0

Orly - Déclaration liminaire SNCTA au CT local du 7 décembre 2020

Orly, lundi 7 décembre 2020.

Monsieur le Président,

Le Comité Technique d’aujourd’hui a pour but, entre autres, de traiter de la mise en oeuvre des réserves opérationnelles à Orly et dans tous les terrains Aviation Générale de l’Organisme.

Avant même d’aborder le fond, permettez-nous quelques rappels sur la forme.

Un premier CT local a été programmé le 6 Novembre pour le 24 Novembre, puis décalé le 17 Novembre pour le 7 Décembre, mentionnant en point 9 : « Mise en oeuvre des réserves opérationnelles ». De son côté la DSNA ne prévoit pas de signature de sa Décision avant demain.

Malgré notre demande formelle de reporter le CT d’aujourd’hui après la signature de la Décision DSNA et après le CT DO de demain qui a vocation à amender temporairement la décision DSNA, malgré notre demande de retrait du point 9 de l’ordre du jour pour en faire un CT Exceptionnel ultérieur, vous refusez d’accéder à notre demande, pourtant nécessaire pour respecter un dialogue social déjà bien malmené.

Un CT local programmé avant même la signature de la décision DSNA et le CT DO de demain prouve bien la démarche ubuesque et provocante de l’encadrement. Votre but n’est pas d’apaiser le dialogue social fort mis à mal, ni de parvenir à un compromis. Non. Votre unique but est de passer en force les réserves opérationnelles, pour qu’elles soient effectives au 1er Janvier 2021.

Vous conviendrez donc que sur la forme, au vu du timing extrêmement serré de ces discussions, nous pouvons qualifier ce dialogue social de factice.

Venons-en au fond.

L’idée des réserves opérationnelles a germé dans la tête de la DSNA lors de la crise sanitaire. Alors que le SNCTA ne cessa de demander un dispositif adapté à cette crise majeure, la DSNA avait d’autres objectifs. 

Nous aurions pu trouver ensemble un cadre d’emploi utile et efficace pour le surplus de capacité ponctuel et indépendant de notre volonté. Mais non, la Direction a préféré utiliser une méthode vexatoire qui a pour objectif de faire la chasse aux récupérations et d’instaurer un dirigisme à tout-va : BV, stages, récupérations, congés, GT … Les contrôleurs l’ont bien compris et rejettent massivement ce texte.

Il existait pourtant des solutions pour faire avancer les projets locaux plus rapidement. Comme vous avez pu le constater, les contrôleurs d’Orly et AG ont toujours été moteurs, et ont toujours répondu présent pour faire avancer des projets d’envergure.

Ce que vous avez l’intention de faire passer en force dans l’Organisme d’ici peu de temps est une attaque à l’encontre de notre profession et des contrôleurs. Une attaque qui va faire voler en éclat au passage le peu de dialogue social qui semblait rester.

Elle grippera très certainement la motivation et la volonté des contrôleurs en équipe.

Elle accroîtra sans aucun doute la charge de travail de vos Chefs de Service d’Orly et AG, de vos Chefs de Subdivision, de vos Chefs CA et de leurs adjoints, qui devront gérer toute la mise en oeuvre des réserves opérationnelles et le suivi quotidien du nombre de contrôleurs en RO, des BV, des activités compatibles ou non à proposer, des comptes-temps, tout cela dans les délais impartis.

A quoi ressemblera l’Organisme Orly-AG de demain ? Vous allez perdre un des biens les plus précieux sur lequel vous avez toujours pu compter, le volontarisme des contrôleurs, en brisant le lien de confiance entre eux et la tête de leur encadrement.

Monsieur le Président, il est encore temps pour vous de faire preuve de dialogue social ouvert et constructif, tourné vers l’avenir de la reprise, sinon personne ne sortira gagnant. Ni nous, ni vous. Nous vous demandons encore une fois de retirer ce point de l’ordre du jour de ce CT.

2020-12-07 Déclaration liminaire SNCTA CT Orly (0.3 MiB)

Click to share thisClick to share this