Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Tag: Primes

0

Fin de l’indemnité exceptionnelle : encore une attaque contre le pouvoir d’achat

Pickpocket

Quatre jours après la journée de mobilisation intersyndicale pour lutter contre l’austérité, la ministre de la fonction publique a répondu en supprimant une indemnité que touchaient plus de 700 000 fonctionnaires. Cette décision du gouvernement est, pour le SNCTA, inacceptable. La défense du pouvoir d’achat aura toute sa place parmi les revendications qu’il portera dans les espaces de négociations qui viennent de s’ouvrir.

C’est quoi l’indemnité exceptionnelle de compensation de la CSG ?

Cette indemnité bénéficiait aux fonctionnaires recrutés avant le 1er janvier 1998. Pour faire simple, à partir de cette date, les cotisations salariales d’assurance maladies (donc prélevées sur le salaire) ont cessé d’être calculées sur le traitement brut pour être intégrées dans la CSG (qui est, elle, calculée sur la totalité du revenu). L’indemnité visait à compenser la baisse de salaire qu’entrainait ce changement de mode de calcul. Les agents recrutés après le 1er janvier 1998 ne la touchaient donc pas car, n’ayant pas connu l’ancien mode de calcul, la fonction publique considérait qu’ils n’avaient pas subi de « baisse » de salaire justifiant une indemnisation.
Read more

0

Flash Info — Pouvoir d’achat

Visuel pouvoir d'achat

Défendre la valeur du travail des contrôleurs

La question des salaires

Le salaire représente la valeur d’un travail. Cette valeur s’est considérablement dégradée au cours des cinq dernières années pour les contrôleurs aériens. Le coût du travail d’un contrôleur en 2014 est inférieur de 7 % à 10 % à 2009, à compétences et fonctions égales. Si l’on ne fait rien, cette tendance perdurera jusqu’en 2017 au moins. I l est évident que les pouvoirs publics et la direction conduisent à dessein une politique agressive de dévalorisation du métier de contrôleur associée à une augmentation sans précédent de la productivité.

Protocole 2013 : flex et baisse du pouvoir d’achat !

Les revalorisations concédées (3,4 % sur les primes uniquement et étalées sur quatre ans) sont insignifiantes comparées au gel des salaires ou à l’inflation et sont, de surcroit, conditionnées à des mesures de flexibilité. Pour des montants dérisoires, des syndicats qui ne représentent qu’une minorité de contrôleurs ont accepté de dégrader nos conditions d’emploi. C’est cela le protocole 2013 !

Les revendications du SNCTA : un rattrapage suivi de revalorisations régulières

L’érosion du pouvoir d’achat des contrôleurs n’est plus acceptable, le SNCTA s’opposera de la manière la plus ferme à cette situation et revendique, notamment, la mise en place de réévaluations régulières de nos primes dans un espace de concertation dédié. Le SNCTA continuera d’exiger une compensation de l’érosion de la part indemnitaire de la rémunération des contrôleurs par le paiement d’une indemnité exceptionnelle versée en deux parties sur l’année 2016. Dans le même temps, le SNCTA exigera la mise en œuvre à la DSNA, dès 2016, du principe de négociations annuelles obligatoires (NAO) dédiées à la réévaluation des primes en fonction de l’évolution de l’inflation et des objectifs contenus dans les plans de performance. La NAO sera également le lieu de négociation des montants d’intéressement distribués, pour les divers dispositifs en place ou à venir.

Faites entendre votre voix :
le 4 décembre, votez SNCTA.

Flash Info — Pouvoir d'achat (2.4 MiB)

0

Le SNCTA a creusé les fondations, il est temps maintenant de bâtir notre avenir

Les 11 et 12 juin 2013, le SNCTA lançait les hostilités contre ce qui devait être un plan de restriction sans précédent des moyens alloués aux services de contrôle, et contre un projet de protocole qui s’annonçait comme le moins ambitieux de tous les temps pour la DSNA. Un an plus tard, la mobilisation des contrôleurs aidant, le plan RP2 est, pour la France, vidé de sa substance et une nouvelle page s’ouvre qui remet les contrôleurs au cœur du dispositif de dialogue social.

CDA n° 723 — Le SNCTA a creusé les fondations, il est temps maintenant de bâtir notre avenir (1.6 MiB)

Communiqué du Comité national

Comité national

Le Comité National s’est réuni à Athis-Mons, au lendemain du CT DGAC, les 23 et 24 octobre. Vous trouverez ci-joint le résultat de sa réflexion sur les sujets d’actualité.

Read more

Quelle stratégie pour la DGAC ? Faire mine de ne pas en avoir !

Le DSNA l’avait annoncé : « il faudra faire mieux, avec moins ».
Mais la stratégie de la DGAC lui permettra-t-elle de s’adapter à ce contexte de pression pour l’amélioration de la performance tout en diminuant ses ressources ?

Le SNCTA n’y croit absolument pas !! Jugez plutôt du protocole qu’elle propose.

Read more

Retraites : Les spécificités des ICNA

Le protocole 2004 prenait en compte les spécificités des ICNA en matière de retraite. Un âge limite du corps fixé à 57 ans pour des raisons de sécurité rendant difficile, pour ne pas dire impossible aux ICNA de cumuler le nombre de trimestres de plus en plus élevé requis par la Loi Fillon. Ceci, cumulé à la structure de rémunération des ICNA (environ 50 % de primes) entraîne un véritable massacre du taux de remplacement, pourtant déjà parmi les plus faibles de la fonction publique !

0

Combien toucherez-vous en juin ?

Seuls les ICNA, les TSEEAC et les IESSA peuvent le savoir, car à la réunion où se discutaient les modalités de versement de cette prime, seuls le SNCTA et l’UNSA (ICNA et IESSA) étaient présents…

0

Concours de tir : Déclaration de Guerre Anti-Contrôleurs

Le versement de la prime est confirmé ; seul le premier montant est entériné.

16 juin 2012 Ecrit par NV SNCTA dans CT
Pages:12