Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se Connecter / Créer un compte

Tag: Effectifs

0

Flash Info — Effectifs vs trafic : l’équation impossible

Graphique : Traffic en hausse et ICNA en baisse

Extrait du concours top manageur 2016

« Prouvez que quelle que soit la valeur de la variable NbreICNA la valeur délais vaut 0 dans l’équation délais = α.β.etrafic / NbreICNA.

α et β ont des valeurs comprises entre 0,7 et 0,9 mesurant les gains de productivité respectivement obtenus par la mise en service vers 2020 d’outils qui n’auront plus que 10 ans de retard et par une évolution (négociée ou imposée) des conditions de travail des ICNA. »

Il faut se rendre à l’évidence : ce problème est insoluble. Si rien n’est fait pour maintenir le nombre de contrôleurs les délais vont exploser. Ceux, parmi nos manageurs, qui ont fait quelques études de mathématiques devraient bien s’en rendre compte avant qu’il ne soit trop tard…

Pour les ICNA, qui ont subi la baisse des effectifs et dont les missions sont en constante augmentation, c’est l’heure de stabiliser les effectifs : le SNCTA demande le recrutement de 4 promos ICNA par an à partir de 2016.

Flash Info — Effectifs vs trafic : l’équation impossible (3.9 MiB)

0

Répartition des effectifs : Pour un effort solidaire et partagé

Le CT local qui devait initialement se réunir fin juin (reporté vu le contexte social tendu du moment) s’est tenu le 3 septembre dernier. À l’ordre du jour notamment, l’affectation par zones des maigres ressources ICNA. L’enjeu : des équipes à 11 à l’horizon 2019 en zone Est comme Ouest ou bien des équipes à 11,5/10,5 ?

« Affectations des ressources » : un débat tendu mais un résultat satisfaisant pour le SNCTA

En novembre dernier, autant de nouvelles ressources avaient été affectées à l’Est qu’à l’Ouest, l’administration souhaitant prendre le temps de mesurer l’impact sur le trafic des changements espace. Au vu des temps de formation, le SNCTA et l’UNSA avaient vivement contesté cet attentisme et quitté le CT en forme de protestation. Pendant ce temps-là, la CGT se gaussait, titrant « le fiasco de l’amateurisme syndical ».

Depuis, le temps a fait son œuvre, personne ne peut nier que le rééquilibrage en terme d’ouvertures secteurs des deux zones s’est bel et bien opéré. Aujourd’hui le nombre de PC en salle est quasiment identique et une hausse est prévue en zone Est du fait du nombre de C en équipes.

En conséquence, pour commencer à infléchir le différentiel PC à venir entre nos deux zones, l’administration a proposé que les 2 AVE d’automne soient affectés à la zone Ouest et que ceux du printemps soient répartis de façon égale entre les deux zones : 2 pour la zone Est et 2 pour la zone Ouest.

SNCTA et UNSA ont soutenu cette proposition qui a ainsi été adoptée (la CGT l’a refusée, portant seule l’exigence d’affecter 5 AVE à l’Est et 1 AVE à l’Ouest). En parallèle nous avons obtenu que l’administration réouvre rapidement le dossier « différentiel d’effectifs entre les 2 zones » pour poser les éléments sur la table et discuter de façon pragmatique sur le chiffre à définir.

Congés et service minimum en zone Est : un corollaire qui doit être traité

Constatant la volonté de l’administration de faire converger les effectifs de nos deux zones, nous avons (re)demandé, avec les autres syndicats, la révision de la Note De Service « congés et absences » pour enfin aligner officiellement la zone Est sur la zone W. Nous avons également (re)demandé la fin de la discrimination vis-à-vis de la zone Est qui a, en cas de grève, un schéma d’ouverture supérieur à celui de la zone W (+1 secteur l’après-midi). Mais l’administration n’a pas accédé à ces deux demandes, pourtant unanimes de la part des syndicats.

Afin de défendre l’intérêt de tous les PC du CRNA Nord, le SNCTA reste mobilisé pour que l’administration aborde le dossier « différentiel » dès les prochaines semaines. Nous maintenons la pression pour la révision de la note de service congés et absences en faveur de la zone Est. Enfin, nous porterons en CT DO, la demande de révision à la baisse du service minimum de la zone est.

LFFF15-0910 CT 3sept (0.5 MiB)

4

GS 32 heures, Perform 2020 ?

Groupe de personnes – ombres colorées

Après le plan Transform 2015 inscrit dans le protocole et ses fermetures de sites, l’administration nous jouerait-elle Perform 2020 en imposant de nouveaux effectifs de référence sans même attendre les conclusions des études qu’elle devait elle-même lancer sur les révisions de BO ?

Ressources disponibles

Après le GT Effectif et le GS 32 heures du mois de mars, pour les ICNA, il reste à affecter en tenant compte d’un redoublement : 3 élèves de la promotion 13A qui sort en août et 3 élèves dans la promotion 13B qui sort en janvier 2016.

Pour les TSEEAC, il reste à proposer 4 postes de contrôle aux élèves de la promotion 13A et 1 emploi réservé à condition que le contrôleur budgétaire l’accorde à la place d’un recrutement RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé) qui n’a pas été fait.

Révisions de BO

Les études en cours lors du dernier GS en mars concernaient Figari, Nîmes, Merville, Albert-Bray et Martinique. Aucune n’est entérinée faute de tenue du CT DO.

Devaient être lancées : Meaux, Clermont-Ferrand, Metz-Nancy-Lorraine, Saint-Denis et Tahiti ; avant, en 2016, Agen, Cannes, Saint-Étienne et Pointe-à-Pitre.

Aujourd’hui, aucune conclusion n’a été présentée — y a-t-il même un début d’ébauche d’étude ? — mais l’administration fait comme si ! Aidée en cela par la non tenue du CT DO.

Fermetures des aérodromes TSEEAC

Sont désormais fermés conformément au protocole : Habsheim, Calais, Lannion, Le Mans et Vannes. Pour les suivants, les fermetures sont prévues : au 31 août, Angoulême et Valence ; au 31 décembre Cherbourg ; et au premier semestre 2016, Angers et Le Havre.

Répartition AVE / ÉNAC pour les ICNA

Alors que le SNCTA, suivi par FO et la CGT, demande que les terrains attractifs soient desti­nataires exclusivement d’AVE, l’administration, aidée en cela par les propositions de l’UNSA, impose des sorties ÉNAC à Nantes, Marseille et Nice.

CDA n° 741 — GS 32 h, Perform 2020 ? (0.3 MiB)


Read more

0

CT du 20 mai : Vite, des solutions !

Table de réunion avec personnes autour

Ce 20 mai, s’est tenu le CT local du CRNA Sud-Est : Au menu, une poignée de contrôleurs à répartir entre les deux zones et une situation technique toujours plus inquiétante… Le besoin d’avancer est donc bien là !

Bientôt, la DSNA paiera encore plus chère l’addition de sa gestion calamiteuse des effectifs au CRNA Sud-Est ! Mais attention, ne nous lançons pas dans une « guerre des zones » pour la répartition de nos trop maigres ressources. L’administration a le devoir de rattraper ses erreurs, ce n’est pas à nous de les assumer à sa place. Le SNCTA est prêt à essayer de trouver des solutions, l’accord DSNA en cours de négociation en sera le cadre.

Cda CT 20-05 (0.4 MiB)

0

Flash Info — Répartition des effectifs : diviser pour régner...

À l’issue de cette semaine dédiée à l’affectation des effectifs 2015 (GS 32 heures et GT Effectif), le SNCTA fait à nouveau le constat désespérant du mode de gestion surréaliste des effectifs ICNA à la DSNA :

  • incapable, depuis toujours, de mettre en œuvre une gestion prévisionnelle des effectifs de contrôleurs, l’administration suit, bon an mal an, les tendances imposées d’en haut par une fonction publique monolithique ;
  • incapable de développer des outils efficaces d’analyse de la charge secteurs et de pilotage des ressources par les responsables opérationnels, elle préfère travailler au déploiement de systèmes de vérification de présence ou de comptage des heures des contrôleurs ;
  • incapable de dimensionner et de structurer les entités de formation afin qu’elles puissent, au mieux et dans les meilleurs délais, fournir aux centres des contrôleurs qualifiés, elle affecte sans discernement, surcharge des subdivisions formation, en laisse d’autres tourner à vide ;
  • incapable d’évaluer les besoins d’expertise opérationnelle nécessaires aux grands projets de modernisation, elle détache des contrôleurs en fonction de considérations vieilles de 15 ans et sans réelle prise en compte des nécessités ;
  • incapable d’orienter utilement les ressources, elle décide, à son plus haut niveau, pour satisfaire les égos de potentats locaux, et au détriment des aspirations légitimes des contrôleurs à exercer pleinement leurs compétences, de maintenir des ICNA sur des aérodromes où le nombre de mouvements est inférieur à 20 par jour ;
  • incapable de concevoir l’idée simple de préparer avec les contrôleurs l’avenir de la navigation aérienne, notamment en ce qui concerne les ressources humaines, voilà maintenant qu’elle signe des accords sans eux ;
  • jusqu’à être incapable de connaitre et communiquer à des centaines de contrôleurs leurs âges limites de départ en retraite (ce qui, soit dit en passant, est loin d’être neutre sur la gestion des ressources humaines) notre administration n’en demeure pas moins cynique :

Pour elle, armée de sa batterie d’indicateurs, le déficit de contrôleurs dans l’ensemble des CRNA en 2015 est de 16 contrôleurs ! Édifiant !

Fort de son constat, elle se dédouane et transpose sa responsabilité sur les syndicats et les centres opérationnels qu’elle réunit dans une arène afin qu’ils s’étripent pour le gain de ressources qui leur font réellement défaut. Quel cynisme, quelle irresponsabilité poussée à l’extrême lorsqu’elle consiste, en catimini à l’issue du GT effectif, à accuser les syndicats de ne pas œuvrer suffisamment pour tel ou tel centre !

Doit-on plus longtemps supporter cela ? Pour le SNCTA la réponse est NON ! Refusons la division, unissons nos efforts pour défendre nos intérêts et notre avenir.

Flash Info — Répartition des effectifs : diviser pour régner... (0.7 MiB)

0

GS 32 heures

Groupe de personnes – ombres colorées

Après le GT Effectif du 5 mars, ce GS 32 heures donne la répartition des affectations des sorties ÉNAC et des ouvertures de postes en AVE. Alors que les nouveaux BO ne sont pas encore actés, les baisses ou hausses pres­senties dans les études en cours ont été anticipées.

CDA n° 730 – GS 32 heures (0.3 MiB)

0

Flash Info — GT Effectif du 5 mars 2015

Ronde

« J’ai froid [dit l’ICNA], c’est la saison qui veut ça dit la DSNA* »

ÉNAC AVE Total
CDG 12 08 20
Orly 02 06 08
ÉNAC 02 02
Aix 03 12 15
Athis 06 08 14
Bordeaux 02 05 07
Brest 05 08 13
Reims 20 02 22

Reconnaissance d’un détaché SysAT à Orly.
Les deux postes d’ICA à l’ÉNAC seront proposés à la campagne d’automne.

(*) Adapté de Jules Renard

Flash Info — GT Effectif du 5 mars 2015 (0.4 MiB)

0

Résultats de la CAP à recouvrement du 27 janvier

Voici les résultats de la CAP à recouvrement qui s’est tenue le 27 janvier. Les résultats devront être confirmés par la CPE qui se tiendra le 11 février.

De plus, les résultats sont désormais disponibles dans la section CAP de notre application Smartphone.

En attendant, félicitations aux heureux élus.

Compte Rendu CAP recouvrement Janvier 2015 (0.4 MiB)

0

« Le problème des effectifs n'est ni flagrant ni urgent »

Alors que pour notre chef d’organisme, « le problème des effectifs n’est ni flagrant ni urgent » (mai 2013), le centre de CDG fonctionne avec des équipes dont l’effectif est tout juste au-dessus de 15 alors que le tour de service mis en place il y quelques années nécessitait un effectif de 17 agents par équipe. Le centre fonctionne à flux tendu avec un trafic relativement faible, qu’en sera-t-il lors d’une montée en puissance du trafic aérien ? Qu’en sera-t-il lorsqu’il faudra gérer les évolutions techniques que nous demandons depuis des années et qui finiront bien un jour par arriver ?

Alors que les problématiques « contrôle aérien » de CDG n’ont soit jamais été prises en comptes, soit uniquement prises en compte à la suite d’un forcing de la section locale SNCTA, comment considérer sérieusement le plan CDG 2020 qui nous a été présenté ?

cda_LFPG_152 En Attendant L Effectif (1.0 MiB)

0

GS 32 heures de Juillet 2014

Ce second GS 32 heures de l’année avait pour objectif d’affecter les 10 à 12 sorties ÉNAC restant de la promotion 12B pour les ICNA, et les 8 de la promotion 12B ainsi que 3 emplois réservés pour les TSEEAC. Le nombre d’AVE est très fortement réduit pour les deux corps.

CDA n° 722 — GS 32 heures (0.8 MiB)

Pages:12345678