Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte
Flux RSS de cette catgorie

Brest — LFRRLe blog de la Section Locale du CRNA Ouest, basé à Brest.

Brest LFRR

0

Breizh Info — La baisse des droits à congés : une avancée sociale ?!

Une nouvelle version de l’application mobile du SNCTA est disponible.

Pensez à faire la mise à jour en suivant cette procédure un peu particulière.

L’administration a sorti le tableau d’absences qu’elle imposera lors du prochain CT en cas d’impossibilité de mise en place d’un nouveau tour de service fin mars au CRNA-Ouest. L’administration fait donc le choix de réduire fortement nos droits à congés, confortée en ce sens par certaines OS qui estiment qu’une baisse de nos droit à congés serait inéluctable, voir même souhaitable.

Le SNCTA propose à la consultation un tour de service expérimental valorisé permettant de maintenir nos droits à congés actuels.

BI2 TDS Janvier2017 (1.7 MiB)

0

Nouveau tour de service. Consultation : mode d’emploi (bis)

Une nouvelle version de l’application mobile du SNCTA est disponible.

Pensez à faire la mise à jour en suivant cette procédure un peu particulière.

Le chef de centre a annoncé que le prochain CT local se déroulera le 1er février prochain avec, à l’ordre du jour, la mise en place d’un nouveau tour de service au CRNA-Ouest. Plus de report possible ! Comme il s’y était engagé, le SNCTA organisera donc une consultation entre le 23 et le 31 janvier afin de recueillir l’avis des contrôleurs.

Conformément à ce qui avait été décidé lors du GT GPSC du 3 novembre dernier :

  • ne pourront être présentés au vote que les projets officiellement validés par l’administration lors du prochain GT GPSC du 20 janvier. Pour cela, les projets devront être totalement finalisés et comprendre a minima un tour de service, un tableau d’absences associé, et toutes les mesures complémentaires prévues (vacations complémentaires, recyclages dirigés, règles de dépôt de congés, tour de service « grève »…) ;
  • l’ensemble de ces documents sera alors affiché en salle de contrôle afin que tout le monde puisse les consulter avant le vote ;
  • le vote se fera à la majorité absolue donc pas de 2nd tour si une proposition fait plus de 50 % au premier tour ;
  • pourront voter tous ceux qui ont une mention d’unité valide, les stagiaires, et les inaptes temporaires ;
  • pourront voter par procuration uniquement les personnes en congé maternité, congé parental, congé maladie, disponibilité, ou celles qui sont en vacances (ou en remplacement officiel) entre le 23 et le 31 janvier (partiellement ou en totalité). Les personnes concernées devront pour cela se rendre au service exploitation à partir du 10 janvier afin de remplir leur procuration. Chaque personne ne pourra être détenteur que d’une seule procuration.

Au-delà de toute considération syndicale, le choix d’un nouveau tour de service est avant tout un choix personnel. Le SNCTA estime que ce choix doit être partagé par le plus grand nombre et œuvre en ce sens depuis le début. Il invite donc à nouveau les autres organisations syndicales à se joindre à cette consultation.

1er tour : du 23 au 26 janvier
2nd tour : 27, 30 et 31 janvier
Horaires du bureau de vote : 10 h – 12 h 30 / 14 h – 16 h

LFRR CDA n° 017 — Nouveau tour de service. Consultation : mode d’emploi (bis) (0.1 MiB)

0

Tour de service au CRNA Ouest : où en est-on ?

Une nouvelle version de l’application mobile du SNCTA est disponible.

Pensez à faire la mise à jour en suivant cette procédure un peu particulière.

Le GT7 chargé d’étudier des alternatives aux expérimentations décrites dans le protocole s’est réuni pour la troisième fois le 14 décembre. Ce GT devait être conclusif. Il n’en a rien été. Voici donc un compte-rendu de la semaine passée.

Nationalement

L’UNSA ICNA a quitté la table des négociations au bout de 25 minutes, reconnaissant enfin que les idées mises sur la table lors du GT7 précédent étaient inacceptables.

Dès leur présentation le 24 novembre, l’ensemble des autres organisations syndicales avaient d’ailleurs dénoncé ces cadres alternatifs, source d’individualisation et de fatigue, dans lequel l’UNSA-ICNA avait annoncé vouloir « voir comment les propositions de tour de service des sections locales UNSA pouvaient y rentrer ».

Les autres organisations syndicales signataires du protocole (SNCTA, CFDT, FO) ont fait le choix de rester, notamment la CFDT qui souhaite à présent rentrer dans un autre cadre alternatif multipliant les vacations complémentaires.

Les discussions vont donc continuer pendant les prochains jours et devront avoir abouti avant le prochain GT7 prévu le 17 janvier.

Localement

Le chef de centre a annoncé que le prochain CT se tiendra le 1er février avec à l’ordre du jour le vote sur un nouveau tour de service et son tableau d’absences associé.

Il a également annoncé que, dans le cadre d’une consultation des personnels, l’administration ne proposera aucun tour de service en son nom lors de celle-ci. En revanche, en cas d’échec d’un accord lors du CT, l’administration a annoncé reconduire « pour un an le tour de service actuel assorti d’une baisse d’un congé, voire plus sur certaines périodes… » ( le service ne nous a, pour l’instant, pas fourni de document précis) ; ce nouveau tour de service ainsi que son tableau d’absences sera mis en place le 1er avril 2017.

Favorable à ce que les contrôleurs disposent du plus grand choix possible, le SNCTA repousse donc la consultation à après le 17 janvier. Mais il regrette le faible délai entre le vote en CT de ce nouveau tour de service et son application au 1er avril, générateur d’inconfort pour les personnels de la salle de contrôle, et dû à une administration et des organisations syndicales bien tardives à se mettre au travail.

Le SNCTA organisera une consultation entre le 23 et le 31 janvier 2017. Il invite une fois encore toutes les autres organisations syndicales qui le souhaitent à s’y associer.

LFRR CDA n° 016 — Tour de service au CRNA Ouest : où en est-on ? (0.1 MiB)

0

Breizh Info — GT7 et tour de service à Brest : quel moment pour le choix ?

Nœud de routes dans le brouilard, panneaux interrogatifs
Une nouvelle version de l’application mobile du SNCTA est disponible.

Pensez à faire la mise à jour en suivant cette procédure un peu particulière.

Le temps du changement. On le sait depuis longtemps, notre tour de service évoluera en 2017. Les contrôleurs ont besoin de savoir suffisamment à l’avance quel sera leur nouveau tour de service afin de pouvoir prendre leurs dispositions.

La question de la consultation des PC ne fait plus débat pour le SNCTA : le choix d’un nouveau tour, dans un contexte local particulier, doit dépasser les dogmes et les clivages syndicaux.

Quels choix auront les PC ? La question reste ouverte. Face au tour de l’administration, il n’y a que le tour du SNCTA qui soit validé… pour le moment. Les autres OS ont jeté l’éponge ou veulent mener une négociation au sein du GT7 pour proposer un cadre innovant valorisé. Le SNCTA veut laisser le temps à ceux qui travaillent d’offrir une autre perspective aux PC. Encore faut-il que ce ne soit pas du temps perdu, du temps qui nous fera défaut pour anticiper et nous organiser, du temps qui manquera aux équipes pour se configurer et gérer leur fonctionnement.

Lors du premier GT7, aucune nouvelle proposition n’a été présentée. Lors du second GT7, l’administration avancera ses pistes… Elles pourront peut-être susciter un intérêt chez certains. Cela permettra-t-il d’aboutir à un accord pour le troisième GT qui aura lieu le 14 décembre ? Le SNCTA ne peut pas l’exclure et priver ainsi, pour quelques jours, les PC du CRNA-Ouest d’un choix potentiel.

Le report : Le SNCTA veut bien décaler la consultation à après ce troisième GT. Mais il ne faut pas que cela fasse perdre du temps aux PC : il faut que toutes les OS s’engagent à en suivre le résultat, qu’elles aient présenté un tour ou pas, sans attendre le CT que le service devra aussi accepter de repousser. Autrement, ce ne serait que du temps perdu inutilement.

Le SNCTA est d’accord pour repousser la consultation, si les autres OS acceptent de suivre le choix de la majorité des PC. Dans l’intérêt des contrôleurs, y sont-elles prêtes ? En tout cas, le SNCTA est à leur disposition pour en parler !

Le SNCTA annule sa participation à l’AG du 28 novembre.

BI 2016-11-24 — GT7 et tour de service à Brest : quel moment pour le choix ? (0.4 MiB)

0

Nouveau tour de service — Consultation : mode d’emploi

Une nouvelle version de l’application mobile du SNCTA est disponible.

Pensez à faire la mise à jour en suivant cette procédure un peu particulière.

Le 3 novembre dernier, le GT GPSC a fixé les dates et les conditions de la consultation des ICNA sur un nouveau tour de service. Voici donc quelques précisions.

Une consultation à l’initiative des OS

L’administration a tenu à rappeler certains points importants :

  • cette consultation est organisée par les organisations syndicales qui le souhaitent, l’administration apportant uniquement une aide logistique afin que le vote s’effectue dans de bonnes conditions (liste des votants, mise à disposition du matériel de vote, présence d’un assesseur garantissant un vote en toute transparence…) ;
  • ne pourront être présentés au vote que les projets officiellement validés par l’administration lors du prochain GT GPSC du 25 novembre. Pour cela, les projets devront être totalement finalisés et comprendre a minima un tour de service, un tableau d’absences associé, et une description précise (nombre, modalités…) de toutes les mesures complémentaires prévues (vacations complémentaires, recyclages dirigés, règles de dépôt de congés, tour de service « grève »…). À ce jour, le projet du SNCTA est le seul à avoir été validé ;
  • l’ensemble de ces documents sera alors affiché en salle de contrôle afin que tout le monde puisse les consulter avant le vote.

Actuellement, seuls la CGT et le SNCTA ont annoncé en GT GPSC leur volonté d’organiser cette consultation ; l’UNSA-ICNA et la CFDT, interrogés directement, n’ont pas souhaité s’y associer.

Dates de la consultation

Le GT GPSC a fixé les dates de la consultation en essayant de prendre en compte plusieurs contraintes :

  • permettre au GT7 de se réunir à nouveau avant le prochain GT GPSC (le GT GPSC ayant été décalé pour cette raison) et donc avant la consultation afin d’aboutir éventuellement à une proposition de cadre alternatif ;
  • faire la consultation avant les vacances de Noël (comme cela avait été annoncé il y a plusieurs mois) afin de permettre à chacun de prendre ses dispositions avant la mise en place de ce nouveau TDS fin mars ;
  • proposer une consultation sur un nombre de jours assez important afin que le maximum de personnes puissent venir s’exprimer sur un sujet aussi important.

Les dates de la consultation ont donc été fixées :

  • 1er tour : 1, 2 et 5 , 6 décembre ;
  • 2nd tour (éventuel) : 8, 9 et 12, 13 décembre.

Modalités du vote

  • le vote se fera à la majorité absolue (donc pas de 2nd tour si une proposition fait plus de 50 % au premier tour) ;
  • pourront voter tous ceux qui ont une mention d’unité valide, les stagiaires, et les inaptes temporaires ;
  • pourront voter par procuration sur un (deux) tour(s) de vote uniquement les personnes en congé maternité, congé parental, congé maladie, disponibilité, ou celles qui sont en vacances (ou en remplacement officiel) sur l’ensemble du (des) tour(s) de vote concerné(s). Les personnes concernées devront pour cela se rendre au service exploitation à partir du 15 novembre afin de remplir leur procuration. Chaque personne ne pourra être détenteur que d’une seule procuration.

Et après ?

À l’issue du vote, l’administration organisera un CT afin de faire valider (ou pas !) par les représentants du personnel, le choix issu de la consultation.

En effet, deux cas de figure se présenteront :

  • soit un projet entre dans le cadre expérimental défini par le protocole (ouvrant ainsi droit à compensation financière). Dans ce cas, pour être officiellement mis en place, il ne devra pas être refusé en CT par plus d’un tiers des représentants des ICNA en CT local ;
  • soit un projet n’entre pas dans ce cadre expérimental. Dans ce cas, les règles classiques de vote en CT s’appliquent : lors d’un premier CT, le texte présenté par l’administration est validé, sauf opposition de l’ensemble des organisations syndicales. Si tel est le cas, un second CT est convoqué : l’administration peut alors faire passer le texte qu’elle veut, l’avis du CT étant consultatif.

Dans le cas présent, l’administration a annoncé qu’elle soutiendra le projet qui aura obtenu la majorité des voix à la consultation organisée auprès des personnels.

C’est également le cas du SNCTA : le SNCTA a annoncé en GT GPSC qu’il acceptera le résultat de la consultation et qu’il ne s’opposera donc pas au projet plébiscité par la majorité, quel que soit ce choix.

Au-delà de toute considération syndicale, le choix d’un nouveau tour de service est avant tout un choix personnel. Le SNCTA estime que ce choix doit être partagé par le plus grand nombre et acceptera de suivre le résultat de cette consultation.

Réunions d’information TDS Salle H36
Lundi 14 novembre 14 h
Vendredi 18 novembre 9 h 30
Jeudi 24 novembre 9 h 30
Lundi 28 novembre 9 h 30

AG CGT / SNCTA amphi
Lundi 28 novembre 14 h

Consultation des personnels
1er tour : 1, 2, 5 et 6 décembre
2nd tour : 8, 9, 12 et 13 décembre

LFRR CDA n° 015 — Nouveau tour de service — Consultation : mode d’emploi (0.1 MiB)

0

Tour de service, la proposition du SNCTA

Une nouvelle version de l’application mobile du SNCTA est disponible.

Pensez à faire la mise à jour en suivant cette procédure un peu particulière.

Le SNCTA a construit un projet respectant les mesures décrites dans le chapitre « expérimentation » du protocole. Ce projet de tour permet :

  • la préservation du travail en équipes tel qu’aujourd’hui ;
  • le maintien des droits à congés actuels ;
  • la diminution de la durée des vacations à 8 h 30 max (hors vacation de nuit) ;
  • une prime de 500 € brut mensuel.

Le SNCTA organise des réunions d’informations ouvertes à tous. Venez vous renseigner ! La décision finale vous appartient.

  • Lundi 7 novembre 14 h
  • Lundi 14 novembre 14 h
  • Vendredi 18 novembre 9 h 30
  • Vendredi 25 novembre 9 h 30
  • Lundi 28 novembre 9 h 30

BreizhinfoTDS 1sur3 (0.5 MiB)

0

Nouveau TDS : objectif 2017

Lors du GT GPSC du 6 septembre, le service a fait un premier bilan de l’été 2016 au CRNA Ouest. L’administration a également confirmé son intention de mettre en place un nouveau tour de service avec son tableau d’absences associé pour le 1er avril 2017, et par conséquent de valider une décision pour fin 2016.

Bilan de l’été 2016

Avec une augmentation de trafic de près de 7 % depuis le mois de mai, les contrôleurs du CRNA Ouest battent, cette année encore, tous les records en terme d’avions passés dans le centre. Le service a d’ailleurs tenu à féliciter les personnels de la salle de contrôle pour le travail accompli en terme d’optimisation et de sécurité des vols alors que nous venons de passer en environnement électronique depuis seulement quelques mois. Néanmoins, les délais générés par le CRNA Ouest ont encore augmenté cette année, représentant aujourd’hui près de la moitié des délais ATC Capacité de la DSNA, et plaçant le CRNA Ouest à la plus mauvaise place au niveau européen. Après analyse, le service estime que ces délais sont en grande partie dus à une inadéquation entre le tour de service actuel (et les droits à absences associés) et les demandes compagnies.

Le service a alors confirmé son objectif d’un nouveau tour de service, avec le tableau d’absences associé, pour le 1er avril 2017.

Proposition de l’administration

Le service a alors montré son projet de tour de service et de tableau d’absences envisagés. L’administration a fait une proposition qui respecte les textes actuellement en vigueur, et ne rentrant donc pas dans le cadre expérimental inscrit dans le protocole. La raison est simple : le protocole prévoit qu’une expérimentation ne pourra être mise en place dans un centre que si elle « ne suscite pas l’opposition des syndicats représentant au moins un tiers des contrôleurs de l’organisme ». L’administration locale est donc obligée de prévoir le cas où toutes les propositions d’expérimentations seraient rejetées en CT par les syndicats.

Néanmoins, l’administration s’est dite ouverte à toute proposition d’expérimentation intégrant « un tour de service, avec son tableau d’absences associé, ainsi que de nouvelles modalités de recyclage des détachés et assistants de subdivision maintenant leur MU ».

La plupart d’entre vous ont sans doute vu la proposition de l’administration. Elle prévoit :

  • la baisse d’un droit à congés sur toute l’année, et de deux sur la période de charge (qui est recentrée sur l’été) ;
  • la suppression du N1 qui est remplacé par une soirée ;
  • une durée du cycle plus courte, ce qui entraine la suppression de la totalité des jours compensatoires.

Cette proposition a bien évidemment été jugée inacceptable par l’ensemble des syndicats. Mais elle montre les possibilités qu’à l’administration et sa volonté de modifier le tour de service et le tableau d’absences dans un contexte de forte augmentation du trafic aérien.

Positionnement des syndicats

Suite à la présentation par l’administration de sa proposition, la CGT et l’UNSA ont présenté des « prototypes » de tour de service.

Le SNCTA n’a rien présenté. Les raisons sont simples. Tout d’abord, le SNCTA attendait que l’administration présente précisément ses besoins avant de faire une contre-proposition. Ensuite, la section locale SNCTA s’inscrit totalement dans la notion d’expérimentation définie dans le protocole. Le bureau de section a d’ailleurs, depuis six mois, présenté son projet (tour de service, tableau d’absences, recyclages dirigés,…) à ses adhérents et sympathisants. Mais le SNCTA ne présentera son projet au GT GPSC et à l’ensemble des contrôleurs que lorsqu’elle aura la certitude qu’il est accepté par l’administration comme répondant à l’option 1 d’expérimentation décrite dans le protocole valorisable à hauteur de 500 € brut mensuel (environ 400 € net).

Il n’est en effet pas envisageable pour le SNCTA de présenter à la salle un projet conforme au cadre expérimental défini dans le protocole tant que celui-ci ne sera pas validé par notre administration tant au niveau local qu’au niveau national.

Le tour de service proposé par le SNCTA respectera les points suivants :

  • respect du principe du 1 jour sur 2 sur l’année ;
  • durée maximale des vacations de 8h30 (hors vacations de nuit ;
  •  cycles à 7 jours / 12 par demi-équipe sur une partie de l’année (compensée par l’octroi de récupérations pour faire le même nombre de jours qu’aujourd’hui, soit 155 vacations par an) ;
  • maintien des droits à congés actuels ;
  • projet pour un an d’expérimentation avec retour arrière possible.

Et maintenant ?

Le service a confirmé deux points très importants :

  • sa volonté que l’ensemble de ce dossier (tour de service, tableau d’absence, règle de dépôts de congés, modalités de recyclage des détachés et assistants de sub,…) soit validé avant la fin de l’année ;
  • son accord pour organiser (fin novembre ou début décembre) une consultation des ICNA en salle de contrôle sur les différentes propositions de l’administration et des syndicats.

Le SNCTA souscrit totalement à cette démarche. Il est en effet indispensable que les agents connaissent avec un préavis suffisant le tour de service qui sera mis en place en avril 2017 afin de pouvoir s’adapter aux nouvelles contraintes associées.

De plus, pour le SNCTA, il est indispensable que l’ensemble des ICNA soient consultés sur un sujet aussi important. Nous sommes donc favorables à la mise en place d’une procédure de vote à bulletin secret géré par l’administration, sur quelques jours (à l’instar de ce qui se fait pour les élections professionnelles). À l’issue de cette consultation, chaque OS pourra se positionner en toute connaissance de cause lors du CT local qui devra valider la mise en place de ce nouveau Tour de Service au CRNA Ouest.

Le SNCTA proposera aux autres OS d’organiser une AG commune pour expliquer au plus grand nombre leurs propositions respectives. Entre temps, le sujet étant très complexe, le SNCTA organisera des réunions d’information, ouvertes à tous, afin que chacun puisse réfléchir à tête reposée sur les avantages et inconvénients de son projet, et poser toutes les questions qu’il souhaite avant la consultation organisée par l’administration.

Le SNCTA est favorable à la mise en place d’une expérimentation RH au CRNA Ouest permettant de diminuer sensiblement la durée des vacations et de préserver au maximum les droits à congés actuels.

Le SNCTA diffusera prochainement sa proposition à l’ensemble des contrôleurs. Il organisera des réunions ouvertes à tous afin que chacun puisse avoir le temps de réfléchir sur sa proposition.

Communiqué SNCTA LFRR CDA014 14 09 2016 (0.1 MiB)

0

Size does matter

Balance avec un cerveau sur un plateau, un cœur sur l'autre

Alors que depuis six mois, l’administration a décidé de trouver une solution pour mettre en service un écran pour EEE plus grand que l’écran « mage 30 pouces », l’équipe intégrée écran s’est rendu chez Thales à Rungis pour évaluer plusieurs formats et bâtir une stratégie dsna concernant les écrans.

Ce qu’il y avait au marché de Rungis

Alors que les centres opérationnels, à travers les subdivisions études, les réunions de chefs d’équipe ou les représentants syndicaux, demandent depuis deux ans d’étudier des solutions IHM avec des écrans au format plus grand, la DSNA a constitué une « équipe intégrée écran ». Cette équipe a pour mission de proposer des solutions IHM / écrans / meubles pour aider la DSNA à valider une « roadmap écran » dans EEE et 4-flight éventuellement. Mi-juin, cette équipe se réunissait pour la première fois dans les locaux de Thales ATM à Rungis pour évaluer 3 formats d’écrans.

  • l’écran 30 pouces NEC existant était présent avec des vidéos de EEE sur des secteurs LFBB ou LFRR ;
  • des écrans dits « conf 4-Flight » : un écran carré en 2 K × 2 K 28 pouces et un écran 2 K × 1 K vertical ;
  • des écrans 43 pouces (en bleu ci-dessous), de nouveaux formats en cours sur le marché qui commencent à intéresser les ANSPs.

fig. ci-dessus : comparaison à l’échelle des trois formats écran.

Bien lire l’énoncé

Lors du briefing de lancement de la journée, le message de la DSNA est sans ambiguïté, on demande aux contrôleurs de répondre à deux questions :

  • Pourront ils travailler sous EEE avec une configuration 4-Flight, avec une mise en service — a priori — en mai 2018 ?
  • l’écran 43 pouces est-il envisageable pour faire du contrôle aérien ? Mais aucune date de mise en service n’est connue ni sous EEE (pas avant 2019), ni sous 4-Flight ?

Bien écouter les réponses

En rentrant dans le Skycenter de Thales, la réponse des contrôleurs s’imposait à tous comme une évidence :

  • l’écran 30 pouces, ridicule par sa taille, reflétait l’échec industriel de cette configuration déployée en 2007 et rejetée depuis par les salles et même par des études internes de la DTI ;
  • la conf. 4F semble offrir plus de place avec deux écrans ; néanmoins l’écran 43 pouces présente les mêmes avantages que la conf 4F sans ses inconvénients.

Donc, à l’issue de deux jours d’évaluations, grâce au travail du pole XPE de la DTI, les centres EEE et les centres 4-flight se rejoignent sur une même position :

La DSNA doit donner aux centres en route la « roadmap » d’un déploiement de l’écran 43 pouces dans les meilleurs délais, pour avoir une idée de l’opportunité de déployer EEE en configuration 4-Flight dans les centres de l’ouest.

De nouvelles questions sont soulevées

  • concernant l’IHM ODS : pour les participants à ces évaluations, le travail de portage d’ODS semble au moins aussi compliqué en conf 4-flight qu’en écran 43 pouces et demandera le même effort ;
  • concernant le meuble : quelle que soit la configuration retenue, il y aura un impact sur le meuble de contrôle. Doit-on changer les meubles ODS en meubles 4-flight pour accueillir les nouveaux écrans ? avec les risques de turbulences sur les ressources et la roadmap MESO 4-flight ? Doit-on modifier le meuble ODS et peut être gagner du temps pour un déploiement moins tardif ?
  • concernant les écrans : la DTI doit travailler pour trouver un écran 43 pouces qui soit « qualifiable ATC » ;
  • concernant les programmes DSNA : aucun travail de nouvel écran sur ODS en 2016-2017 n’était prévu (mais demandé depuis plus de 18 mois !), ce sont donc les incréments 4.1 ou 5.0 qui risquent de glisser, d’être « déscopés ou allégés » : des écrans ou des incréments ?

Toute nouvelle demande sur le programme 4-Flight aurait les mêmes impacts et condamnerait la MESO à l’hiver 2018-2019 pour les centres pilotes. Pour Aix et Reims, une roadmap 4-Flight en 43 pouces est aussi attendue avec impatience. Vu l’état d’avancement du programme (début de la transformation en 2017), de l’avis des centres et de la DSNA, il est trop tard pour envisager une MESO 4F v1.0 ou v2.0 en 43 pouces.

Comment préparer les réponses ?

Le planning proposé était le suivant :

T0 = été 2016 : choix de la configuration cible ;

T0 + 6 mois : fin de la définition de l’IHM / début de développement ;

T0 + 18 mois : fin de développement / début évaluation centre ;

T0 + 21 mois : IHM dispo. en centre.

  • Comment gagner du temps ? En regardant ce planning, on se rend compte que l’été 2016 est crucial pour le déploiement d’un écran satisfaisant avant l’été 2018. En revanche pour les personnes présentes, il y a une incompréhension sur les délais de développements entre la fin de définition de l’IHM et la mise en service.Des actions devront donc être entreprises au niveau DO/DTI ou des centres pour que les contraintes relatives à l’IHM et aux meubles puissent être levées avant toute prise de décision.
  • Les écrans et les incréments : Des solutions internes DSNA devront être mises en place pour pouvoir répondre aux doubles contraintes de déploiement d’un écran souhaitable et de ne pas décaler des incréments 4.1 et 5.0 qui ont déjà glissé de 6 mois depuis ce printemps après le débogage de EEE. Comment raccourcir les temps de définition et de déploiement ?
  • Un écran « ATC qualifiable » ? En ce qui concerne les écrans 43 pouces, la DTI doit pouvoir analyser trois écrans différents et dire si ils sont ATC qualifiables (2 étaient à Rungis, le troisième n’a pas été dispo au dernier moment). Néanmoins, n’est-il pas temps de se demander si la contrainte d’écran « ATC qualifiable » qui n’est aussi élevée qu’en France ne pourrait pas être corrigée ? Même si cela a un impact sur la fréquence des renouvellements, le rapport de 1 à 10 du prix des écrans est-il encore justifié ?

Pour le SNCTA, enfin il se passe du concret sur cette problématique des écrans de contrôle. Mais le chantage sous-jacent entre l’amélioration de notre image radar (écrans) ou la fourniture approximative de services (incréments) qui sont les standards européens depuis des années est insupportable pour les opérateurs de première ligne que sont les contrôleurs aériens. En comparant les IHM NEC 30 pouces et les deux autres écrans, on se demande encore comment font tous les jours les contrôleurs aériens français pour assumer leurs missions en toute sécurité et avec ce niveau de performance.

Le SNCTA se félicite que le GT écran ait enfin eu lieu, bien que la problématique soit connue depuis 2007.Pour le SNCTA, une roadmap étayée doit être présentée à tous les CRNA concernant l’arrivée des écrans 43 pouces soit en environnement EEE, soit en environnement 4-Flight (versions 4F 1.0, 4F 2.0 et 4F 3.0).

Le SNCTA relayera et encouragera toutes les initiatives locales coordonnées afin de permettre à la DTI et in fine à la DSNA de pouvoir déployer ces nouveaux moniteurs de contrôle aérien dans les meilleurs délais sans pour autant retarder les échéances majeures de modernisation à venir.

SLLFBB 2016 Juin CDA LFRR LFBB Vdef (0.5 MiB)

3

Écran noir !

Écran noir et cassé
  • 18 décembre 2015 : les deux écrans radar d’une position deviennent noirs ;
  • 7 avril 2016 : survenue d’un évènement identique ;
  • Entre décembre et avril : plusieurs écrans noirs mono-géode.

La perte de l’écran est le cauchemar du contrôleur !

Le SNCTA exige de l’administration la présentation d’une liste exhaustive des occurrences de pannes (mono ou bi-géode) connues afin que les contrôleurs sachent à quel risque l’administration les expose.

Afin de protéger les agents qui seront les prochains à subir un écran noir, le SNCTA appelle donc les contrôleurs à prendre, dés aujourd’hui, des marges de sécurité plus importantes que d’habitude dans leur gestion du trafic. Certes, cela se fera au détriment de la fluidité, mais la sécurité est à ce prix.

FI Ecran Noir (0.4 MiB)

0

CT du 25 mars 2016

Ce matin se tenait le CT extraordinaire au CRNA/O suit au vote unanime des OS contre la proposition de nouveau tour de service. L’administration passe en force : ce nouveau tour de service sera mis en place à partir du vendredi 8 avril !

Voici notre déclaration liminaire :

M. le président,

Nous sommes réunis aujourd’hui afin de réexaminer la note de mise en place d un nouveau TDS au CRNA ouest. La vitesse avec laquelle vous nous reconvoquez ne laisse aucun doute quant à votre volonté de passage en force et ce malgré l’avis unanime des OS qui ont désormais rejoint le SNCTA sur ce point.

Comme nous le répétons, nous ne cautionnerons pas un tour de service plus contraignant sans reconnaissance dans le cadre d’une négociation nationale.

Vous avez également, malgré les avis négatifs du dernier CT, décidé de mettre en place ce tour d’été non pas sur 6 mois sur 7 mois et également d’augmenter la durée des vacations complémentaires.

L’ensemble de ces mesures imposées, en plus de montrer une vision autoritaire du dialogue local, revient aussi à demander de gros efforts aux agents concernés alors qu’aucune reconnaissance de ceux-ci ne se voit à l’horizon .

Parallèlement nous continuons à ne pas comprendre la logique qui consiste par les décisions citées ci dessus, à mettre la pression sur les agents de la salle de contrôle en terme de performance et que dans un contexte de baisse d’effectif vous affectiez 9 instructeurs à la subdivision instruction. Le ratio instructeurs / élèves ainsi obtenu sera le plus haut de tous les centres.

Pour finir nous tenons aussi à dénoncer le fait, qu’alors que la V0 du protocole fait état spécifiquement d’un TDS à Brest pour l’été 2016, celui-ci soit mis en place sur une décision locale. En s’affranchissant ainsi des concertations nationales sur le protocole vous décidez de facto d’exclure ce tour de service et les efforts qu’il demande des avancées sociales que tout protocole laisse espérer. Si l’administration souhaite ainsi montrer aux contrôleurs du CRNA ouest qu’ils n’ont rien à espérer du volet social d’un nouvel accord qu’ils attendent depuis 6 ans, c’est réussi !

Les agents sauront comprendre ce message et en tirer les conclusions quant à la reconnaissance de leur implication dans les mesures demandées.

Déclaration liminaire CT du 25 Mars 2016 (83 KiB)

Pages:12345678