Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Tag: Grève

Droit de grève : presque tous unis !

La quasi totalité des syndicats de la DGAC s’unissent pour dénoncer une énième dérive dans la gestion du service minimum lors du conflit à Marseille.

Read more

Le droit de grève des contrôleurs en danger

La réunion d’urgence que nous avions demandé n’ayant pas permis de revenir à une gestion normale du service minimum à Marseille, l’ensemble des organisations syndicales à l’exception de la CGT, ont refusé de participé au GT 13 du jour sur l’indemnitaire technique. Chacun ses priorités.

Read more

Attaque du droite de grève

Prenant prétexte d’un événement international, l’administration se lache et astreint plus de PC que prévus ! Elle en profite pour contraindre les CDT à prendre le micro, gagnant ainsi 4 PC de plus ! Ceci constitue une attaque inacceptable du droit de grève des contrôleurs sur un terrain déjà soumis au service minimum.

Read more

Retraites ICNA : Le SNCTA suspend son alarme sociale

Suite aux différents entretiens au ministère et aux deux lettres reçues du ministre et de son cabinet mandatant la DGAC sur un GT spécifique retraite ICNA (cf. articles ci-dessous), le SNCTA suspend son alarme sociale, dans l’attente des premiers travaux du GT.

Suspension d'alarme sociale retraite ICNA (0.2 MiB)

Retraites : Les raisons d'un conflict

Devant le mépris de la parole donnée affiché par l’administration, devant la méconnaissance des spécificités des ICNA en matière de retraite, devant enfin la dégradation de plus en plus importante de la retraite des ICNA programmée par la Loi Fillon, le SNCTA se prépare a déposer un préavis de grève, probablement seul côté syndical, mais plus que jamais déterminé !

CDA n° 656 — Les promesses n'engagent que ceux qui y croient (2.4 MiB)

Retraites : Les spécificités des ICNA

Le protocole 2004 prenait en compte les spécificités des ICNA en matière de retraite. Un âge limite du corps fixé à 57 ans pour des raisons de sécurité rendant difficile, pour ne pas dire impossible aux ICNA de cumuler le nombre de trimestres de plus en plus élevé requis par la Loi Fillon. Ceci, cumulé à la structure de rémunération des ICNA (environ 50 % de primes) entraîne un véritable massacre du taux de remplacement, pourtant déjà parmi les plus faibles de la fonction publique !

Retraites : Le contexte d’un conflit

Non monsieur le secrétaire général, les ICNA et le SNCTA ne sont pas des « autistes isolés dans leur bulle » ! Ils sont au contraire très conscients de la crise environnante, mais également des conséquences de celle-ci sur leur quotidien. C’est même pour tenir compte de ce contexte que le SNCTA a toujours privilégié le dialogue !

Retraites : Les promesses n’engagent que ceux qui y croient

Lors de la réunion de concertation faisant suite à notre alarme sociale, le SG nous a fait part en termes « choisis » de la décision de l’administration de ne pas honorer sa signature sur ce sujet au prétexte que le contexte aurait changé depuis 8 ans, que plusieurs protocoles ont été signés depuis… bref, chaque nouvel accord effacerait les précédents.

Non contant de se renier, le SG n’a même pas pris la peine d’étudier les pistes que nous lui avions présentées 15 jours plus tôt !

10 juillet : le SNCTA porte le dossier retraites au ministère

Cette entrevue a permis de faire entendre à haut niveau notre mécontentement quant à la manière dont la DGAC traite le problème des retraites.

Vous trouverez en PJ le courrier que nous avons ensuite expédié directement au ministre délégué aux transports et reprenant l’exposé de notre argumentaire.

Faute d’avancées concrètes, le SNCTA prépare un préavis de grève. Il se laisse quelques jours avant son dépôt pour permettre aux autres syndicats de se déterminer sur l’opportunité d’un mouvement coordonné.

Lettre au ministre délégué aux transport et à l'économie maritime 2012 07 10 (0.3 MiB)

Retraites ICNA : Grève !

En 2004, un préavis de grève de 7 jours à l’initiative du SNCTA avait achevé de convaincre administration et gouvernement de nos spécificités. Pourtant, pour le secrétaire général « Cela a bien été écrit mais c’était il y a longtemps… on ne l’appliquera pas aujourd’hui ».

Le SNCTA dépose donc une alarme sociale.

Faute de réponse satisfaisante sous 5 jours ouvrés, il déposera un préavis de grève.

Pour l’avenir du dialogue social, le SNCTA n’acceptera pas que l’administration démantèle dans l’ombre nos acquis sociaux.

Pour l’avenir des ICNA, le SNCTA n’acceptera pas que l’administration laisse s’effriter nos pensions.

CDA n° 654 — Retraites ICNA : Grève ! (2.1 MiB)