Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Tag: Aix

0

Flash Info — Mise à jour du STIP

En juin 2018, la mise à jour du STIP s’était soldée par la perte des plans de vols durant toute une journée au CRNA/SE, heureusement compensée par le professionnalisme des agents en poste ce jour-là. 

En avril 2019, une seconde tentative de mise à jour avait été effectuée une fois de plus sans succès.

Un nouvel essai était initialement prévu le 4 juin 2019 afin de s’assurer que la mise en place de 4-Flight à venir ne soit pas impactée, cette mise à jour étant nécessaire pour les certaines étapes. Lors du CT DO de mai, le SNCTA, conscient des enjeux, demande et obtient la mise en place de mesures ATFCM adéquates pour accompagner cette mise à jour et protéger les contrôleurs en cas de plantage du système. 

Malgré cela, le DO décide finalement de reporter la mise à jour du STIP à la deuxième quinzaine de septembre, empêchant ainsi une nouvelle tentative dans un délai raisonnable si celle-ci échoue à nouveau.

Le SNCTA demande à l’administration de s’assurer que le  report de la mise à jour du STIP ne créera pas de délai supplémentaire dans la mise en service de 4F.

FI Mise à Jour STIP (0.6 MiB)

0

GT Effectif 2019 : 30 affectations pour Aix

Une gestion nationale et pluriannuelle des effectifs. En janvier 2018, le SNCTA a convaincu l’administration d’adopter une nouvelle méthode de répartition des effectifs basée chaque année sur les projections à cinq ans des qualifications, départs en retraite ou CAP, indisponibilités, etc. 

Un plan d’affectation pour Bordeaux et Aix. Cette méthode a conduit à prévoir sur les GT Effectif 2018/2019/2020, 64 affectations à Bordeaux et 91 à Aix (répartis en 30/34/27).
Les 30 premières affectations ont été actées au GT Effectif de février 2018.

Pourquoi 30 affectations et non 34 ? Les 91 affectations obtenues par le SNCTA ont bien été reprises dans le relevé de conciliation signé par l’UNSA-ICNA suite à ses mouvements sociaux de 2018. Cependant, cette dernière y a également ajouté un mécanisme correcteur pouvant engendrer un ajustement à la baisse en fonction de l’écart entre le prévu et le réalisé.
Les CAP 2018 ont compté 7 départs de moins que les prévisions, impliquant ainsi la différence entre les 34 ressources prévues et les 30 obtenues : l’administration applique, en deux temps, ce mécanisme correcteur, qui ne change pas la cible des 13 PC par équipe mais ralentit la convergence vers celle-ci.

Le SNCTA souligne le résultat satisfaisant de 30 affectations pour Aix mais déplore le manque de ressources disponibles lors de ce GT Effectif.

Le SNCTA poursuit son travail en défendant une vision nationale des effectifs tant en termes de recrutement que de répartition.

Rejoignez-nous : lfmm@sncta.fr

2019-02-21 - FI GT Effectif 2019 (0.7 MiB)

 

 

 

0

Élections professionnelles 2018 : Résultats au CRNA-SE

Merci à tous d’avoir voté !

FI - Résultats élections 2018 CRNA-SE (0.6 MiB)

0

Et pendant ce temps-là…

Table de réunion avec des fauteuils vides autour, une coche verte et une croix rouge dessus

CT du 18 juin 2018

Le SNCTA et la CGT, seules OS présentes, permettent d’atteindre le quorum.

Le SNCTA relève la suppression du report des congés au 31 mars de l’année suivante, vote contre et obtient gain de cause.

Critères de nomination

Le SNCTA passe au crible les critères de nomination sur les postes pour assurer le meilleur déroulement de carrière des contrôleurs.

Le SNCTA alerte sur les postes CDS non pourvus et fait des propositions pour y répondre.

4F

Le SNCTA est seul à défendre la mise en place de 4F à Aix. Parce que EEE, défendu par une autre OS, repose sur un CAUTRA vieillissant, il n’a pas d’avenir. Au contraire, 4F doit être mis en place le plus vite possible en s’appuyant sur l’expertise des détachés à Aix qui travaillent dessus depuis 10 ans.

Congés des équipes à 10 PC

Le SNCTA a fédéré les organisations syndicales contre l’administration qui finalement maintient les congés des équipes à 10 PC et recule sur son horaire individuel de nuit.

Parce que les intérêts des contrôleurs doivent être défendus sans relâche, le SNCTA n’est adepte ni de la feuille blanche, ni de la chaise vide : il travaille partout.

Pour un syndicat sérieux et crédible

les 4, 5 et 6 décembre, votons SNCTA.

FI - Et Pendant Ce Temps Là .. (0.6 MiB)

0

Communiqué du comité national

Comité national

Le comité national du SNCTA s’est réuni à Athis-Mons le 28 juin 2018.

Il déplore la panne nationale du système de traitement initial de plans de vol (STIP) le 26 juin 2018 suite à des tentatives ratées de mises à jour. À 9 heures, le « début de journée » du système a provoqué de graves perturbations dans toutes les salles de contrôle jusqu’à un retour aux conditions nominales vers 19 heures. Le comité national réclame un retour d’expérience approfondi dans les meilleurs délais et attend des réponses sur les causes contributives qui ont mené à cette situation chaotique.

Le comité national salue le professionnalisme des contrôleurs aériens qui ont fait face dans tous les centres de la DSNA à cette situation très dégradée qui aura duré trop longtemps. Il remercie également toutes les équipes de la DSNA qui ont œuvré pour un retour à la normale.

Cette panne majeure intervient huit jours après la parution d’un rapport de la commission des finances du Sénat qui pointe justement la faiblesse technologique du contrôle aérien français, en particulier celle du CAUTRA. Quand les investissements pour lesquels le SNCTA s’est battu seront-ils enfin transformés en nouveaux systèmes de contrôle opérationnels ? À ce titre, après des mois d’atermoiement, le comité national exige la consolidation de la stratégie technique des CRNA ainsi que celle des approches de province (SYSAT groupe 2).

Le comité national reçoit positivement la décision de la DSNA de ne plus conditionner les postes ouverts à la sélection et à l’examen professionnels 2018 au pourvoi de trois affectations à Cayenne. Le travail du SNCTA aura permis l’affectation de quatre SP à Brest, Strasbourg et Beauvais, et d’un EP au Bourget. Il n’en demeure pas moins que le comité national s’inquiète de la faiblesse de la promotion interne qui conduira à reporter en 2018, 27 postes sur le concours externe. Le comité national exige de la DSNA qu’elle réponde au manque d’attractivité des concours EP/SP conduisant à des problèmes d’alimentation de la filière externe et de formation.

Le comité national appuie la déclaration liminaire du SNCTA lors du CT DO du 26 juin 2018. De nombreux contrôleurs aixois n’approuvent pas le mouvement social en cours et sont contraints d’endurer une situation de blocage dans une ambiance de tensions exacerbées. Le comité national leur renouvelle son soutien ainsi qu’aux contrôleurs de tous les autres centres qui voient leurs conditions de travail systématiquement dégradées les weekends par des surcharges de trafic et des vols aux profils atypiques.

Adopté à l’unanimité

Communiqué CN 2018-06-28 (67 KiB)

5

Communiqué du comité national

Comité national

Le comité national du SNCTA s’est réuni à Athis-Mons le 14 mai 2018.

Il déplore que le concours ICNA de 2017 n’ait pu pourvoir toutes les places offertes, faute de suffisamment de candidats. Les six ressources manquantes devront être intégralement compensées en 2018. Le comité national encourage, en outre, la refonte du concours ICNA sous banque de concours CCP (concours communs polytechniques) et demande que tout soit mis en œuvre pour que cette transition s’opère dès l’an prochain. Un effort de communication devra également être mené envers les étudiants pour augmenter la visibilité et l’attractivité du nouveau concours d’entrée.

Le comité national demande à la DSNA de reconsidérer la méthode d’affectation des lauréats des examens professionnels et sélections professionnelles, annoncée sans concertation. Dans un contexte de pénurie d’effectif où chaque ressource compte, renforcer l’attractivité de cette voie de promotion interne est essentiel. Il demande que la mise en place de listes prioritaire et secondaire d’affectation soit abandonnée.

Le comité national se félicite de la participation du SNCTA aux Assises du transport aérien et renouvelle son mandat au bureau national afin d’y porter le point de vue des contrôleurs et d’y défendre les intérêts de la profession. Pour un service public de qualité, et dans l’objectif de préparer le plan de performance RP3 (2020-2024), le budget de la navigation aérienne devra être soutenu afin de fournir aux contrôleurs les outils et les effectifs dont ils ont besoin pour gérer sûrement et efficacement le trafic aérien actuel et à venir.

Le comité national est préoccupé par l’ambiance délétère qui règne au centre d’Aix-en-Provence. Il salue les propositions de tours de service formulées par la section locale du SNCTA qui cherche à rétablir un dialogue social devenu impossible depuis plusieurs mois.

Le comité national déplore par ailleurs les méthodes de désinformation qui ne devraient pas avoir leur place dans une salle de contrôle. Il tient à exprimer son soutien aux contrôleurs du CRNA SE attaqués pour leur appartenance syndicale ou leurs opinions.

Adopté à l’unanimité

Comm CN 2018-05-14 (68 KiB)

0

Flash Info Aix — Atteinte au droit de grève

Suite au deuxième préavis déposé par l’UNSA-ICNA fin avril et à des discussions avec l’administration qui ne semblent à ce stade pas aboutir, l’administration a décidé de s’attaquer à notre droit de grève.
En effet, une consigne de la direction des opérations impose désormais un nombre de secteurs offerts plus important, qui se traduit par une augmentation du nombre de requis en J3.

Si le SNCTA n’appelle pas à la grève le week-end prochain, il dénonce néanmoins l’atteinte au droit de grève face à un préavis déposé par une organisation syndicale.
Indépendamment du conflit opposant l’administration et l’UNSA-ICNA, le SNCTA demande le retrait de la consigne DO au regard du contexte national et européen où notre droit de grève est de plus en plus attaqué…
Le CRNA-SE dispose déjà d’un faible pouvoir de grève étant donné le nombre élevé de requis normalement prévus : le service minimum n’est pas le service maximum !

Le SNCTA n’est pas favorable à cette grève et n’appelle pas à la rejoindre.
Pour autant, au-delà des divergences syndicales,
il dénonce l’attaque portée contre notre droit de grève.
Le SNCTA demande à être reçu par les pouvoirs publics à l’issue de ce conflit
pour rétablir une situation nominale.

FI - Atteinte Droit De Grève Vf (0.7 MiB)

0

Effectifs : le travail paye

Janvier 2018 : Suite au préavis du SNCTA, l’administration centrale se met au travail et prend enfin la mesure de la situation désastreuse de l’effectif du CRNA/SE.

15 février 2018 : Grâce au travail et à la coordination de nos sections au niveau national, nous obtenons 30 postes pour Aix en 2018 au GT effectifs alors que seulement 48 ICNA sortiront de l’ÉNAC cette année.

28 mars 2018 : Après 3 mois de réflexion sur le maintien des équilibres nationaux, le DSNA accepte enfin de confirmer dans un courrier les perspectives d’affectations des deux prochaines années.

« Je peux ainsi vous confirmer que le scénario du GT Effectifs s’appuie sur l’affectation de plus de 90 ICNA sur la période 2018-2020 au CRNA Sud-Est. »

Les garanties sont enfin arrivées. La coordination nationale du travail du SNCTA ainsi que le nombre conséquent de sorties enac dans les deux années à venir font que plus de 90 ICNA seront affectés au CRNA/SE sur la période 2018-2020.

FI Effectifs - Le Travail Paye ! (0.7 MiB)

0

Communiqué du comité national

Comité national

Roissy, le 20 mars 2018

Le comité national du SNCTA s’est réuni à Roissy les 19 et 20 mars 2018.

Un premier bilan de l’hiver laisse présager une nouvelle saison record en matière de trafic aérien. Alors que s’ouvrent aujourd’hui les assises du transport aérien sous le signe de la performance, le comité national sera vigilant tout au long des débats. Le SNCTA y défendra notamment un service public sûr et efficace ainsi que les moyens financiers nécessaires aux futurs recrutements et à la modernisation indispensable des systèmes de contrôle aérien.

Le comité national déplore le nombre insuffisant de sorties ÉNAC disponibles pour le GT Effectif et le GS 32 heures, conséquence d’un niveau de recrutement bien trop faible pour faire face aux départs en retraite et à la croissance du trafic.

Le comité national note que, dès l’an prochain grâce au protocole 2016, les affectations dans les CRNA et les approches permettront d’amorcer la décrue du sous-effectif, devenu criant dans certains centres. Il appelle à ce que les travaux de définition des effectifs opérationnels dans les CRNA et les approches aboutissent d’ici le prochain GS 32 heures. Il attend, en outre, une nouvelle méthode pérenne d’affectation, basée sur des prévisions précises d’effectifs sur plusieurs années.

Le comité national se fait le relais des besoins des centres et des contrôleurs : il demande la parution rapide des notes d’information technique liées aux textes déjà validés sur la mention restreinte en unité et sur le temps partiel de droit. Il requiert également la nomination attendue des experts opérationnels, plus-value essentielle pour apporter l’expertise des contrôleurs dans les grands programmes de modernisation technique.

Le comité national exprime son soutien aux contrôleurs aériens du CRNA Sud-Est et déplore les tensions suite au passage en force d’un tour de service inadapté et socialement inacceptable. Il enjoint à l’administration de rouvrir la concertation afin de mettre en place un tour de service adapté et protecteur des conditions de travail pour faire face à l’été qui arrive.

Alors que les autres prestataires européens de la navigation aérienne ont des systèmes de contrôle de nouvelle génération, le comité national attend avec impatience la mise en place de l’ALISEP et de la surveillance enrichie (mode S descendant) dans tous les CRNA et à Roissy.

Le comité national, qui s’interroge encore sur la conduite des projets à la DSNA tant les résultats en la matière sont sans appel, s’inquiète également du bon fonctionnement des systèmes actuels. Il réclame la parution au plus tôt de l’audit sur les systèmes techniques que le SNCTA a obtenu lors du CT DSNA du 12 janvier 2018.

Adopté à l’unanimité

2018-03-20 Communiqué CN (69 KiB)

1

Conciliation : DROIT DANS LE MUR !

L’Administration fidèle à ses errances a :

  • refusé le retrait du tds imposé par la direction du CRNA-SE ; et
  • refusé de protéger les contrôleurs d’Aix pour l’été 2020 en leur assurant 12 PC par équipe, comme point d’étape vers les 13 PC promis en 2012.

Pire même, l’Administration s’est montrée incapable d’apporter de réelles garanties d’effectifs quel que soit le centre.

Face à l’incapacité récurrente de l’administration à entreprendre les actions nécessaires pour retrouver un dialogue social apaisé au CRNA-SE.
Le SNCTA appelle à la grève les 18,19 et 20 janvier. Mobilisons-nous !

Réunion d’information ouverte à tous mercredi 17 janvier à 9 h en salle CT

FI Conciliation (0.6 MiB)

Pages:12