Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Tag: valoriser

0

Valoriser les carrières des contrôleurs

Le trafic augmente, les salaires doivent suivre !
  • Sécuriser le pouvoir d’achat, qui a été rattrapé par le SNCTA lors du protocole 2016. Cela passe, entre autres, par l’augmentation des salaires de 5 % sur 3 ans (+3 % en 2017, +1 % en 2018, +1 % en 2019).
    Info : l’augmentation de 2018 est tombée ce mois-ci, avec rappels depuis janvier (+866 € bruts) à laquelle se sont ajoutées les primes PIPC 2017/2018 (+400 € bruts)
  • Bénéficier de la croissance du trafic. La crise de 2008 est derrière nous : les contrôleurs aériens, acteurs incontournables de cette croissance, doivent en bénéficier
Défendre les retraites
  • Objectif : taux de remplacement à 70 %
  • Améliorer l’ATC et le CIT
    L’ATC créé à 100 % par le SNCTA est une force pour les ICNA à la retraite. Au Protocole 2016 le SNCTA a négocié un gain de 32 000 € sur la retraite. Le SNCTA a également négocié le CIT, qui permet aux ICNA nés après 1983 de partir à la retraite à taux plein (ce qui n’aurait pas été le cas sans)
  • Défendre les particularités du statut ICNA lors de la réforme des retraites à venir
Développer nos carrières
  • HEA pour tous sans autre condition qu’être PC
  • HEB sur la base de critères accessibles à tous
  • Revaloriser l’expertise des CDS
  • Augmenter le nombre de postes d’experts opérationnels

Depuis plus de 50 ans les contrôleurs aériens
font confiance au SNCTA pour tirer la profession vers le haut.

Pour les carrières des contrôleurs, choisissons le syndicat des contrôleurs,

les 4, 5, 6 décembre votons SNCTA.

FI - La Carrière Des Contrôleurs Par Le SNCTA (0.8 MiB)

0

CDA LFML — Valoriser notre profession, en redistribuant les fruits de la croissance

Un nouvel été record s’achève. Jamais l’espace aérien français n’a autant été survolé. Jamais les compagnies aériennes n’ont autant transporté de passagers. Dans l’aéronautique, la crise est bien derrière nous !

Les bénéfices des compagnies aériennes, les perspectives d’embauches des pilotes et les carnets de commande des avions atteignent des niveaux exceptionnels. La DGAC se porte bien elle aussi : en moins de 5 ans, elle a réussi à revenir à son niveau d’endettement d’avant 2008 et à multiplier sa trésorerie nette par 7 !

Trafic en hausse, bénéfices records… Nos salaires doivent suivre !

Les contrôleurs font face à l’augmentation continue du trafic malgré des conditions de travail qui se sont durcies. Cette capacité offerte a créé les conditions de la croissance.

À LFML, le nombre de passagers a augmenté de +45 % depuis 2000.

Les avancées obtenues par le SNCTA dans le protocole 2016 ont permis un rattrapage du pouvoir d’achat mais il faut aller plus loin !

HEA pour tous, sans condition

Les carrières des ICNA sont encore trop conditionnées par des critères qui peuvent, selon le parcours de chacun (carrières atypiques, centres d’affectation), être difficiles à remplir.

La détention du titre de PC à elle seule devrait garantir l’accès au HEA.

Accès au HEB

20 nouveaux postes budgétaires créés par le protocole pour élargir l’accès au HEB aux ICNA de l’encadrement, une amélioration significative qui reste encore trop limitée.

Face aux carrières qui s’allongent et aux responsabilités qui s’accroissent, le SNCTA revendique l’accès au HEB sur la base de critères accessibles à tous !

Experts opérationnels : la reconnaissance de l’expertise ICNA dans les projets

Inciter les contrôleurs investis dans les projets longs autrement que par le sens du devoir accompli est une mission que le SNCTA porte haut et fort. En accédant à l’emploi fonctionnel CUTAC, les experts opérationnels peuvent gagner en avancement de carrière.

Le SNCTA revendique un élargissement des emplois fonctionnels : augmentation des fonctions accessibles et amélioration du nombre de postes budgétaires alloués aux ICNA.

Chefs de tour : la reconnaissance d’une responsabilité et d’une expertise qui augmentent

La montée et la complexité du trafic, combinées à la baisse des effectifs, rendent la gestion opérationnelle de plus en plus délicate. La reconnaissance de ces fonctions doit être à la hauteur des enjeux. L’expertise des chefs de tour doit être mieux valorisée.

Retraites : objectif 70 % du dernier salaire

Des carrières courtes, des rémunérations composées principalement de primes majoritairement exclues du calcul des pensions… Le SNCTA étudiera toutes les possibilités offertes par la future réforme des retraites pour améliorer les pensions des contrôleurs et sera vigilant à ce qu’elle tienne compte des particularités du statut ICNA.

LFML - CDA Campagne 3 (0.3 MiB)

LFML - FI Campagne3 Résumé (95 KiB)

0

VOUS VALORISER, aussi à Lyon (1/2)

Équation simple : Moins d’effectifs + trafic en hausse = plus d’efforts

À Lyon, la baisse du nombre de PC et l’augmentation du trafic vont augmenter les contraintes pesant sur les contrôleurs dans les années à venir. Pour le SNCTA, les efforts des contrôleurs doivent être valorisés. La section locale a donc travaillé à faire valider une proposition de tour de service « XP », alternative au tour de service «classique» où les contraintes nouvelles (dont la vacation complémentaire et les recyclages dirigés incités) n’étaient pas valorisées.

Des résultats tangibles

Le choix des contrôleurs, relayé en CT par le SNCTA, la signature de l’arrêté « XP Lyon » et sa publication au Journal officiel permettent désormais la mise en paiement du « complément XP » d’ici la fin de l’année 2018 (avec le rappel depuis le 19 septembre).

Pour le SNCTA, les efforts des contrôleurs aériens ne valent pas rien.
Donnez au SNCTA les moyens de VALORISER votre travail. Les 4, 5 et 6 décembre 2018, VOTEZ SNCTA !

20181107 FI Lyon Vous Valoriser à Lyon XP (0.4 MiB)