0

SNA-N — Déclaration liminaire SNCTA en CT du 9 décembre 2020

Monsieur le Président,

Nous aurions presque pu nous réjouir : la DSNA vient de montrer qu’elle est capable de mettre en place un projet et de le faire avancer rapidement. Malheureusement, que cette énergie inédite soit mise au service exclusif d’un projet tel que celui des Réserves Opérationnelles (terme au demeurant inapproprié) vient nettement assombrir cette découverte. Nous considérons que nous atteignons ici un point d’orgue à la détérioration du dialogue social, en assistant à la démonstration de l’absence de toute bienveillance de notre encadrement envers ses personnels.

C’est également la démonstration, et c’est plus grave encore, peut-être, de l’ignorance de la DSNA quant au mode de fonctionnement d’un grand nombre de ses organismes. Le dispositif présenté aujourd’hui, et soumis à notre vote, est totalement inadapté au fonctionnement des organismes travaillant en horaires individualisés, qui constituent, excusez du peu, 100 % des centres de contrôle du SNA Nord.

Ce qui n’empêche pas la DSNA de vouloir le pousser pour une mise en place en urgence, et probablement en catastrophe d’ici moins de 3 semaine.

Ce dispositif mal ficelé va générer un surcroît de travail pour nos chefs CA déjà débordés, et pour la sub contrôle de Lille, privée de chef pour une période indéterminée qui sera certainement bien trop longue. Peut on espérer que vous prévoyiez des effectifs pour renforcer ces postes, pour les assister dans la gestion de cette nouvelle tâche inutile qu’on va leur mettre sur le dos ?

Quels seront les outils mis à leur disposition pour gérer cette usine à gaz dont le bénéfice prévisible est proche de la nullité ?

Nous nous efforcerons de lutter pour en gommer les aspects les plus incohérents ou vexatoires, mais face à cet affront de la DSNA envers nous, ses agents, ce sera à vous d’en assumer et gérer les conséquences.

Le Bureau de section du SNCTA de Lille.

2020-12-09 Declaration Limininaire SNCTA LFQQ (0.3 MiB)

 

Click to share thisClick to share this