Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se connecter Adhérer

Tag: GS32h

0

GS 32 heures : des ressources toujours insuffisantes

Groupe de personnes – ombres colorées

L’écart entre les besoins en contrôleurs et les ressources disponibles est toujours marqué. Le SNCTA ne reconnaît pas les objectifs de gestion déterminés par la DSNA de manière unilatérale. Le dimensionnement des organismes doit susciter l’adhésion de tous, étape cruciale d’un pilotage transparent et équitable des ressources humaines de la DSNA permettant de sécuriser les effectifs opérationnels et hors salle.

Si ce GS 32 heures se tient dans un contexte de crise sanitaire inédit, le SNCTA rappelle que nombre d’organismes ont déjà retrouvé une activité quasi nominale. Cette reprise du trafic et la refonte de la formation initiale ou continue que le SNCTA accompagne depuis plusieurs mois justifient d’affecter sans attendre des ressources à ce GS 32 heures.

Les ressources ICNA

  • 12 sorties ÉNAC : conséquence du contexte sanitaire, seule la promotion MCTA 18A (34 élèves) est concernée par ce GS 32 heures ; 22 postes ont déjà été affectés lors du GT Effectifs tenu plus tôt ce jour ;
  • 14 lauréats de l’examen et de la sélection professionnels ont accepté le bénéfice du concours et connaissent déjà leur affectation ;
  • 6 postes RUE (concours sur titres « ressortissant de l’Union européenne ») ont été ouverts par arrêté. Les résultats du concours sont attendus en septembre prochain. Le SNCTA encourage l’ouverture de plus de postes.

Les ressources contrôleurs TSEEAC

Un GS 32 heures dédié à l’alimentation des terrains de groupes F et G s’est déjà tenu le 6 mars dernier. Seul le terrain de Perpignan n’avait pas été traité et l’étude repoussée au GS 32 heures ICNA. Malgré la demande du SNCTA, ce point n’a pu être traité faute d’analyse MSQS finalisée ; il est reporté à l’automne.

Le SNCTA ne reconnaît pas les objectifs de gestion de la DSNA servant de cible pour alimenter les organismes qu’elle considère dans une situation particulièrement complexe à moyen terme. Si cette projection pluriannuelle va dans le bon sens, le SNCTA est toujours en opposition avec la DSNA sur la hauteur des effectifs nécessaires au bon fonctionnement de ces organismes dont l’activité post-covid est déjà quasi nominale.
Le SNCTA souligne que ce GS 32 heures apporte enfin un nouveau souffle aux approches avec des sorties ÉNAC, mais regrette le manque d’AVE ouverts, qui auraient permis, a minima, de compenser tous les deltas.

CDA 0804 2020-07-21 GS 32 heures ICNA (0.3 MiB)

Read more

0

Mobilité 2020 :
 enjeux opérationnels et sociaux

Richesse à la fois collective pour la profession et individuelle de chaque contrôleur,la mobilité demeure au cœur des priorités du SNCTA.

Loi transformation de la fonction publique :

  • La première campagne de mobilité sur des postes opérationnels s’ouvrira à l’automne. La DSNA y retiendra les candidats sur la base des lignes directrices de gestion votées en CT DGAC en début d’année mais sans aucun contrôle extérieur.
  • Le SNCTA revendique de nouveau un processus transparent permettant à chacun de faire valoir ses droits.

GT Effectifs et GS 32 heures 2020 :

  • Conséquence de la crise sanitaire, une seule campagne de mobilité a lieu en 2020 : la mobilité sera de facto réduite. Par ailleurs, du fait du décalage de la formation à l’ÉNAC, seule une promotion est à affecter (l’année 2021 permettra l’affectation d’au moins trois promotions).
  • Dans ce contexte, le SNCTA n’acceptera ni que la mobilité vers les centres attractifs soit bridée, ni que les centres du nord soient sous-alimentés faute de ressources ÉNAC suffisantes cette année, obérant ainsi les années de reprise du trafic.
De la méthode au contenu, enjeu social d’aujourd’hui et opérationnel de demain,
la mobilité 2020 ne saurait être entravée.
La DSNA a besoin de perspectives, les contrôleurs aussi.

FI 2020-07-20 - Mobilité 2020 - enjeux opérationnels et sociaux (1.2 MiB)

0

Motion d'assemblée générale des contrôleurs

Les contrôleurs aériens de Lyon Saint-Exupéry, réunis en assemblée générale le 26 juin 2017, ont pris connaissance des propositions de la direction des opérations concernant le besoin opérationnel lyonnais. Ils estiment que la proposition de la DO est inacceptable et ne permettra pas de répondre en toute sécurité à la demande croissante de trafic aérien dans les espaces lyonnais, compte tenu des ambitions de développement aéroportuaire et des projets espace (SMARTSKI) et techniques (CDM@LYS) en cours.

Alors qu’au cours de la dernière réunion leurs représentants avaient offert de mener un travail de fond sur les schémas d’armement des positions, les contrôleurs lyonnais s’étonnent que cette proposition ait été déclinée par la direction des opérations.

En outre, ils condamnent le manque de transparence des « mesures de gestion » que la DO entend appliquer lors des prochains GS32h. Se basant sur l’histoire récente de Lyon Saint-Exupéry, ils rappellent que le gel dogmatique des arrivées dans un centre qui connait un nombre de départs significatif se traduit à court terme par des situations de sous-effectif ainsi que par une dégradation du service rendu et des conditions de formation.

En conséquence, les contrôleurs aériens lyonnais mandatent leurs organisations syndicales afin d’obtenir de la DO les garanties suffisantes en matière d’effectifs qualifiés permettant de faire face au développement du trafic, ceci devant se traduire dès le prochain GS32h.

Ils mettent en garde la DO sur les impacts que pourrait avoir sur l’exploitation de l’aéroport de Lyon Saint Exupéry et des espaces lyonnais une politique de gestion des ressources humaines déconnectée des réalités opérationnelles.

Ils demandent que la DO révise ses propositions sur les grilles d’armement à l’examen des propositions faites localement d’ici au 1er septembre 2017.

Adoptée à l’unanimité

20170626 SL Lyon Motion AG (43 KiB)

2

GS 32 heures

Groupe de personnes – ombres colorées

Les recrutements étant insuffisants pour faire face aux besoins du GS 32 h et du GT Effectifs, l’administration annonce en début de séance des mesures transitoires de gestion en attendant les résultats des GT protocolaires sur les BO. Le SNCTA dénonce cette situation obligeant à devoir faire des choix entre les organismes de la navigation aérienne et qui, in fine, aboutissent à une dégradation globale du service rendu et des conditions de travail des contrôleurs. Les choix faits et la stratégie de gestion sont de la responsabilité de l’administration et le SNCTA ne les cautionne pas.

Ressources disponibles

Tout simplement : insuffisantes !

Les recrutements insuffisants actés au Protocole 2013, dénoncés par le SNCTA et démontrés par la mission Vernhes, sont les sorties ÉNAC qui manquent aujourd’hui. L’administration, qui prévoit l’affectation de 72 ressources ICNA pour faire face à 120 départs à la retraite, ne peut que reconnaitre les difficultés de gestion auxquelles elle est confrontée. La démonstration de ce que dit le SNCTA depuis des années est hélas faite et, en attendant les recrutements du protocole 2017, ce sont les contrôleurs qui en subissent les conséquences !

Pour les ICNA : 30 élèves en promo 15A et 33 en 15B, 11 inscrits à la sélection professionnelle (SP) et 6 à l’examen professionnel (EP) dont un inscrit aux deux voies de recrutement donc 16 personnes. L’administration constate qu’environ un tiers des inscrits de réussit pas, elle table donc sur une dizaine de lauréats. Il y a aussi 3 emplois réservés (ER) L. 4139-2 (militaires).

Pour les TSEEAC : sur la promo 14B, 9 élèves seront affectés sur des postes de contrôleur en avril, la promo 15A sortira en septembre et les affectations seront décidées lors du GS de juillet. Il y a également 3 emplois réservés L. 4139-3 (militaires), dont deux pour ce GS et un pour celui de juillet.

CDA n° 771 — GS 32 heures (0.3 MiB)


Read more

0

GS 32 heures

Groupe de personnes – ombres colorées

Ressources disponibles

Après les GT Effectif et GS 32 h de début d’année, pour les ICNA, il reste à affecter 7 élèves de la promotion 14B dont 2 qui pourraient être affectés au CRNA Nord en cas de nécessité, sous réserve qu’il n’y ait pas de redoublements. Pour les TSEEAC, 6 postes de contrôle seront proposés aux élèves.

Révisions de BO

Ont été présentées lors du dernier CT DO, les études pour : Clermont-Ferrand, où le nouveau BO est de 39 avec deux chefs de quart instructeurs dont un pour les FH, Dôle, où le BO a été maintenu à 5, Meaux, où le BO a été maintenu à 7 en attente de consolidation des statistiques de trafic, et Cayenne, où une suralimentation à +3 a été validée.

Répartition AVE / ÉNAC pour les ICNA

Alors que le SNCTA, suivi par la CGT, demande que les terrains attractifs soient destinataires exclusivement d’AVE, l’administration, toujours aidée en cela par les propositions de l’UNSA, réussit à imposer des sorties ÉNAC à Lyon, Nice et Pyrénées.

GS 32 h (0.5 MiB)


Read more

0

GS 32 heures

Groupe de personnes – ombres colorées

Ressources disponibles

Après le GT Effectif du 19 janvier, pour les ICNA, il reste à affecter pour les deux GS 32 heures de l’année : 8 élèves des promotions 14A et 14B (sur les 62 élèves, 4 postes sont réservés en cas de redoublements éventuels), ainsi que 9 EP / SP et 2 emplois réservés (L. 4139-2).

Pour les TSEEAC, il y a 7 postes de contrôle, qui seront proposés aux élèves de la promotion 13B, et 2 emplois réser­vés (L. 4139-3).

Reprises d’approches

Deux décisions sont en courte finale, pour La Rochelle et Rodez. Un CT DO devrait avoir lieu en mars. L’administra­tion devrait ouvrir deux postes en AVE TSEEAC dans chacun des organismes pour initier le mouvement et être dans de bonnes conditions au moment du transfert.

Révisions de BO

Les études ont été validées au CT DO du 13 novembre 2016, les BO d’Albert-Bray (0), Figari (+2), Merville (−4), Nîmes (+3), Martinique (−7) et Tahiti (−8) ont été revus.

Sont à l’étude et devraient être présentés en CT DO avant l’été 2016 : Meaux, Clermont-Ferrand, Metz-Nancy-Lorraine, Saint-Denis, Cannes, Rodez et La Rochelle ; puis devraient suivre : Agen, Saint-Étienne et Pointe-à-Pitre.

L’analyse sur les groupes A à C sera poursuivie et égale­ment présentée avant l’été 2016.

Fermetures des aérodromes TSEEAC

Sont désormais fermés conformément au protocole : Angoulême, Calais, Cherbourg, Habsheim, Lannion, Le Mans, Valence et Vannes ; il reste Le Havre, dont la fermeture est prévue le 27 juin, et Angers qui devrait fermer après l’été.

Répartition AVE / ÉNAC pour les ICNA

Alors que le SNCTA, suivi par la CGT, demande que les terrains attractifs soient destinataires exclusivement d’AVE, l’administration, toujours aidée en cela par les propositions de l’UNSA, réussit à imposer des sorties ÉNAC à Toulouse et Montpellier.

CDA n° 749 — GS 32 heures (0.5 MiB)


Read more

4

GS 32 heures, Perform 2020 ?

Groupe de personnes – ombres colorées

Après le plan Transform 2015 inscrit dans le protocole et ses fermetures de sites, l’administration nous jouerait-elle Perform 2020 en imposant de nouveaux effectifs de référence sans même attendre les conclusions des études qu’elle devait elle-même lancer sur les révisions de BO ?

Ressources disponibles

Après le GT Effectif et le GS 32 heures du mois de mars, pour les ICNA, il reste à affecter en tenant compte d’un redoublement : 3 élèves de la promotion 13A qui sort en août et 3 élèves dans la promotion 13B qui sort en janvier 2016.

Pour les TSEEAC, il reste à proposer 4 postes de contrôle aux élèves de la promotion 13A et 1 emploi réservé à condition que le contrôleur budgétaire l’accorde à la place d’un recrutement RQTH (Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé) qui n’a pas été fait.

Révisions de BO

Les études en cours lors du dernier GS en mars concernaient Figari, Nîmes, Merville, Albert-Bray et Martinique. Aucune n’est entérinée faute de tenue du CT DO.

Devaient être lancées : Meaux, Clermont-Ferrand, Metz-Nancy-Lorraine, Saint-Denis et Tahiti ; avant, en 2016, Agen, Cannes, Saint-Étienne et Pointe-à-Pitre.

Aujourd’hui, aucune conclusion n’a été présentée — y a-t-il même un début d’ébauche d’étude ? — mais l’administration fait comme si ! Aidée en cela par la non tenue du CT DO.

Fermetures des aérodromes TSEEAC

Sont désormais fermés conformément au protocole : Habsheim, Calais, Lannion, Le Mans et Vannes. Pour les suivants, les fermetures sont prévues : au 31 août, Angoulême et Valence ; au 31 décembre Cherbourg ; et au premier semestre 2016, Angers et Le Havre.

Répartition AVE / ÉNAC pour les ICNA

Alors que le SNCTA, suivi par FO et la CGT, demande que les terrains attractifs soient desti­nataires exclusivement d’AVE, l’administration, aidée en cela par les propositions de l’UNSA, impose des sorties ÉNAC à Nantes, Marseille et Nice.

CDA n° 741 — GS 32 h, Perform 2020 ? (0.3 MiB)


Read more

0

GS 32 heures

Groupe de personnes – ombres colorées

Après le GT Effectif du 5 mars, ce GS 32 heures donne la répartition des affectations des sorties ÉNAC et des ouvertures de postes en AVE. Alors que les nouveaux BO ne sont pas encore actés, les baisses ou hausses pres­senties dans les études en cours ont été anticipées.

CDA n° 730 – GS 32 heures (0.3 MiB)

0

GS 32 heures de Juillet 2014

Ce second GS 32 heures de l’année avait pour objectif d’affecter les 10 à 12 sorties ÉNAC restant de la promotion 12B pour les ICNA, et les 8 de la promotion 12B ainsi que 3 emplois réservés pour les TSEEAC. Le nombre d’AVE est très fortement réduit pour les deux corps.

CDA n° 722 — GS 32 heures (0.8 MiB)

Résultat du GS 32 h du 6 mars 2014

Ressources disponibles

Ce GS avait pour but d’attribuer des postes dans les tours et approches après le GT Effectifs du 7 février. Les ressources disponibles sont de deux promotions ICNA : la 12A avec 31 élèves (sortie août 2014) et la 12B avec 28 élèves (sortie janvier 2015). Il y a également 20 postes offerts dans le cadre des recrutements EP/SP et 3 recrutements militaires. Sur ceux-ci, seuls 16 postes sont proposés afin de se prémunir d’éventuelles défections comme cela fut le cas l’année dernière.

Compte tenu des affectations décidées en GT Effectifs, il reste 15 à 13 ICNA à affecter en GS 32 h. Il a été décidé d’en affecter trois dans le cadre de ce GS, le reste devant l’être au GS de juillet.

Pour les TSEEAC, deux promotions fournissent 5 sorties ÉNAC en mars (11B) et 10 en octobre (12B) qui seront affectées lors du prochain GS, ainsi que 4 recrutements militaires pour ce GS.

Plan de restructuration

Conformément au protocole signé par les confédérations, dix aérodromes vont voir leur service tour fermer en métropole. L’administration a rencontré les personnels concernés pour recueillir leurs souhaits de mobilité. 18 postes sont donc proposés dans le cadre du plan d’affectation qui en découle.

CDA n° 709 — GS 32 heures (0.2 MiB)

Pages:12