0

LFEE – Déclaration liminaire SNCTA au CT du 07/10/2021

Monsieur le président du comité technique,

Bien que l’ordre du jour de ce CT soit uniquement destiné au service technique, le SNCTA se doit de vous alerter sur l’état catastrophique de la filière contrôle dans le
centre.

Nos 3 pages de questions diverses soulignent que le CRNA Est a été laissé à l’abandon ces 18 derniers mois par un management plus intéressé à compter les demi-récupérations et raboter le besoin en vacations qu’à préparer les dossiers structurants du centre.

La direction des opérations a fait cette année le pari du virus contre la reprise du trafic et n’a préparé aucune mesure de protection ATFCM. Au plus fort de l’été et en
responsabilité, les contrôleurs ont rattrapé une partie de ces manquements en acceptant une troisième fois de mettre en place en urgence, une organisation de travail
expérimentale qui a permis d’éviter le pire.

La transformation électronique d’un centre en sous-effectif chronique se prépare ! Mais alors que les prévisions de trafic promettent un hiver difficile, la direction des opérations continue de minimiser le besoin.

À 6 mois de la date théorique de mise en service opérationnelle de 4-Flight, les contrôleurs sont toujours dans l’incertitude sur de trop nombreux sujets, parmi lesquels :

  • L’organisation du travail en novembre-décembre ;
  • La mise en place des outils de gestion de salle ;
  • L’organisation du travail début 2022 ;
  • La gestion ATFCM du flux ski ;
  • L’organisation du travail post-MESO ;
  • La gestion ATFCM de la transformation ;
  • La planification des derniers blocs de transformation ;
  • La sécurisation des instructeurs 4-Flight ;
  • Le plan d’action pour absorber la charge considérable de formation initiale en subdivision après la MESO.

Votre initiative de rétablir un dialogue entre les contrôleurs et l’encadrement du centre ainsi que le remaniement en profondeur de la consigne nationale sur les réserves
opérationnelles suite à la prise de fonction du nouveau DSNA sont autant de pas dans la bonne direction, mais ne peuvent à eux seuls combler le retard accumulé.

Les contrôleurs ne compenseront pas indéfiniment et à la dernière minute les carences de leur administration. Il est grand temps monsieur le président, d’organiser aussi la filière contrôle.

2021-10-07 Déclaration Liminaire (85 KiB)

Click to share thisClick to share this