Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se connecter Adhérer

Tag: flexibilite

0

LFEE CDA - Ne pas insulter l’avenir…

Depuis trois mois, notre activité tourne au ralenti. Le choc pandémique, soudain et brutal, stoppant les économies du monde entier, a cloué tous les avions au sol. Imprévisible était cette crise. Imprévisible sera la reprise à venir. Aucun expert ne peut aujourd’hui prédire quand et de quelle ampleur sera la reprise de l’activité aérienne.

Pourtant, certains fondamentaux n’ont pas changé et le transport aérien restera un vecteur important des activités humaines. Une chose est certaine, que la reprise soit lente ou rapide, en U ou en V, en 2021 ou 2022, l’administration aura besoin de partenaires fiables et compétents pour construire l’avenir.

Cet été 2020 sera inédit. S’inscrivant toujours dans un contexte sanitaire prégnant, le trafic devrait amorcer un rebond (offre-cible de 6 UCESO en juillet-août). Surtout, l’utilisation des simulateurs sera décuplée pour le maintien de compétence, la formation initiale, et la transformation 4-Flight. Les contrôleurs rémois resteront fortement sollicités !

Dans ce contexte, le service exploitation espère enjamber le dialogue social et déployer sa panoplie de flexibilité pour faire miroiter quelques droits à absences supplémentaires. Curieuse époque où le faible trafic devient prétexte à mettre en place un dispositif de flexibilité qui n’aurait même pas osé être présenté en négociation protocolaire ! Qu’adviendra-t-il de ce système pseudo-innovant  lorsque le trafic reviendra à son point d’équilibre ? Nul n’est dupe.

Le SNCTA appelle à mettre en place une organisation du travail robuste dans le cadre règlementaire actuel (qui permet d’ailleurs d’offrir ponctuellement du droit à absence supplémentaire).

Tout passage en force laissera des traces lorsque sera venu le temps positif de la reconstruction.

2020-05-25 FI LFEE Ne Pas Insulter L'avenir (0.8 MiB)

0

Quel(s) projet(s) pour l'avenir ?

7 jours sur 12, 1 jour sur deux sur le cycle ou moyenné sur l’année, efforts, contreparties… Ce sont des concepts, pas si simples et nous allons tenter de lever un peu le voile et de répondre à certains arguments un peu trop facilement opposés à l’action du SNCTA dans la négociation en cours.

Quelles finalité pour ces négociations ?

La question légitime est : pourquoi aller négocier si c’est pour se retrouver à faire plus d’efforts encore ? Où est le progrès social ?

Quid du progrès social ?

En tout état de cause, il n’y aura pas de « progrès » du type « argent + recrutement sans évolution » comme cela a pu sembler être le cas par le passé.

Pourquoi aller négocier ?

Nous devons stabiliser nos effectifs et réfléchir à évoluer afin d’être plus flexibles et mieux positionnés face au trafic. Ces deux conditions sont intimement liées. Chacun doit faire sa part du marché, sinon il n’y aura pas d’accord.

Des changements ? Des efforts ?

Indéniablement, la V0 du protocole liste un très grand nombre de changements majeurs dans nos conditions de travail sans aucune contrepartie sociale !

Le temps presse, le trafic remonte fort, l’été approche et des solutions doivent être trouvées pour garantir la sécurité sur les secteurs, dans certains centres en particulier.

Les prochaines semaines s’annoncent décisives, soit nous auront du concret et la V1, soit nous aurons des dates de préavis !

7 j./12 or not 7 j./12 ?

Cela est et reste une proposition des pouvoirs publics. Le SNCTA y a vu un moyen acceptable d’évoluer (certes contraignant) et un levier de négociation pour faire valoir ses revendications.

À Aix en Provence comme dans d’autres centres, une telle solution pourrait fonctionner et être testée mais uniquement contre une rémunération conséquente. Si l’expérimentation se révélait inefficace, elle pourrait prendre fin à tout moment.

Le SNCTA est porteur de valeurs et d’un projet affiché en toute transparence depuis des mois. Certains peuvent le rejeter, mais qu’y a-t-il comme proposition alternative crédible? Nous l’attendons toujours de la part de nos féroces opposants et détracteurs alors même que les négociations ont commencé depuis de longues semaines… Nous continuons donc à travailler sereinement, afin de pouvoir vous présenter in fine, nous l’espérons, un projet de protocole acceptable.

Cda 052 Quel(s) Projet(s) pour l'avenir ? (1.5 MiB)