Username:

Password:

Mot de passe oublié ? / Help
Se connecter Adhérer

Tag: Outils

0

Flash Info LFLL - Vétusté des moyens techniques : l'avenir, c'est le retour arrière

Alors que la panne sur les serveurs radar n’est toujours pas réglée, l’encadrement du SNA-CE a décidé de faire mener une mise à jour SIGMA. Le tout, en pleine journée et évidemment sans aucune mesure de protection des secteurs.
Comme l’encadrement du SNA-CE n’a rien appris des derniers incidents graves, ce qui devait arriver est arrivé : la mise à jour de SIGMA s’est mal déroulée et les services APW, STCA et MSAW ont (encore une fois) été perdus. Alors que le maintien en conditions opérationnelles de nos équipements techniques est rendue de plus en plus difficile par leur vétusté et le manque de pièces de rechange, les « retours arrière » lors d’opérations de maintenance sont de plus en plus fréquents.

Sans grande surprise, suite à cette nouvelle panne, l’encadrement du SNA-CE n’a pris aucune initiative pour sécuriser les secteurs. Les chefs de tours et PC présents ont été, une fois de plus, laissés seuls face à la défaillance simultanée de nos trois principales boucles de rattrapage.

Réaliser des opérations de maintenance, en pleine journée, sur des équipements vétustes, sans mesures de protection préventives, c’est prendre le risque de sérieux incidents.
Le SNCTA soutient et soutiendra tous les PC et chefs de tours qui, confrontés à une situation technique dégradée, prendront les mesures de protection qui s’imposent.

2021-06-23 FI LFLL Avenir Retour Arrière (0.7 MiB)

0

Quand le mieux est l’ennemi du bien

Depuis peu, les cinq CRNA disposent de l’EnHanced Surveillance ou mode S descendant. Cette nouvelle fonction ODS permet d’afficher directement sur les écrans radar les informations de cap, vitesse et niveau sélectés par l’équipage. On comprend aisément pourquoi cette évolution est très attendue des contrôleurs de CDG : le gain en termes de sécurité et de confort de travail est majeur.

Vu la similitude des systèmes entre CDG et le CRNA Nord, on pourrait s’attendre à un simple portage : c’est d’ailleurs ce qui était demandé par Roissy. Hélas, c’était sans compter sur les décideurs de la DSNA… Bien loin des considérations des opérationnels, on s’apprêterait à mettre un coup d’arrêt au projet de « réutilisation » simple et rapide du système du CRNA Nord, au profit d’une redéfinition complète du système pour les approches (avec des délais et des coûts indéterminés).

Il est révoltant de constater, qu’une fois encore, ce soit l’échelon central qui choisisse ce qui est utile ou pas aux contrôleurs. Cette amélioration, initialement prévue pour 2019, est nécessaire à CDG. Chaque jour à Roissy, ce sont jusqu’à 1 900 vols qui se croisent : appareils au départ et en vent-arrière, avions interceptés sur des axes parallèles non séparés, trafic des terrains voisins, etc. Bien souvent, la séparation ne repose que sur l’altitude. Pouvoir identifier qu’un équipage n’est pas au bon calage, ou n’a pas sélectionné la bonne altitude, serait un gain colossal de sécurité et d’efficacité.

Le bureau de section tient à souligner qu’il serait impensable qu’une décision soit prise, qui repousse aux calendes grecques une amélioration tangible et immédiate de la sécurité. Ce serait un non-sens tant opérationnel que stratégique.

LFPG — FI Quand Le Mieux Est L'ennemi Du Bien (0.6 MiB)

0

4-Flight vous souhaite un joyeux Noël et vous dit à dans 3 ans !

Une nouvelle version de l’application mobile du SNCTA est disponible.

Pensez à faire la mise à jour en suivant cette procédure un peu particulière.

Il y a 10 jours, la DSNA annonçait sans trop de suspense, sa décision de repousser 4-Flight d’au minimum 1 an ! La mise en place à Reims n’aura pas lieu avant 2020…

Les Rémois devront donc, dans un contexte de forte augmentation du trafic, faire face à minimum 3 étés supplémentaires…

  • Avec leurs bons vieux strips,
  • Leur sous-effectif chronique,
  • Et leur ODS obsolète !

Dans le même temps, la mise à jour incluant le Mode S descendant sur nos positions devrait intervenir au premier semestre 2017. La décision de mettre en place l’ALISEP à Reims est toujours en phase d’arbitrage… La DSNA souhaiterait toutefois concentrer toutes ses forces dans le développement de 4-Flight.

Or, cet outil de distance minimum présente un intérêt opérationnel indéniable ! Présent depuis plus de 15 ans à Maastricht (!), il a depuis sa mise en place dans le cadre de EEE, fait ses preuves au CRNA-Ouest.

Nous pouvions comprendre que cette option coûteuse n’ait pas été envisagée tant que l’on nous promettait un passage en environnement électronique proche. Maintenant que cet horizon s’éloigne à nouveau, il est urgent de reconsidérer cette position, et de mettre en place tous les outils nécessaires au principe la plus élémentaire : la sécurité !

Les contrôleurs Rémois attendent un calendrier de mise en place de 4-Flight cohérent et sûr !

Ils exigent en attendant, que ces outils alternatifs soient mis à leur disposition dans les plus brefs délais. Nous n’attendrons pas 3 ans de plus dans ces conditions d’obsolescence inacceptables

FI Reims ACC_Report 4-Flight (1.7 MiB)