Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Les sections locales

Les sections assurent la vie locale du syndicat. Elles sont l’interlocuteur privilégié des contrôleurs de l’organisme et de l’administration locale. Elles élisent des secrétaires de section et des représentants aux conseils régionaux. Elles participent à la mise en œuvre de la politique du syndicat et en sont le relais local.

0

Flash Info Aix — CT du 17 janvier 2020

Arbitre siflant un carton rouge

 

Le comité technique, appelé à se prononcer sur la mise en place d’expérimentations pour la transformation 4F, s’est déroulé aujourd’hui, vendredi 17 janvier, de 14h à 14h26. Voici le résultat du vote :

 

 

SNCTA : POUR

Le SNCTA suit l’expression majoritaire des contrôleurs issue de la consultation (95 % des suffrages exprimés).

 

 

UNSA-AC, USAC-CGT : CONTRE

L’UNSA-AC et l’USAC-CGT ignorent l’expression majoritaire des contrôleurs issue de la consultation. 

L’avis ainsi émis est de facto au profit d’une transformation 4F selon les conditions de l’administration, option n’ayant pourtant recueilli que 5 % des voix.

 

Par ce vote, l’UNSA-AC et l’USAC-CGT font fi de la consultation démocratique des contrôleurs qui se sont très largement exprimés en faveur du projet alternatif porté par le SNCTA. Nous demandons aux contrôleurs de rester mobilisés face à ce déni de l’expression démocratique.

Nous appelons à l’apaisement et au respect de la liberté de parole. 

FI CT Du 17 Janvier (1.0 MiB)

0

Flash Info Aix — Consultation : les résultats

Le SNCTA remercie les contrôleurs du CRNA-SE pour les très bons résultats de cette consultation, exercice démocratique auquel il est attaché. Le SNCTA note en particulier une participation record à l’urne et un choix nettement marqué. 

Est Ouest CRNA SE
Inscrits 199 201 400
Votants 072 134 206
Projet SNCTA 62 voix

(98,4 % des suffrages exprimés) 

120 voix

(94,5 % des suffrages exprimés) 

182 voix

(95,8 % des suffrages exprimés) 

Projet administration 1 voix 7 voix 8 voix
Votes blancs / nuls 9 7 16

Merci aux contrôleurs du CRNA-SE de s’être exprimés très largement lors de cette consultation. Le SNCTA portera la voix des contrôleurs au CT du 17 janvier.

2020-01-16 FI Consultation résultats (0.6 MiB)

0

CDA LFBB - Le droit des contrôleurs aériens doublement mis à mal

Le SNCTA assiste à une utilisation hors cadre, consciente et répétée, du droit de grève des contrôleurs aériens. Bien qu’il respecte les mots d’ordre invoqués par certaines organisations syndicales de la DGAC, donc sans dispositif clair et dans la plus grande précipitation. Les conditions de distribution des astreintes deviennent quasiment impossibles, parfois au détriment de la sécurité, parfois au détriment d’un droit de grève déjà bien fragile.

Les règles du service minimum piétinées

Le SNCTA n’appelle pas à la grève puisqu’il considère que la négociation en cours peut lui permettre de sortir par le haut. En revanche, il conçoit qu’une organisation syndicale ait une autre analyse et une autre stratégie.

Toute OS représentative au sein de la DGAC est légitime à appeler les personnels à un mouvement social. Encore faut il permettre un préavis suffisant pour organiser sereinement le service minimum et éviter de laisser les contrôleurs aériens astreints, non grévistes et personnels d’autorité dans l’incertitude précaire de ne pas pouvoir faire face au trafic en toute sécurité : la gestion de salle en période de mouvement social n’est jamais évidente.

La récente désorganisation de la mise en place du service minimum, née de relais extrêmement tardifs, fragilise par ailleurs notre droit commun, pourtant clairement en sursis depuis des attaques politiques. claires et concertées en 2018.

La DSNA, elle, n’est pas en reste. Parfois mise devant le fait accompli, parfois saisissant des opportunités pour durcir le droit de grève, elle en profite ici ou là pour interpréter les textes à son avantage ou pour augmenter le nombre d’astreints. En témoigne la décision du 13 décembre pour l’organisme de Toulouse.

C’est ainsi que le SNCTA continue de dénoncer la hauteur du service minimum mise en place depuis mars 2017 dans le centre de Bordeaux (et celui de Brest) à l’occasion de mouvements sociaux locaux. De manière évidente, la décision unilatérale du DSNA en 2017, à l’origine ponctuelle, érode le droit de grève des contrôleurs aériens, de surcroît en période hivernale. Le SNCTA le rappelle, il revendique le retour à 32 astreints maximum au CRNA/SO, de sorte à rétablir un service minimum cohérent avec les effectifs actuels et l’esprit du droit de grève.

 

Le SNCTA défend le droit de grève des contrôleurs aériens, y compris lorsque d’autres que lui l’utilisent. C’est pourquoi il souhaite le retour au cadre négocié qui garantit clarté, sérénité et surtout sécurité. Faire le choix de relayer un préavis Fonction Publique quelques heures seulement avant le début d’un mouvement comme ce fut le cas le 18 décembre, n’est pas de nature à défendre notre droit de grève. Bien au contraire, il fait le jeu de certains décideurs qui ne rêvent que de le voir drastiquement réduit.

2020_01_04_droit de greve LFBB (0.3 MiB)

0

Flash Info Aix — Consultation : l'UNSA-ICNA fait diversion

Figurine à un carrefour fléché

Pour justifier le boycott d’une consultation pourtant démocratique, le bureau de section UNSA-ICNA, manifestement sans projet et sans argument, joue à l’apprenti juriste et se réfugie désormais derrière des considérations juridiques, mettant en avant une prétendue illégalité des choix soumis à la consultation.

Le SNCTA a demandé à ce que la situation soit clarifiée, la réponse de l’administration est sans appel :

« Je vous confirme que l’organisation du travail lors de la transformation 4-FLIGHT telle que proposée par l’administration et présentée aux organisations syndicales est bien conforme aux dispositions réglementaires en vigueur.

Par ailleurs, j’ai également vérifié la conformité de l’organisation proposée par le SNCTA aux dispositions de l’arrêté de 2016 définissant le cahier des charges des dispositifs expérimentaux. »

Mail du Chef de centre aux organisations syndicales

Le saviez-vous ?

L’UNSA-ICNA n’en est pas à son coup d’essai en mettant en avant une fausse illégalité. À titre d’exemple, une requête contre les expérimentations avait déjà été rejetée par le tribunal par ordonnance du… 27 août 2015.

Bloquée dans des combats du passé depuis plus de 10 ans, l’UNSA-ICNA continue de se radicaliser en faisant de la chaise vide et du boycott ses maîtres mots. Ayant défendu un EEE inadapté pour Aix, ayant boycotté les GT 4F et refusant le schéma de transformation 4-Flight — et les deux seuls projets associés — l’UNSA-ICNA veut-elle vraiment d’une modernisation technique ?

 

Le SNCTA appelle chaque contrôleur, favorable ou non à l’alternative portée, à venir choisir ses conditions de travail pour la transformation 4-Flight.

Laissons la démocratie s’exprimer normalement.

Consultation en cours les 10/13/14/15 janvier, 2e étage (A2S202) : faisons le choix d’avancer !

Consultation - L'UNSA-ICNA Fait Diversion (0.9 MiB)

0

LFFF Flash Info- CT 10/01 Breaking News

Pouce levé

Le chef de centre vient d’annoncer que les reports des départs de nos collègues mutés à la CAP de décembre 2019, envisagés par la DSNA et annoncés à la fin de la CAP, ne seront finalement pas mis en œuvre.

Cette décision fait suite à une analyse approfondie des ressources humaines dans les différents organismes concernés que ce soit les centres donnants comme recevants.

Le SNCTA est conscient que des solutions devront être trouvées pour palier la baisse d’effectifs. Ce signe positif montre que le travail et la concertation sont possibles. 

LFFF20-0110 Retour à La Normale (0.6 MiB)