Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se connecter Adhérer

Tag: DO

0

LFEE - Communiqué de Section

La section regrette le report du comité technique du 29 novembre qui aurait pour une fois, permis de définir une organisation du travail anticipée et d’offrir une visibilité aux personnels.

La section donne mandat au bureau de section de poursuivre les négociations pour la mise en place d’une expérimentation du travail adaptée à la transformation électronique et à la mise en service opérationnelle de 4-Flight.

Cependant, la section considère que l’annulation du comité technique est un signal inquiétant. Elle appelle la DO échelon central à s’abstenir d’interférer dans le processus en cours avec le service.

La sécurisation des paramètres locaux qui ne relèvent pas expressément de l’expérimentation constitue une condition de l’acceptabilité sociale du dispositif. Leur remise en cause à cinq mois d’une échéance majeure serait considérée comme une provocation. La DO/EC doit comprendre qu’il lui sera impossible de pouvoir cumuler expérimentation RH et resserrement des contraintes.

L’hyper-centralisme et l’isolement de la DO/EC depuis un an ont de nombreuses fois déjà, montré leurs limites. Persévérer dans cette voie est une erreur. Si la DO/EC ne s’inscrit pas dans une démarche de négociation constructive, elle devra s’attendre à passer une MESO et l’été qui suit dans des conditions catastrophiques. La section considère que les personnels de la salle de contrôle sont aussi prêts à cette éventualité, surtout après les séquences fâcheuses de l’année écoulée : réserves opérationnelles, note de calcul des JRH, vacations complémentaires, tournée du DO dans les centres (la liste n’est pas exhaustive).

Les compagnies aériennes et nos partenaires européens doivent néanmoins avoir l’assurance que les contrôleurs du CRNA Est sont entièrement mobilisés pour réussir leur transformation électronique. La section considère qu’ils sont aussi sensibles de pouvoir offrir plus de robustesse à leur organisation du travail pour amoindrir les répercussions de la mise en service de 4-Flight sur l’écoulement du trafic.

Si les conditions sont réunies, la section accompagnera la mise en place d’une organisation du travail expérimentale la plus opérationnellement adaptée et la plus socialement acceptable pour les contrôleurs. Mais elle avertit fermement que toute remise en cause unilatérale du DO ou de sa garde rapprochée leur feront assumer cet échec auprès des opérateurs extérieurs. L’heure tourne.

Adopté à l’unanimité

0

Flash Info — Projets espace :
 la DO en orbite !

Lors du CT DO du 17 novembre 2021, la Direction des opérations a présenté différents mandats d’étude de reprise d’espace. Si certains de ces projets ont été abordés avec les représentants des personnels, notamment au sein du GS Espace, d’autres n’ont jamais été évoqués.

Le SNCTA dénonce fermement la conduite du dialogue social sur ces projets d’envergure :

  • des documents de « travail » envoyés moins de 24 heures avant le CT ;
  • des mandats d’études s’appuyant sur des experts dont les contrôleurs aériens ne font jamais partie !
  • une rédaction faite dans la précipitation et truffée d’erreurs, allant jusqu’à confondre les SNA les uns avec les autres. À ce titre, le point a naturellement été retiré de l’ordre du jour pour être reporté.

En traitant avec autant de légèreté ces sujets éminemment impactants, la Direction des opérations braque une nouvelle fois l’ensemble des parties concernées.

Les calendriers annoncés mentionnent les années 2022-2023. Le SNCTA avertit dès aujourd’hui qu’il saura s’opposer à toute conduite de projet n’impliquant pas une concertation des personnels et de leurs représentants, un accompagnement social adapté et une maîtrise de l’impact sur la mobilité.

Le SNCTA demande un cadre ad hoc, placé sous l’égide de la DSNA, permettant d’aborder ces projets espace et les problématiques associées d’accompagnement et de mobilité.

FI BN 2021-11-22 Projets Espace - La DO En Orbite (0.9 MiB)

0

Flash Info — Un ICNA
 Directeur des opérations

Après plus d’un an d’intérim, un nouveau directeur des opérations a enfin été nommé au Journal Officiel, à compter du 1er janvier 2021. Pour la première fois, un ICNA arrive à la tête d’une direction de près de 6 700 agents.

Le SNCTA salue ce fait historique qui s’inscrit dans la continuité de la longue construction du corps des ICNA. Depuis plus de trente ans, les compétences opérationnelles et d’encadrement des ICNA se sont progressivement développées et ont été reconnues, d’une part, par la diversification des postes accessibles dans une carrière et, d’autre part, par l’évolution des grades, indices et échelons hors catégorie atteignables. Par cette nomination, un nouveau plafond de verre est brisé.

Celle-ci intervient dans un contexte tout aussi historique pour le contrôle aérien qui, outre la crise sanitaire et économique, fait face à une défiance et une crise sociales sans précédent. La DSNA a fortement abîmé le lien avec les contrôleurs aériens et aborde la décennie qui arrive dans un climat de discorde particulièrement inquiétant pour la navigation aérienne.

Le SNCTA rappelle que la crise ne trouvera d’issue qu’avec les contrôleurs aériens à travers un dialogue constructif, respectueux et un accompagnement social à la hauteur du contexte et des enjeux.

L’année 2020 s’achève dans un contexte doublement historique.
Pour assurer la reprise de l’activité et l’avenir de la navigation aérienne sur la prochaine décennie, il est plus que jamais nécessaire de renouer le lien social avec les contrôleurs dès 2021.

FI 2020-12-29 Un ICNA Directeur des opérations (4.5 MiB)

0

Visite du DO au CRNA/O

Le directeur des opérations est venu à Brest, au CRNA, trop tard après la « crise » IBP ou à point pour féliciter l’administration locale d’avoir gagné une première bataille contre les contrôleurs sur le tour de service. Vient-il les encourager pour le prochain round ?

LFRR CDA4 22 05 2014 Visite du DO à Brest (0.1 MiB)