Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se connecter Adhérer

Tag: Flash Info

0

Flash Info — 2022 : recrutement pivot pour les ICNA

Le recrutement ICNA de 2022 constitue l’élément clef pour dimensionner l’effectif de la décennie à venir et ne pas reproduire les erreurs du passé. Les enjeux sont multiples :

  • faire face à la vague de départs à la retraite compris entre 180 et 200 ICNA par an à compter de 2029 ;
  • d’ici là, répondre aux scénarios de trafic d’Eurocontrol qui prévoient tous une reprise du trafic au niveau de 2019 avec une croissance qui se poursuit ;
  • prendre en compte la capacité de formation à l’ÉNAC et en centres via une anticipation et un lissage des recrutements ;
  • maximiser la liste d’admissibilité tout en recherchant à réduire la durée séparant le concours de l’entrée à l’ÉNAC afin d’éviter les désistements.

Ce constat dressé par le SNCTA est désormais partagé par la DSNA !
À l’heure où l’ouverture du concours CCINP 2022 vient d’être publiée au Journal Officiel, le recrutement de 3 promotions MCTA de 32 élèves doit désormais être acté au plus vite.

La DSNA ne peut se permettre d’obérer la reprise des prochaines années ; le SNCTA s’en assurera.

Le SNCTA poursuit son travail de conviction pour obtenir le recrutement de 3 promotions sur le prochain concours.
Le SNCTA veillera à ce qu’une réponse favorable soit apportée d’ici l’annonce prévue fin janvier 2022.

FI 2021-12-22 BN 2022 - Recrutement Pivot Pour Les ICNA (0.6 MiB)

0

Flash Info — SYSAT G1 : le vrai-faux suspens

Le programme SYSAT G1 est à la dérive, tant dans les jalons à franchir que dans la perspective de mise en œuvre. Lors du CT DSNA du 17 décembre, le DSNA a annoncé qu’une ultime décision serait prise en janvier 2022 quant au devenir du programme. Cela laisse malheureusement entrevoir un nouveau coup d’arrêt.

Le sentiment est plus qu’amer et la frustration légitime. D’autant que les contrôleurs et les équipes projets se sont investis sans compter pour porter à bout de bras ce projet. Un nouvel échec serait d’une part, celui de la DSNA, de sa stratégie et de sa gourvernance sur la dernière décennie et, d’autre part, du consortium d’industriels retenus.

Ces annonces ne doivent pourtant pas plonger la DSNA dans l’immobilisme :

  • les matériels restent vieillissants voire obsolètes et les outils de gestion du trafic toujours inadaptés. Pour assurer leurs missions de sécurité, les contrôleurs gèrent déjà de trop nombreuses pannes, à un rythme parfois quotidien ;
  • les travaux initiés par les équipes projets, en particulier à Roissy et à Orly, ne doivent pas être abandonnés.

Les contrôleurs aériens ont besoin de nouveaux outils pour assurer leurs missions de sécurité. Le SNCTA appelle la DSNA à un sursaut dans les prochains mois.

FI 2021-12-21 BN SYSAT Le Vrai Faux Suspens (1.0 MiB)

0

Flash Info — Cinquième vague et télétravail : que fait la DO ?

Face à la cinquième vague épidémique annoncée et afin d’enrayer la propagation du virus, le Gouvernement recommande à nouveau de recourir au télétravail selon les modalités maximales prévues pour la Fonction publique :

  • 3 jours de télétravail maximum par semaine ;
  • 2 jours de présentiel minimum par semaine.

Ces consignes gouvernementales sont reprises à la lettre par la DGAC, qui a su tirer les leçons de la crise sanitaire et opérer une véritable mue sur la question du télétravail. Le SNCTA souligne une nouvelle fois la politique exemplaire de la DGAC.

A contrario, le télétravail à la DO, démesurément restreint, reste ancré dans le monde d’avant et inadapté aux recommandations du Gouvernement. Entre reconnaissance du travail des personnels durant la crise sanitaire et objectif d’enrayer l’épidémie, il est urgent de modifier les modalités de télétravail à la DO.

La DO s’est placée en dehors de la DGAC pour ce qui concerne l’accès au télétravail en situation nominale. 
En fera-t-elle autant en matière sanitaire ?
Le SNCTA exige une réponse adaptée.

FI 2021-12-16 BN Cinquième Vague Et Télétravail - Que Fait La DO ? (1.1 MiB)

0

Flash Info — Recrutements ICNA 2021 :
 une solution trouvée

Dans son Flash Info précédent, le SNCTA dénonçait la gestion désastreuse du recrutement ICNA 2021. Alors que le passage sous CCINP a redonné de la visibilité au concours et a fait ses preuves en 2020 avec le recrutement de 4 promotions, la DGAC a sous-dimensionné la liste complémentaire du concours 2021 dont le nombre de postes était déjà historiquement bas.

Le SNCTA a saisi le Secrétariat général et la DSNA pour apporter urgemment une correction et sortir de la situation ubuesque où des recrutements viendraient à manquer alors que des lauréats existent.

Le SNCTA a ainsi proposé une solution rapide, viable juridiquement et sans impact sur le schéma d’emplois DGAC, nerf de la guerre en matière de recrutement. Ainsi, les 5 lauréats du concours interne sur liste complémentaire seront retenus et intégreront la promotion MCTA21C avec les lauréats du concours externe.

Le recrutement externe 2022 ne devra pas reproduire les mêmes erreurs ayant pour cause des raisons d’économies injustifiables. Le SNCTA veillera à ce que la DGAC et l’ÉNAC soient en ordre de marche pour recruter les 3 promotions qu’il revendique.

Le suivi et la défense des recrutements sont un travail permanent.
Le SNCTA se félicite de cette correction profitant aussi bien à la DSNA dans sa globalité qu’aux principaux intéressés.

FI 2021-10-04 Recrutements ICNA 2021 - Une Solution Trouvée (3.2 MiB)

0

Flash Info — GS 32 heures : erratum

Suite au GS 32 heures du 15 septembre 2021, le SNCTA indiquait dans son communiqué une possible erreur sur le nombre de ressources ÉNAC à affecter chez les ICNA. En effet, 12 sorties ÉNAC ont été affectées alors que seules 10 restaient disponibles suite au GT Effectifs et au GS 32 heures tenus en début d’année.

L’erreur est désormais corrigée en suivant la logique qui a prévalu lors des échanges en GS 32 heures :

 

  • Bordeaux-Mérignac : 2 AVE et 1 ÉNAC au lieu de 1 AVE et 2 ÉNAC ;
  • Marseille-Provence : 1 AVE sera ouvert au lieu d’1 ÉNAC.

Retrouvez tous les résultats fiables et corrigés du GS 32 heures dans le nouveau CDA du SNCTA :

CDA 817 2021-09-16 GS 32 Heures - Une Mobilité Encore Restreinte (0.4 MiB)

Le SNCTA veille à la bonne tenue du GS 32 heures, exercice complexe tant dans la gestion des ressources disponibles que dans l’équilibre de leur répartition.

FI 2021-09-16 BN GS 32 Heures - Erratum (1.4 MiB)

0

Flash Info — Cas contact familiaux : une première réponse apportée

La gestion des cas contact au sein de la DSNA  a déjà fait l’objet de discussions houleuses au cours de l’année 2020 pour définir une procédure « cas contact » conciliant enjeux sanitaires et opérationnels.
En plein cœur de l’été, les annonces gouvernementales sur la gestion des cas contact ayant un schéma vaccinal complet ont redistribué les cartes à la DSNA.

Le SNCTA dénonce l’absence de concertation  durant les congés estivaux de la DGAC (sic), ayant laissé les salles de contrôle dans l’incompréhension et livrées à elles-mêmes alors qu’elles connaissent leur pic d’activité !

En particulier, le SNCTA défend depuis près d’un mois  une gestion spécifique des cas contact « familiaux » présentant, par définition, une probabilité supérieure de contamination à domicile. Du fait, notamment, de la promiscuité liée à l’ergonomie des positions de contrôle, l’impact sur la  sérénité en salle de contrôle est palpable partout sur le territoire.

Dans l’attente de la réunion prévue le 31 août et à titre conservatoire, une réponse favorable est enfin apportée par la DSNA,  à l’aube de la rentrée scolaire :

  • les cas contact familiaux n’exerceront pas sur une position de contrôle ;
  • ils seront isolés soit à leur domicile, soit dans un bureau individuel en fonction de l’avis médical rendu ;
  • en l’absence d’avis médical, ils seront isolés à leur domicile.

Le SNCTA souligne cette étape tenant compte des risques liés au sanitaire et aux facteurs humains. Les discussions doivent se poursuivre pour adapter les mesures gouvernementales à la filière contrôle.

FI 2021-08-26 BN Cas Contact Familiaux - Une Première Réponse Apportée (0.6 MiB)

0

Flash Info — Envie de se former ? Vous avez des droits

Chaque fonctionnaire dispose d’un droit à se former tout au long de sa carrière. L’ensemble des droits acquis est versé sur son compte personnel d’activité (CPA) consultable sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr.

On acquiert des droits de 2 façons :

  • le compte personnel de formation (CPF) est crédité en fonction de l’activité professionnelle, à raison de 25 heures maximum par an dans la limite de 150 heures ;
  • le compte engagement citoyen (CEC) est crédité, sous forme d’euros, en fonction de l’engagement citoyen (service civique, réserve de sécurité civile, réserve militaire, activité de bénévolat,…), plafonné à 720 €.

Tout contrôleur peut demander à utiliser les droits accumulés sur son CPA dans le cadre : 

Elles peuvent être prises en charge partiellement ou totalement par la DGAC jusqu’à un plafond de 2000 € par projet.

Pour faire valoir vos droits ou pour plus d’informations,

contactez asap@sncta.fr

FI ASAP 2021-08-25 ASAP Envie De Se Former - Vous Avez Des Droits V1.0 (0.9 MiB)

0

CÉSAME Info — CMCNA : des avancées pour les contrôleurs

Le comité médical du contrôle de la navigation aérienne (CMCNA) est la plus haute et dernière instance officielle pour exercer un recours à l’encontre d’une décision médicale impactant la Licence des contrôleurs.

Le SNCTA et sa cellule CÉSAME, spécialisée dans le suivi et conseil relatifs aux problématiques médicales des contrôleurs, ont œuvré pour obtenir une amélioration des textes régissant le CMCNA et leur mise en conformité avec la réglementation européenne en vigueur suite à un arrêt maladie, une disponibilité ou un congé maternité.

Outre ce point, les modifications votées en CT DGAC le 9 juin 2021 conduisent également à :

    • l’extension des possibilités de recours aux candidats aux concours, aux élèves et aux stagiaires, en plus des contrôleurs qualifiés ; 
    • un doublement du délai de recours suite à une décision médicale, qui passe de 15 jours à 1 mois. Ce délai reste très court, n’attendez pas pour vous faire conseiller par la cellule CÉSAME !

Les décisions médicales sont déterminantes dans la carrière des contrôleurs. Besoin de conseil ou d’assistance sur ces sujets : contactez la cellule CÉSAME : cesame@sncta.fr

FI 2021-07-30 CMCNA - Des Avancées Pour Les Contrôleurs (1.2 MiB)

0

Flash Info — Vaccination : piqûre de rappel

Suite aux recommandations de l’EASA formulées le 12 mai dernier, la direction des opérations (DO) vient de publier une note concernant la vaccination des contrôleurs.

Le SNCTA souligne la volonté de la DO de se conformer à ces recommandations, en particulier en prévoyant d’appliquer une période de 48 heures pendant laquelle le contrôleur n’est pas autorisé à exercer les privilèges de sa Licence. 

Néanmoins, force est de constater que la procédure publiée n’intègre pas l’ensemble des recommandations de l’EASA, notamment :

  • la mise en œuvre d’une procédure garantissant le secret médical ;
  • la possibilité d’adapter la note DSNA sur l’incapacité temporaire pour raison médicale issue du règlement européen 2015/340 afin de tenir compte des contraintes spécifiques liées à la vaccination contre la Covid.

Pour faciliter les prises de rendez-vous en dehors des horaires de travail, le SNCTA demande également aux Pouvoirs publics que les contrôleurs aériens soient ajoutés à la liste des professionnels bénéficiant de créneaux de vaccination dédiés.

Le Gouvernement vient d’annoncer l’ouverture de la vaccination pour tous dès le 31 mai.
La priorisation vaccinale des contrôleurs aériens fait partie des recommandations EASA.
Le SNCTA souhaite qu’elle soit mise en œuvre rapidement.

FI CESAME 2021-05-26 Vaccination (0.8 MiB)

0

Flash Info — Une CAP ICNA, une CAP TSEEAC

Conséquence de la loi de transformation de la Fonction publique, la DGAC a présenté le périmètre des nouvelles commissions administratives paritaires (CAP). La loi prévoit des regroupements par catégories de fonctionnaires (A, B et C) sauf dérogations possibles pour certains corps compte tenu de leurs particularités. 

Depuis près de deux ans, le SNCTA est engagé dans un travail de conviction  auprès du Ministère afin de faire reconnaître les spécificités des contrôleurs aériens. Cette nécessaire prise en compte se concrétise enfin. Parmi les éléments présentés la semaine dernière par la DGAC, figurent ainsi, pour les contrôleurs aériens :

  • une CAP dédiée aux ICNA, comme actuellement ;
  • une CAP catégorie B dédiée aux seuls TSEEAC (contrôleurs et non-contrôleurs), comme actuellement.

Le SNCTA salue l’obtention d’une CAP ICNA dédiée. L’enjeu est double :

  • cela permettra de connaître la représentativité des syndicats dans le corps des ICNA. Celle-ci est capitale pour assurer la défense des spécificités des contrôleurs et de leurs missions sans équivalent à la DGAC ;
  • si les CAP ne traitent plus de mobilité ni d’avancement, sujet que le SNCTA travaille par ailleurs, une CAP ICNA signifie que, s’agissant du disciplinaire et des recours, les ICNA resteront défendus par leurs pairs.

Le SNCTA s’y était engagé dès 2019 : les ICNA conservent leur CAP. Dans une période de crise sociale sans précédent, le travail de défense des contrôleurs se poursuit.

FI 2021-04-08 Une CAP ICNA, Une CAP TSEEAC V1.0 (0.7 MiB)

Pages:12