Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se connecter Adhérer
Flux RSS de cette catgorie

Orly — Aviation GénéraleLe blog de la section locale de Orly

orly tour  

0

F-SDRH, do you read me?

Arbitre siflant un carton rouge

La section locale, suite aux demandes du service restées lettres mortes, a de nouveau saisi son bureau national au sujet de la formation initiale et des projets en cours.

Le BN a ainsi adressé les courriers suivants au SDRH et au DSNA.

CDA 014 - Do you read me (0.6 MiB)

Courrier DSNA Orly (0.1 MiB)

Courrier SDRH Orly (0.1 MiB)

1

Pontoise, seul à la dérive...

Cela fait maintenant un an que l’équipe de contrôle de Pontoise est livrée à elle-même : absence cruelle d’encadrement, un effectif qui plafonne à 8 PC pour un BO de 12. Les services administratifs basés à Orly sont en manque de personnel et ne peuvent faire face aux questions concernant la gestion de notre terrain. Aujourd’hui, les agents sont excédés par cette situation qui n’a que trop duré. Dans un contexte national où les économies se font à tous les niveaux, les petites structures se sentent abandonnées !

  • D’innombrables remboursements de missions en souffrance depuis des mois ;
  • Un PFU inapplicable faute de personnel ;
  • Un projet de SIV Ouest sans expertise des contrôleurs concernés ;
  • Des tâches administratives qui se multiplient…

Tel est notre quotidien…

La section SNCTA de Pontoise demande immédiatement un soutien logistique pour faire face à l’ensemble des tâches ainsi qu’un assouplissement de certaines règles de fonctionnement. En outre, afin d’évoquer ces problèmes, la section demande une réunion bilatérale avec la chef d’organisme avant le CT du 10 décembre prochain.

CDA 01 - Pontoise, seul à la dérive ... (0.5 MiB)

0

AMAN 3 pour l’encadrement ?

La section locale, lors de la bilatérale du 2 novembre, a pu aborder certains points transverses, concernant les équipes comme les subdivisions : effectifs, moyens, SYSAT…

Le bilan ? Bien que nos demandes soient justifiées et raisonnables, face à un manque cruel de ressources, de décisions et de (bonne) volonté, les contrôleurs devront (encore) attendre…

La section locale a donc saisi le bureau national afin de faire valoir certaines de nos demandes directement auprès de SDRH, faute de réponses de l’encadrement local : demande de mandats examinateurs supplémentaires, demande de ressources supplémentaires pour SYSAT, et demande d’affectations rapides en subdivision contrôle.

Analyse, décisions, priorités… sous le casque, c’est l’essence même de notre job. Visiblement, celles de l’encadrement ne visent pas à améliorer nos conditions de travail. Et pourtant…

Il est temps qu’une prise de conscience majeure ait lieu : rien ne se fera sans les équipes, ni les subdivisions !

CDA 013 - AMAN3 pour l'encadrement ? (0.6 MiB)

0

La vigie provisoire, on vous dit tout !

Tour de contrôle d'Orly

Aujourd’hui, dans les Reines du Shopping spécial « réaménagement de la vigie », vous devrez vous débrouiller avec un thème imposé (SYSAT), un temps imparti (2018), et un budget limité (des bouts de ficelle). Pour vous aider, vous disposerez d’une arme secrète : la vigie provisoire aveugle !

Hélas, ceci n’est pas une fiction…

Si vous avez le goût du risque, rien de tel qu’un petit détour par la coursive de notre salle IFR, qui deviendra prochainement une vigie provisoire. Une salle IFR en plein milieu… par hasard, ça ne gênerait pas la visibilité des contrôleurs sur leur plateforme ? Pas de problème ! L’encadrement a pensé à notre « confort » (sic) et envisage de nous installer des caméras. Elles seront homologuées « outil de contrôle » ? Ça, l’histoire ne le dit pas…

Sans parler du reste : durée des travaux, isolation thermique, isolation phonique, maintien de la formation en vigie provisoire, ergonomie des positions de contrôle, …

La section locale demande, malgré l’acharnement thérapeutique, une étude transparente comparant la création d’une nouvelle tour avec le réaménagement de l’actuelle, en tenant compte de TOUS les paramètres.

La vigie provisoire, on vous dit tout ! (1.0 MiB)

0

L’immobile, c’est l’inexorable ?

Panneau danger : autruche la tête dans le sol. Comportement à risque

La section locale du SNCTA a pu traiter de nombreux sujets avec le service lors d’une bilatérale le 25 septembre.

Si certaines de nos demandes ont été plutôt bien reçues, d’autres ont été l’objet de véritables provocations et affronts envers les contrôleurs. Tout particulièrement le cas de la vigie provisoire, qui fera l’objet de notre prochaine communication.

Une mise au point très ferme concernant les pressions que l’encadrement a exercées sur les CDT lors des travaux de cet été a eu lieu. La gestion des capacités appartient exclusivement aux CDT en service. Aucun doute n’est permis quant au professionnalisme des contrôleurs d’Orly qui font leur maximum pour optimiser l’écoulement du trafic avec un haut niveau de sécurité !

Par ailleurs, la section locale a abordé les problèmes de charge de travail des CDT et des examinateurs, le bug des détachements 12-36, et la vigie provisoire, qui fera l’objet de notre prochaine communication.

Prochain RDV le 2 novembre en bilat’ pour faire un point sur nos demandes, et aborder d’autres sujets importants : nomination des CDQ, GT ORTOL, préparation de SYSAT, suivi du GT Formation Initiale…

CDA 012 Orly - L'immobile, c'est l'inexorable ? (0.5 MiB)

0

Rien ne va plus, mobilisons-nous !

À Orly comme ailleurs, l’administration fait la sourde oreille et joue dangereusement avec notre statut et nos conditions de travail. Il est temps d’inverser le rapport de force. Après le boycott général du CT de ce jour, l’heure de la mobilisation a sonné.

À Orly, 1 an après l’AG :

  • Point Merge enterré… et rebaptisé ORTOL !
  • Des postes en sub. toujours vacants
  • Encore et toujours du bricolage dans une tour vieille d’un demi-siècle !

Au niveau national, pas mieux :

  • Indemnité de compensation de la CSG abusivement supprimée
  • Refonte des primes (RIFSEEP) avec baisse à la clé
  • Hausse des taux de redevances, actée il y a 1 an, remise en question par la Commission européenne

Mobilisons-nous pour notre centre en décrépitude, 2e approche de France ! Ensemble, agissons et posons les micros les 2 et 3 juillet prochains.

FI Orly 2015 01 Vf (1.4 MiB)

0

Mobilisons-nous les 2 et 3 juillet !

À Orly comme ailleurs, l’administration fait la sourde oreille et joue dangereusement avec notre statut et nos conditions de travail.

Il est temps d’inverser le rapport de force.

Après le boycott général du CT de ce jour, l’heure de la mobilisation a sonné.

FI Orly 2015 001 (1.3 MiB)

0

AG pour faire reporter le Point Merge à Orly, et faire valoir avec ambition nos priorités !

Non, le mandat DSNA d’étude du Point Merge n’est pas une fatalité.

Oui, le GT PM, pourtant non vital pour le centre dans l’immédiat, génère de multiples surcharges (subdivisions, équipes, simulateur, temps formation initiale…)

Nos priorités ?

  • Former, travailler et évoluer dans les meilleures conditions possibles : durée et qualité de la formation initiale, reconnaissance des détachés supplémentaires au BO, nouvelle tour…
  • Faire prendre en compte l’expertise des agents opérationnels dans les différents projets.

Venez nombreux à l’AG du jeudi 12 juin, à 13 h en salle E110

AG 12 Juin - Vf (0.2 MiB)

Point Merge Orly, attendez à MOLBA, année d’approche prévue 2020.

Contre la surchauffe, agissons maintenant !

Le SNCTA demande à l’encadrement le report de cette étude après la mise en service de 4-Flight.

Une AG sera organisée début juin afin qu’un maximum de contrôleurs s’expriment à ce sujet.

CDA 011 Orly - PM Orly, attendez à MOLBA, année d'approche prévue 2020. (0.6 MiB)

Point Merge à Orly : une priorité ?

Airbus approche à Orly

Le calendrier Point Merge se précise : simulations en octobre 2014, live trials en 2015…

Et ce malgré les très nombreux avertissements et prérequis formulés par les contrôleurs du GT Point Merge : amélioration indispensable des performances du simulateur, besoins supplémentaires en formations initiale et continue, création de nombreuses nouvelles simulations, entre autres. En dehors de l’aspect organisationnel, de nombreux impacts opérationnels sont pointés du doigt.

À l’heure où, à Orly, des évolutions majeures et urgentes sont en train de se jouer – remodelage de la formation initiale, transformation vers 4Flight en 2017 – l’administration a-t-elle les moyens de faire avancer trois dossiers mobilisant de nombreuses ressources humaines et financières de front ?

Vu la politique actuelle de réduction de coûts et l’incapacité de notre administration à promouvoir un management à long terme, le SNCTA se permet malheureusement d’émettre de sérieux doutes.

C’est pourquoi la section restera très attentive aux arbitrages que l’encadrement fera dans les prochains mois, et veillera à ce que le calendrier Point Merge, opérationnellement non indispensable, ne pénalise pas les projets prioritaires de modernisation du contrôle à Orly.

Pages:12