Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Tag: HEA

0

VOUS valoriser… à CDG

Le SNCTA tient ses promesses : les augmentations obtenues lors du dernier protocole ont enrayé 8 ans de baisse continue de pouvoir d’achat et ont même permis de dépasser celui de 2010 en incluant les primes expés.

La mise en paiement de la deuxième partie de la revalorisation protocolaire de 1 % interviendra en novembre, avec rappel depuis le 1er janvier. Les PIPC de 2016 et 2017 seront également versées ce mois-ci, soit un rappel total d’environ 1 100 € nets. La dernière augmentation protocolaire de 1 % sera due à partir du 1er janvier 2019.

Dans le prochain protocole, le SNCTA saura encore demander des revalorisations de salaire sans aucune contrepartie.

Les carrières méritent par ailleurs d’être déplafonnées. Le SNCTA œuvrera à ce que le seul critère garantissant l’accès au grade d’ingénieur en chef (et donc l’obtention du HEA) soit la détention du titre de PC. De plus, face aux carrières qui s’allongent et aux responsabilités qui s’accroissent, le SNCTA revendique l’accès au HEB sur la base de critères accessibles à tous.

Conscient que la gestion opérationnelle de CDG nécessite une expertise considérable, le SNCTA agira pour que le prochain Protocole voit émerger une meilleure reconnaissance de nos chefs de tour et d’approche. Afin de valoriser l’expertise contrôle hors salle, il demandera à ce qu’un plus grand nombre d’ICNA puissent bénéficier du CUTAC, permettant de gagner jusqu’à 3 ans d’avancement de carrière.

La retraite n’est pas oubliée : la réforme gouvernementale qui va commencer est une réelle opportunité de renégocier nos pensions avec une revendication simple : obtenir une pension égale à 70 % du dernier salaire. Pour nos jeunes collègues nés en 1983 et après, le SNCTA a déjà su négocier le CIT pour qu’ils ne soient pas pénalisés par l’allongement des durées de cotisations : la retraite ça nous concerne à tout âge !

Enfin, le SNCTA est aussi présent pour les stagiaires : prime XP au même niveau que les PC, représentativité des QICA dans le comité de suivi XP, revalorisation de la part fonction, de l’ISQ pour les QICA qui est maintenant payé dès la qualif. LOC et non plus après la qualif. DEP… Le SNCTA ne cesse de valoriser le mérite de nos jeunes collègues.

Votez SNCTA les 4, 5 et 6 décembre !

LFPG - FI - VOUS Valoriser A CDG (2.3 MiB)

0

CDA LFML — Valoriser notre profession, en redistribuant les fruits de la croissance

Un nouvel été record s’achève. Jamais l’espace aérien français n’a autant été survolé. Jamais les compagnies aériennes n’ont autant transporté de passagers. Dans l’aéronautique, la crise est bien derrière nous !

Les bénéfices des compagnies aériennes, les perspectives d’embauches des pilotes et les carnets de commande des avions atteignent des niveaux exceptionnels. La DGAC se porte bien elle aussi : en moins de 5 ans, elle a réussi à revenir à son niveau d’endettement d’avant 2008 et à multiplier sa trésorerie nette par 7 !

Trafic en hausse, bénéfices records… Nos salaires doivent suivre !

Les contrôleurs font face à l’augmentation continue du trafic malgré des conditions de travail qui se sont durcies. Cette capacité offerte a créé les conditions de la croissance.

À LFML, le nombre de passagers a augmenté de +45 % depuis 2000.

Les avancées obtenues par le SNCTA dans le protocole 2016 ont permis un rattrapage du pouvoir d’achat mais il faut aller plus loin !

HEA pour tous, sans condition

Les carrières des ICNA sont encore trop conditionnées par des critères qui peuvent, selon le parcours de chacun (carrières atypiques, centres d’affectation), être difficiles à remplir.

La détention du titre de PC à elle seule devrait garantir l’accès au HEA.

Accès au HEB

20 nouveaux postes budgétaires créés par le protocole pour élargir l’accès au HEB aux ICNA de l’encadrement, une amélioration significative qui reste encore trop limitée.

Face aux carrières qui s’allongent et aux responsabilités qui s’accroissent, le SNCTA revendique l’accès au HEB sur la base de critères accessibles à tous !

Experts opérationnels : la reconnaissance de l’expertise ICNA dans les projets

Inciter les contrôleurs investis dans les projets longs autrement que par le sens du devoir accompli est une mission que le SNCTA porte haut et fort. En accédant à l’emploi fonctionnel CUTAC, les experts opérationnels peuvent gagner en avancement de carrière.

Le SNCTA revendique un élargissement des emplois fonctionnels : augmentation des fonctions accessibles et amélioration du nombre de postes budgétaires alloués aux ICNA.

Chefs de tour : la reconnaissance d’une responsabilité et d’une expertise qui augmentent

La montée et la complexité du trafic, combinées à la baisse des effectifs, rendent la gestion opérationnelle de plus en plus délicate. La reconnaissance de ces fonctions doit être à la hauteur des enjeux. L’expertise des chefs de tour doit être mieux valorisée.

Retraites : objectif 70 % du dernier salaire

Des carrières courtes, des rémunérations composées principalement de primes majoritairement exclues du calcul des pensions… Le SNCTA étudiera toutes les possibilités offertes par la future réforme des retraites pour améliorer les pensions des contrôleurs et sera vigilant à ce qu’elle tienne compte des particularités du statut ICNA.

LFML - CDA Campagne 3 (0.3 MiB)

LFML - FI Campagne3 Résumé (95 KiB)

0

Flash Info Chambéry —VEILLER SUR VOUS, aussi à Chambéry

Le SNCTA ne s’intéresserait pas aux « petites » approches ? mais…

  • Qui a obtenu, dans le cadre de l’accord « licence », le titre de PC pour TOUS les ICNA, faisant gagner plusieurs années de déroulement de carrière aux collègues affectés sur les terrains de groupe D et E ?
  • Qui a obtenu, dans le cadre de l’accord « licence », la création du grade d’ingénieur en-chef et l’accès au HEA ?
  • Qui revendiquait, depuis 2014, le HEA pour tous et l’a obtenu, dans le cadre du protocole 2016-2019 au travers de l’élargissement des « fonctions compteur » (examinateur, facilitateur FH, évaluateur-contrôleur) et de la garantie d’au moins deux postes de chef de quart sur tous les terrains n’ayant pas de chefs de tour, dont Chambéry ?
  • À qui demande-t-on des conseils sur le système de nomination/rotation sur les « postes compteurs » et les postes de chef de quart pour permettre d’optimiser les passages au grade d’ingénieur en-chef de TOUS les ICNA de Chambéry ?

Le SNCTA est le syndicat de TOUS les contrôleurs aériens.
Donnez au SNCTA le poids et les moyens de VEILLER SUR VOUS : les 4, 5
et 6 décembre 2018, VOTEZ SNCTA.

20181112 FI Chambéry Veiller Sur Vous (0.4 MiB)

5

La mobilisation porte ses fruits

Balance avec un cerveau sur un plateau, un cœur sur l'autre

La perspective d’un conflit social très dur a conduit le Gouvernement à infléchir ses positions et à remiser son intransigeance, même sur la question des effectifs. Recrutements, organisation du travail, carrière, indemnitaire, retraite : les améliorations portent sur tous les thèmes.

Un contexte tendu mais favorable

Les négociations protocolaires étant des moments forts pour tracer l’avenir de la DGAC et de sa filière contrôle, ce sont en général des moments de crispation aigüe. Comme cela a souvent été le cas par le passé, la menace du recours à la grève aura encore une fois été nécessaire pour contraindre à des concessions un gouvernement de prime abord sourd aux revendications des personnels.

Le contexte de cette négociation a été marqué par une mobilisation unanime de toutes les organisations syndicales de la DGAC contre les propositions initiales des pouvoirs publics, se traduisant par un ensemble de préavis simultanés. Cette unanimité était la conséquence évidente de l’exaspération des personnels, marqués d’abord par bientôt dix années d’austérité, après un protocole 2010 avorté et un protocole 2013 très en deçà des enjeux. Cette exaspération était encore renforcée par le contenu de la V1 du protocole 2016, qui montrait clairement que les pouvoirs publics entendaient poursuivre sur leur lancée cette politique d’austérité.

Le choix de la direction générale aura été, dans ce cadre, d’organiser les réunions de conciliation d’abord avec les syndicats de contrôleurs, et en premier lieu avec le SNCTA.
Read more