C’est la fin de la récréation !

Le premier coup de sifflet vient du CRNA Est, englué dans de profonds problèmes de ressources humaines, débordé par les projets espaces et lâché par son chef de centre !

Les contrôleurs rémois cesseront donc le travail du 5 au 7 mai prochain !

Du CRNA Sud-est, nous n’avons pas plus de raisons de nous satisfaire. Bien qu’habitués aux mensonges de l’administration, nous gardons un faible espoir de voir confirmées les promesses faites en janvier sur l’augmentation du taux de redevances, sans laquelle le contrôle aérien français ne pourra sortir du marasme dans lequel il se trouve. Nous, contrôleurs, avons besoin d’un accord dans lequel l’administration saura consigner ses exigences et ses propositions quand elle en aura les moyens.

Alors nous accepterons d’entendre ses demandes.

Pas avant !