0

CDA LFEE - Monologue asocial

Trois GT RO, où les organisations syndicales ont été sciemment écartées, se sont succédés.

Bien que finalement, le GT se soit arrêté sur un constat d’échec cinglant, les décisions unilatérales du chef de service exploitation seront néanmoins notifiées aux équipes par l’intermédiaire de deux de leurs chefs d’équipe assignés à comparaitre devant lui. 

De l’utilité du dialogue social

Selon l’Organisation Internationale du Travail, le dialogue social inclut tous types de négociation, de consultation ou simplement d’échange d’informations entre les représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs selon des modalités diverses, sur des questions relatives à la politique économique et sociale présentant un intérêt commun. L’objectif principal du dialogue social en tant que tel est d’encourager la formulation d’un consensus entre les principaux acteurs du monde du travail ainsi que leur participation démocratique.

Le SNCTA depuis des décennies fait vivre un dialogue social qui permet une résolution efficace et efficiente des problématiques opérationnelles et sociales majeures, la promotion d’une bonne gouvernance, la stabilisation sociale et le développement économique de la DGAC.

Pour une salle de contrôle, le dialogue social est un bien commun qui a pour ambition de permettre une meilleure cohésion et de développer un sentiment d’appartenance en remettant les contrôleurs au cœur du débat. Pour être à la hauteur des enjeux, Le SNCTA est doté d’une représentativité gagnée dans un processus d’élections démocratiques. Il dispose d’outils et d’instances permettant de passer des accords qu’il peut assumer. Le SNCTA, majoritaire chez les contrôleurs, a la capacité de porter des enjeux ainsi qu’à protéger nos conditions de travail. Enfin, il rend des comptes sur les choix qu’il fait dans l’intérêt de notre profession.

Diviser pour mieux soumettre

Profitant de la pandémie, le service local rémois piétine et humilie les fondements de notre maison commune et compromet dangereusement notre outil de travail. Ces décisions sont bien loin du « dialogue social de qualité » que la DSNA présente au monde extérieur. La séquence de la semaine prochaine s’inscrit dans la lignée du management solitaire en vigueur depuis 13 mois  :

– Convocation des équipes séparées et seulement deux par deux ;

– Isoler pour mieux intimider et éviter les vraies oppositions qu’il esquive depuis un an ;

  • Quelques sujets évoqués rapidement suivis d’une synthèse finale écrite à l’avance qui dira que « la salle » a été entendue pour valider les notes régressives ;
  • Manier le chaud et le froid pour sidérer les gens et montrer qu’il dispose du pouvoir.

Malgré le formidable élan au travers des 150 mails écrits spontanément par les agents, l’échelon central ne veut pas comprendre que ce qui se passe à Reims nous rapproche jour après jour du point de non-retour.

La section SNCTA se tient à disposition de toute personne adhérente ou non, qui, convoquée pour cette séquence de non-dialogue social improvisée par le service aurait besoin d’information ou de soutien.

 

2021-04-30 CDA LFEE Monologue Asocial (0.1 MiB)

Click to share thisClick to share this