0

Le devoir d’agilité, la nécessité d’expertise

Engrenages

La stratégie technique de la DSNA est un enjeu crucial pour les contrôleurs aériens. Les errances des quinze dernières années sont la cause d’un retard technologique considérable. La réunion du 6 avril du groupe de suivi permanent de la stratégie technique (GSPST) semble confirmer une amélioration de la gestion des programmes de modernisation. Pour le SNCTA qui est particulièrement attentif aux budgets et à la prise en compte de l’expertise des contrôleurs dans les processus décisionnels, cela doit continuer.

Retour d’un budget ambitieux

Au début des années 2000 la DSNA, qui avait alors des outils de contrôle performants, a ralenti ses investissements et laissé « glisser » le programme ERATO… Cette période de somnolence a fait place à la crise économique et à des restrictions budgétaires sans précédent. En 2014, la mobilisation des contrôleurs « pour un juste prix de la navigation aérienne » en a fait l’année de la prise de conscience par les pouvoirs publics et a marqué un tournant. Les investissements retrouvent enfin le niveau nécessaire pour permettre de déployer les futurs outils rendus indispensables pour faire face aux augmentations de trafic des prochaines années. Les combats du SNCTA en la matière auront donc été fructueux ! Reste à utiliser efficacement cette manne financière et à la transformer en outils rapidement utilisables sur les positions.

De SESAR 1 à SESAR 2020

Si le coûteux programme de modernisation européen de la navigation européenne SESAR a fait l’objet de publications sur papier glacé ou dans des revues spécialisées, celui-ci n’a pas apporté aux salles de contrôle françaises de résultats probants. La suite de ce programme, SESAR 2020, avec un budget encore plus élevé, affiche pourtant de grandes ambitions.

Read more