0

Les contrôleurs veulent un espace de négociation !

La grève des 8 et 9 avril a généré près de 200 000 minutes de délai chaque jour avec respectivement 40 % et 50 % des vols annulés à la demande de la DGAC. Pourtant le gouvernement peine à entendre les revendications de notre profession… alors si besoin restons prêts pour les 16, 17 et 18 avril.

Pendant la durée du conflit, le Gouvernement n’a cessé de prétendre que le dialogue social est d’ores et déjà entamé. Pirouette… pour ne pas dire Mensonge ! Nous exigeons une négociation pour laquelle le niveau ainsi que la représentativité pris en compte soient cohérents avec le périmètre des agents et les problématiques concernées. Mais ce que prétend proposer le Gouvernement en convoquant une réunion le 13 avril prochain pour discuter du cadre et de la méthode de négociation est trompeur ! En réalité il s’oppose à l’idée de négocier et valider des accords au niveau de la représentativité des contrôleurs pour les problématiques typiquement « contrôleurs »…

Pour le SNCTA, c’est aux ICNA de déterminer le champ des possibles et pour cela il faut une vraie négociation qui les place au cœur de la discussion et de la validation des changements nécessaires.

LFFF15-0412 Greve 161718 VF (1.6 MiB)

Click to share thisClick to share this