobre. Elle aurait pu se satisfaire de ce moratoire et accepter de se remettre au travail afin de construire une solution globale dès la fin décembre. Mais non… En échange d’un pauvre Vf supplémentaire (que les CRNA SO et SE ont obtenu pour service rendu), et de mesures de gestion destinées à garantir, pour l’été 2019 seulement, des équipes à 10 PC +1 ACDS, elle a vendu nos bijoux de famille ! Elle a en effet validé la mise en service du nouveau tour de service A sans aucune garantie sur les équipes à 10 (9+1), si ce n’est qu’il n’y en aurait pas en 2019 en « jouant » avec le nombre de détachés. Certes… Mais après ???

L’administration a obtenu ce qu’elle voulait : combler le trou de l’après-midi, durcir à l’extrême la vacation complémentaire, sans rien lâcher sur les équipes à 10 (9+1) qui vont pourtant devenir la norme pour les étés 2020, 2021 et 2022, sans qu’aucune mesure « de gestion » ne puisse plus les enrayer. Tiens d’ailleurs c’est quoi une mesure de gestion ? Nous vous laissons méditer sur le sujet. Le CRNA Nord est à la pointe de l’innovation en la matière…

L’administration a trouvé en la CGT un partenaire idéal pour valider un accord de productivité sans contrepartie. Une victoire pour l’administration… pas pour les contrôleurs…

Pour le SNCTA, il est hors de question d’accepter une telle mascarade!

LFFF18-FI 1007 Conciliation CGT Vfinale (0.6 MiB)

0

Congés et absences — Nouveau TdS Passage en force

L’administration pose les jalons de sa gestion de 4 longues années d’équipes à 10

La faute aux non-recrutements du protocole 2013 dont le SNCTA n’était pas signataire.

Le protocole 2016 négocié par le SNCTA permet quant à lui une remontée mais pas avant 2022.

En attendant, nous ne voulons pas de cette gestion !

  • Congés et absences : 30 % toute l’année soit 6 PC+1 chaque jour pour les éq. à 10

Vote unanime CONTRE – Article 48 : Passage en force de l’administration.

Pour le SNCTA impossible de fonctionner avec 1 absence en moins aussi bien pour les formations, les activités hors salle que les congés.

  • Nouveau tour de service : objectif « 0 régul » malgré la baisse des effectifs

Vote unanime CONTRE – Article 48 : Passage en force de l’administration.

Mise en service du tour de service A au 10/01/19 sans rien de plus que les 4 Vw actuels.

L’administration temporise sur la vacation complémentaire. À rediscuter plus tard… Au fil de la baisse des effectifs, avec son lot de contraintes supplémentaires : recyclages dirigés, etc. ?

Grâce à l’article 48, l’administration nous fait le coup du sombrero. En passant outre les syndicats elle s’offre une augmentation de productivité sans aucune contrepartie. Mais ne vous y trompez pas, sous ce patch qu’elle vous présentera comme réparateur et indolore se cache la gangrène de nos conditions de travail.

Pour le SNCTA ce jeudi 27 septembre marque une rupture dans le dialogue social au CRNA-Nord.

—À SUIVRE…

LFFF18-0927 FI CT TDS Passage En Force (0.6 MiB)

0

Pâques et été 2017 : l’enjeu crucial des congés

Sans expé, l’administration veut aller chercher les secteurs manquants entre 10 h et 15 h

Sa proposition : Réduction de 1 congé par équipe* + Vac comp revue en profondeur

156 × 6 équipes (par jour) = jusqu’à 936 jours de moins pour possibilité de congé / absence.

C’est plus de 4 jours par PC en 5 mois !

Prochaine et ultime réunion le 9 février, l’administration annonce « peu de marges de manœuvres »

Chaque jour, si l’expé. ne se prolonge pas, l’administration mobilisera donc à moindre frais 6 PC (un par équipe), et 4 à 6 personnes en vacation complémentaires aux moments les plus tendus. Plus insidieux et moins cher que les J0, mais tout aussi contraignant, notamment pour passer du temps en famille, avec les journées longues et les extensions en prime.

Ne jetez pas trop vite les J0 à la poubelle ! Sans expé., en plus du reste, nous risquons de nous voir imposer des choses désagréables !

Le SNCTA a travaillé, bien en amont du protocole, pour vous proposer une autre voie.

* sur la période du J0 soit 156 jours du 15 avril au 17 septembre 2017

SLLFBB 2017-02-01 été2017 (1.4 MiB)

1 février 2017 Ecrit par vb dans Bordeaux
0

Date limite de congés : lettre du SG

En réaction à une note du Ministère stipulant qu’il est impossible de reporter ses congés au-delà de l’année en cours, le SNCTA a défendu les particularités des contrôleurs. Grâce à son travail, il a obtenu un résultat pour les opérationnels : pour eux, la date limite de validité des congés annuels reste inchangée.