0

« Le problème des effectifs n'est ni flagrant ni urgent »

Alors que pour notre chef d’organisme, « le problème des effectifs n’est ni flagrant ni urgent » (mai 2013), le centre de CDG fonctionne avec des équipes dont l’effectif est tout juste au-dessus de 15 alors que le tour de service mis en place il y quelques années nécessitait un effectif de 17 agents par équipe. Le centre fonctionne à flux tendu avec un trafic relativement faible, qu’en sera-t-il lors d’une montée en puissance du trafic aérien ? Qu’en sera-t-il lorsqu’il faudra gérer les évolutions techniques que nous demandons depuis des années et qui finiront bien un jour par arriver ?

Alors que les problématiques « contrôle aérien » de CDG n’ont soit jamais été prises en comptes, soit uniquement prises en compte à la suite d’un forcing de la section locale SNCTA, comment considérer sérieusement le plan CDG 2020 qui nous a été présenté ?

cda_LFPG_152 En Attendant L Effectif (1.0 MiB)